«Nous allons redonner du prestige à Bugat Pyrotechnie»

Une nouvelle ère s’ouvre pour Bugat Pyrotechnie, reprise officiellement en mars dernier par Denis Lagrange, actionnaire, et patron d’Upgrade Fireworks à Maubourguet

Bugat Pyrotechnie. Un nom et un renom dans toute la France. Et cela depuis 130 ans. Pour l’histoire, l’entreprise familiale est née en 1896, sur les hauteurs de Pujols, et est installée depuis la fin des années «70» au lieu-dit «La Sylvestrie» à Villeneuve-sur-Lot. L’entreprise de feux d’artifice, après avoir été liquidée en décembre 2015, a été reprise par Denis Lagrange, qui y était actionnaire, patron de la société Upgrade Fireworks, située à Maubourguet, dans les Hautes-Pyrénées. «Officiellement, le tribunal de commerce a donné les clés à Denis Lagrange le 11 mars dernier, explique Christophe Belin, et collaborateur. Les trois personnes travaillant sur le site ont été reprises». Denis Lagrange est importateur-fabricant de feux d’artifice en Chine, dans la province de Jian Jxi, avec un peu plus de 3 000 références. «Depuis 1989, je suis dans la pyrotechnie, précise Denis Lagrange. Je suis dans l’importation depuis 18 ans et depuis 14 ans à mon compte».

Les produits de Bugat Pyrotechnie, on les retrouve dans les feux d’artifice de la Tour Eiffel, du 70e anniversaire du Débarquement en Normandie, à l’Armada de Rouen (réunion de grands voiliers), etc. Bugat pyrotechnie, c’est aussi le tirage de feux d’artifice, entre autres à Villeneuve-sur-Lot, le 14-Juillet, et l’embrasement de l’église Sainte-Catherine.

Première des priorités pour Denis Lagrange, «développer la vente aux professionnels et aux mairies, aux institutionnels. Les feux d’artifice sont là pour faire oublier la morosité ambiante. Bugat est un nom historique dans la pyrotechnie. Il faut faire durer ce nom à Villeneuve. Nous allons essayer de redonner du prestige à Bugat pyrotechnie. La mauvaise conjoncture économique, la concurrence sauvage de la Pologne, nous y ferons face tant que nous pourrons, avec l’effort des collaborateurs qui m’entourent».

à Penne le 6 août

Et bonne nouvelle pour l’entreprise, elle vient de récupérer deux villes clientes, Auch et Périgueux. «Le maire de Penne-d’Agenais s’est aussi rapproché de nous. Nous allons redévelopper un grand spectacle pyrotechnique (embrasement, son et lumière) sur la basilique Notre-Dame-de-Peyragude le 6 août. Dans le secteur, toutes les petites communes, Le Lédat, Sainte-Livrade, etc., ont signé pour nous. Et nous avons d’autres choses dans les cartons… On espère aussi revenir sur Fumel, Agen, Marmande, ajoute Christophe Belin. Et pour fêter les 130 ans d’existence de Bugat pyrotechnie, nous réservons une surprise aux Villeneuvois pour la fin de l’année».

Les projets pour Bugat donc : développer le chiffre d’affaires, tirer de nombreux feux d’artifice, augmenter la capacité de stockage du site de 8 ha d’ici un à deux ans, aujourd’hui elle est de 11,5 t. «Transformer le site en fonction des besoins liés à l’activité pour un stockage des feux d’artifice. Là, je veux faire du négoce. Il y a des transformations à faire pour des raisons de commerce et de normes européennes. On va essayer d’embellir le site également».

Article source: http://www.ladepeche.fr/article/2016/06/01/2356381-nous-allons-redonner-du-prestige-a-bugat-pyrotechnie.html