Pas de feu d’artifice: quel 14 juillet vivra-t-on en Aquitaine cette année?

La plupart des communes ont annulé leurs animations et feu d’artifice de la fête nationale, les rassemblements étant a éviter en ces temps de crise sanitaire et ne pouvant garantir la distanciation nécessaires.

Du côté de la préfecture, aucune autorisation n’a pour l’heure été donnée, « dans l’attente du cadre règlementaire d’après la phase d’état d’urgence sanitaire » qui prend fin ce 10 juillet.
Tout en sachant que, de toutes façons, l’interdiction de rassemblement au-delà de 5000 personnes court jusqu’au 31 août…

Pas de 14 juillet festif à Bordeaux , Arcachon ou Pau

A Bordeaux, c’est clair et net, il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique, et le changement politique à la mairie n’a rien à voir là-dedans même si les écologistes ne sont pas en général très favorables à ces technologies..
A la mairie de Bordeaux, « on le sait depuis deux mois: en raison du covid et pour éviter les rassemblements« , il n’y aura pas de feu d’artifice pour célébrer la fête nationale, comme le veut la tradition, tiré sur une barge sur la Garonne avec les lumières de la ville pour décor…
D’ailleurs, il n’y aura pas non plus de « bal des pompiers » à la caserne Ornano, annulé aussi. Quant au défilé militaire, il se tiendra « à huis clos dans le jardin de l’Hôtel de ville ».

Encore une année « sans ». On se souvient du  feu d’artifice du 14 juillet dernier  (2019) qui a été interrompu à cause d’un incendie qui s’était déclenché sur la barge pyrotechnique de laquelle était tiré une partie des feux. Plus de peur que de mal mais les 150 000 spectateurs étaient restés sur leur fin…

Un feu d'artifice sur la plage d'Arcachon.

Un feu d'artifice sur la plage d'Arcachon.

A Arcachon, ni feu, ni animation
Ici, c’est un rendez-vous incontournable de la saison estival. « Peut-être entre 20 et 30 000 personnes assistent au feu d’artifice chaque année, sans compter les gens dans leurs bateaux… », selon Sigolène Boige de la mairie d’Arcachon. Et c’est vrai qu’ici, c’est aussi l’occasion d’apercevoir les feux des autres communes du tour du Bassin…
Non il n’y aura pas d’animation ni de feu d’artifice ce 14 juillet. « Seule une cérémonie commémorative mais pas de défilé militaire, non plus ».
Pour le 15 août, il n’y aura vraisemblablement pas de feu d’artifice mais pour les animations festives et culturelles, « on attend ici les décision gouvernementales du 11 juillet prochain ».

A Pau, on lancera un millier de lanternes!
Ici non plus il n’y aura pas de feu d’artifice mais un lâcher de lanternes. Mais « pour permettre aux Palois de profiter de la magie d’un 14 juillet illuminé« , dès 22h45, 200 lanternes vont être lancées dans différents points de la ville. Les lanternes illuminées seront lâchées aussi bien du parc Beaumont qu’à partir de squares ou stades alentours…
Le soir du 14 juillet, durant près de 8 minutes, ces lanternes scintilleront dans le ciel de Pau jusqu’à une altitude de 1200 mètres. Les habitants sont donc invités à partager ce moment à leur balcon, fenêtre ou de leur jardin…

Les personnes souhaitant d’ailleurs participer au lâcher de lanternes sur l’un des six sites, peuvent s’inscrire sur le site de la mairie avant le 10 juillet 17h.

Regardez le reportage de Lauriane de Cazanove et Elixabete Gonzalez.

Des artificiers qui veulent positiver

Pour beaucoup de professionnels, cette année 2020 est exceptionnelle. Car on a pu le voir, comme une des entreprises les plus connues en Aquitaine, l’entreprise Brézac, au Fleix, près de Ste Foy la Grande en Dordogne, c’est toute une profession qui est touchée.

Emmanuel Juy est le patron de l’entreprise Elipse-Pyrotechnie, présente sur Saucats en Gironde et Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques.
Une vingtaine d’artificiers non-permanents travaillent pour l’entreprise. L’an dernier, ils ont ensemble mis au point une quarantaine d’événements « aux beaux jours »: 14 juillet, événements et mariages.
Ils avaient illuminés notamment les ciels d’été de Lormont, Soorts-Hossegor, Vendays-Montalivet, Pauillac ou Lège-Cap-Ferret…

Feu d'artifice sur le bassin d'Arcachon.

Feu d'artifice sur le bassin d'Arcachon.

« C’est catastrophique » et 2020 sera de toutes façon « économiquement compliquée« . Et si la plupart des mariages n’ont été que reportés, il n’y aura pas de 14 juillet.
Car cette année, certains appels d’offre des mairies pour organiser un feu d’artifice sur leur commune, le soir ou la veille de la fête nationale, ont été annulés. D’autres n’ont simplement pas été lancés. En plus du fait que certaines équipes municipales n’étaient pas toutes en place entre les deux tours des élections…

L’opération « Mon 14 juillet à la maison »

En voyant que cette année allait être difficile et devant les annulations d’événements en cascade, certains artificiers dont l’entreprise d’Emmanuel Juy, ont choisi de se regrouper.
Ils ont créé la société « Pyrolevel », un groupement de sociétés spécialisées dans le spectacle vivant pyrotechnique maillant le territoire français.

« Malgré la crise que subissent nos métiers de l’évènementiel, nous avons choisi la solidarité plutôt que le repli sur soi (…). La fête nationale doit rester une célébration de la vie collective et un moment de solidarité. En écho aux applaudissements effectués à 20h durant le confinement, nous invitons tous les français à nous rejoindre pour faire encore plus de bruit le 14 Juillet à 20h.

Ils ont eu l’idée de garder l’esprit 14 juillet mais en s’adaptant au contexte sanitaire avec un slogan « Liberté, Egalité Solidarité » et un geste vers les soignants, en créant quatre pochettes « Mon 14 Juillet à la maison », faites de pétards légers et sauts de serpentins permettant d’être utilisés sur un balcon, par exemple).

L’action « Liberté, Egalité, Solidarité » reversera 1€ par pochette vendue au Fonds d’aide d’urgence COVID-19 créé par la fondation des Hôpitaux de France pour venir en aide aux hôpitaux et EHPAD, à ses personnels soignants et patients sur l’ensemble du territoire français. Plus de 12 200 pochettes ont déjà été acquises donc autant de dons…

Un regroupement qui a permis à ces sociétés de se soutenir et de garder espoir en attendant des jours meilleurs, quand les rassemblements et événements pourront de nouveau avoir lieu et faire appel à leurs services.
Car comme le dit Emmanuel Juy:

Il faut garder le sourire… On donne du plaisir aux gens

Emmanuel Juy, patron d’Elipse-Pyrotechnie

Article source: https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/pas-feu-artifice-quel-14-juillet-vivra-t-on-aquitaine-cette-annee-1851506.html

Feu d’artifice du 14 juillet : les communes qui le tirent et celles qui annulent

Ne pas se fier à toutes les annonces que l’on trouve encore sur internet. En demandant « 14 juillet et feux d’artifices dans le Calvados », Google vous propose, par exemple, celui de Deauville pour les 160 ans de la station balnéaire, en première page sur l’officiel du Tourisme Calvados. Mais il n’en est rien : ni le pique-nique sur les Planches, ni le spectacle de pyrotechnie n’auront lieu.

On ne peut même pas imaginer l’organiser. Tous les ans, nous avons minimum 20 000 personnes qui viennent assister au feu d’artifice. Les conditions sanitaires sont ingérables dans ces conditions. Et les rassemblements de plus de 5000 personnes étant interdits jusque fin août, nous l’avons annulé pour cette année. Il n’y aura rien à la place, sauf quelques animations dans les petites communes voisines.

Mairie de Deauville, service communication

C’est donc certainement l’une des règles de ce 14 juillet 2020 : fête nationale ou pas, le rassemblement de plus de 5000 personnes prohibé ne permet pas aux grandes villes (ou stations balnéaires) de céder à la tentation.
Caen a déjà annulé, il y a plusieurs semaines, ce moment festif attendu comme un rituel, chaque année, par des milliers d’enfants et familles de l’agglomération.

Cherbourg, a pris la décision ce 7 juillet : « La Ville de Cherbourg-en-Cotentin a  annulé ses feux d’artifice qui rassemblent plusieurs milliers de personnes, les 13 et 14 juillet. Les bals et concerts sont également annulés. De même, le défilé du 14 juillet n’aura pas lieu mais une cérémonie en comité restreint reste cependant prévue à 10h40, au niveau du Jardin public. »

Maîtriser les foules

L’impossibilité de cantonner la foule dans un espace restreint interdit à beaucoup de communes de se lancer.  » Nous à Merville Franceville, on n’a pas chercher à comprendre. Comment voulez-vous gérer la population sur 7 km de plage ? », précise Olivier Paz, maire de la station balnéaire de la Côte de Nacre et président de l’Union des Maires du Calvados.

Merville-Franceville n’a pourtant pas d’idée bien précise de la jauge « moyenne » de cet événement : « je sais juste que l’été dans ma ville j’ai environ chaque jour 10 000 personnes supplémentaires. Il y a beaucoup de touristes en ce moment le week-end. Je ne prend pas le risque. »
Les 7000 euros déboursés pour l’achat des engins de pyrotechnie ne sont pas perdus, la prestation a été reportée à 2021. « Mais nous allons payer tout de suite 30% à la société que l’on emploie. Pas question de la mettre en difficulté. »

Marqués par certaines scènes du 21 juin, beaucoup de maires ne prendront donc pas la responsabilité pour la fête nationale. L’état de la Pandémie dans le monde avec Melbourne, Lisbonne ou la Catalogne qui reconfinent leur population; leur donnera probablement raison de « rester prudent pour sauver des vies ».

« Je n’ai pas connaissance d’une commune du Calvados qui tirera son feu d’artifice », certifie Olivier Paz convaincu qu’il ne faut pas le faire, pour le moment.
Et pourtant certaines, sur la côte de Nacre, trépignent d’impatience.

Des alternatives

Villers-sur-Mer sur la côte Fleurie, tout près de Deauville, ne tire pas de feu d’artifice mais a prévu de maintenir son festival « Le sable Chaud » le 14 juillet,  avec petits concerts sur la plage. Le protocole et les mesures prises seront présentées ces jours-ci aux services de la Préfecture qui va se déplacer pour constater. Elle donnera le feu vert ou pas.
« Deauville propose le retour de ses courses hippiques ouvertes au public dès le 12 juillet et Blonville-sur-Mer animera sa promenade le long de la plage avec des déambulations de samba dès 16h30, le 14 juillet », explique la Mairie.

Barneville-Carteret se rebiffe et va tirer son feu d’artifice

Tout le monde dit que la Préfecture l’interdit. Mais nous n’avons reçu qu’un avis. Il est formulé comme « la préfecture vous déconseille de tirer votre feu d’artifice » . Et pour moi ça change tout, c’est un conseil pas une interdiction.

David Legouet, maire

« On a payé 10 000 euros, nos commerces ont besoin d’animation, la population aussi. J’ai un kilomètre de promenade le long de la plage et jamais plus de 1000 personnes ce soir-là. Alors pour nous petite station balnéaire, on est dans les clous. Je vais le tirer », explique David Legouet, le tout nouveau maire de Barneville-Carteret, dans le Cotentin.

10 000 euros sont engagés dans les finances de la commune pour ce feu d’artifice. L’Etat ne prévoit pas d’aides à ce sujet. Le maire estime donc que c’est sa responsabilité qu’il engage. Il espère que le public sera, de son côté,  assez raisonnable pour se masquer et tenir ses distances.

« C’est une période dingue. Les ordres sont contradictoires et partent dans tous les sens. J’ai le droit d’organiser un marché nocturne mais pas un feu d’artifice ? Il faut garder son bon sens. » 
Barneville-Carteret a prévu d’illuminer son ciel. Si d’ici-là, les foudres de la colère du Préfet ne lui tombent pas dessus.

Article source: https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/feu-artifice-du-14-juillet-communes-qui-tirent-celles-qui-annulent-1851116.html

Le feu d’artifice du 14 juillet 2020 sur la Tour Eiffel à Paris confirmé

S’il y a bien un feu d’artifice qu’il ne faut pas manquer, chaque année, c’est bien celui du 14 juillet à la Tour Eiffel à Paris. Mais en cette période inédite, la question suivante est plus que pertinente : y aura-t’il un feu d’artifice, le 14 juillet prochain, à Paris ?

feu d'artifice, feux d'artifice, artificier, 14 juillet,13 juilletLa réponse est arrivée ce mercredi 8 juillet. Il aura lieu mardi 14 juillet à 23h, mais sans public. Des restrictions d’accès seront ainsi mises en œuvre dès 11h sur le Champ-de-Mars et à compter de 16h autour du site de Trocadéro et sur le pont d’Iéna afin d’éviter les rassemblements traditionnels autour de la Dame de Fer. D’après le communiqué de presse de la mairie, dès 19h, ce sera toute la zone « du pont de Grenelle jusqu’au pont de l’Alma, englobant le Champ-de-Mars et le site du Trocadéro », qui sera interdite au public. Les riverains, les résidents des hôtels et les professionnels en mission pourront accéder à ces zones, sur présentation d’un justificatif.

Par ailleurs, un concert est également prévu au Champ-de-Mars, pour la Fête Nationale 2020, comme les années passées. Le concert se fera sous la direction de la cheffe d’orchestre Eun Sun Kim. Sont attendus, l’Orchestre National de France, la Maîtrise et le Choeur de Radio France, sans oublier plusieurs grands solistes internationaux ! En raison du contexte actuel, le concert sera filmé et retransmis en direct à 21h10 sur France Inter et sur France 2.

La Mairie  souhaite faire de ce feu d’artifice « le symbole de la résilience de notre capitale et de notre Nation et un hommage à tous les héros du quotidien qui ont œuvré pendant la durée de l’épidémie. » Il sera possible de le suivre depuis la Tour Montparnasse vient de mettre en vente des billets pour regarder le feu d’artifice depuis son rooftop et depuis quelques bateaux de croisière.

  • À lire aussi
  • Les bons plans de la semaine du 6 au 12 juillet 2020 à Paris
  • Coronavirus dans le monde : 15 morts en Italie, 126 au Royaume-Uni et 4 en Espagne en 24h
  • Coronavirus à Paris et en Ile-de-France : les dernières infos du mercredi 8 juillet
  • Actualités Paris, Ile-de-France ce mercredi 8 juillet

En attendant le 14 juillet 2020 à Paris, revivez le concert et le feu d’artifice 2019 en vidéo :

 

© Laurent et Sébastien Melesan

Cette décision devrait rassurer les artificiers de France, pour qui la fête nationale compte pour l’essentiel de leurs revenus sur l’année.

 

Article source: https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/articles/42507-le-feu-d-artifice-du-14-juillet-2020-sur-la-tour-eiffel-a-paris-confirme

Pas de feu d’artifice : quel 14 juillet vivra-t-on en Aquitaine cette année?

La plupart des communes ont annulé leurs animations et feu d’artifice de la fête nationale, les rassemblements étant a éviter en ces temps de crise sanitaire et ne pouvant garantir la distanciation nécessaires.

Du côté de la préfecture, aucune autorisation n’a pour l’heure été donnée, « dans l’attente du cadre règlementaire d’après la phase d’état d’urgence sanitaire » qui prend fin ce 10 juillet.
Tout en sachant que, de toutes façons, l’interdiction de rassemblement au-delà de 5000 personnes court jusqu’au 31 août…

Pas de 14 juillet festif à Bordeaux

A Bordeaux, c’est clair et net, il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique, et le changement politique à la mairie n’a rien à voir là-dedans même si les écologistes ne sont pas en général très favorables à ces technologies..
A la mairie de Bordeaux, « on le sait depuis deux mois: en raison du covid et pour éviter les rassemblements« , il n’y aura pas de feu d’artifice pour célébrer la fête nationale, comme le veut la tradition, tiré sur une barge sur la Garonne avec les lumières de la ville pour décor…
D’ailleurs, il n’y aura pas non plus de « bal des pompiers » à la caserne Ornano, annulé aussi. Quant au défilé militaire, il se tiendra « à huis clos dans le jardin de l’Hôtel de ville ».

Encore une année « sans ». On se souvient du  feu d’artifice du 14 juillet dernier  (2019) qui a été interrompu à cause d’un incendie qui s’était déclenché sur la barge pyrotechnique de laquelle était tiré une partie des feux. Plus de peur que de mal mais les 150 000 spectateurs étaient restés sur leur fin…

Un feu d'artifice sur la plage d'Arcachon.

Un feu d'artifice sur la plage d'Arcachon.

À Arcachon, ni feu, ni animation

Ici, c’est un rendez-vous incontournable de la saison estival. « Peut-être entre 20 et 30 000 personnes assistent au feu d’artifice chaque année, sans compter les gens dans leurs bateaux… », selon Sigolène Boige de la mairie d’Arcachon. Et c’est vrai qu’ici, c’est aussi l’occasion d’apercevoir les feux des autres communes du tour du Bassin…
Non il n’y aura pas d’animation ni de feu d’artifice ce 14 juillet. « Seule une cérémonie commémorative mais pas de défilé militaire, non plus ».
Pour le 15 août, il n’y aura vraisemblablement pas de feu d’artifice mais pour les animations festives et culturelles, « on attend ici les décision gouvernementales du 11 juillet prochain ».

A Pau, des lanternes célestes à observer depuis chez soi

Ici non plus il n’y aura pas de feu d’artifice et pas de rassemblement mais un lâcher de lanternes. Mais « pour permettre aux Palois de profiter de la magie d’un 14 juillet illuminé« , dès 22h45, 200 lanternes vont être lancées dans différents points de la ville. Les lanternes illuminées seront lâchées aussi bien du parc Beaumont qu’à partir de squares ou stades alentours…
Le soir du 14 juillet, durant près de 8 minutes, ces lanternes scintilleront dans le ciel de Pau jusqu’à une altitude de 1200 mètres. Les habitants sont donc invités à partager ce moment à leur balcon, fenêtre ou de leur jardin…

Les personnes souhaitant d’ailleurs participer au lâcher de lanternes sur l’un des six sites, peuvent s’inscrire sur le site de la mairie avant le 10 juillet 17h.

 

Regardez le reportage de Lauriane de Cazanove et Elixabete Gonzalez.

Des artificiers qui veulent positiver

Pour beaucoup de professionnels, cette année 2020 est exceptionnelle. Car on a pu le voir, comme une des entreprises les plus connues en Aquitaine, l’entreprise Brézac, au Fleix, près de Ste Foy la Grande en Dordogne, c’est toute une profession qui est touchée.

Emmanuel Juy est le patron de l’entreprise Elipse-Pyrotechnie, présente sur Saucats en Gironde et Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques.

Une vingtaine d’artificiers non-permanents travaillent pour l’entreprise. L’an dernier, ils ont ensemble mis au point une quarantaine d’événements « aux beaux jours »: 14 juillet, événements et mariages.

Ils avaient illuminés notamment les ciels d’été de Lormont, Soorts-Hossegor, Vendays-Montalivet, Pauillac ou Lège-Cap-Ferret…

Feu d'artifice sur le bassin d'Arcachon.

Feu d'artifice sur le bassin d'Arcachon.

« C’est catastrophique » et 2020 sera de toutes façon « économiquement compliquée« . Et si la plupart des mariages n’ont été que reportés, il n’y aura pas de 14 juillet.

Car cette année, certains appels d’offre des mairies pour organiser un feu d’artifice sur leur commune, le soir ou la veille de la fête nationale, ont été annulés. D’autres n’ont simplement pas été lancés. En plus du fait que certaines équipes municipales n’étaient pas toutes en place entre les deux tours des élections…

L’opération « Mon 14 juillet à la maison »

En voyant que cette année allait être difficile et devant les annulations d’événements en cascade, certains artificiers dont l’entreprise d’Emmanuel Juy, ont choisi de se regrouper.
Ils ont créé la société « Pyrolevel », un groupement de sociétés spécialisées dans le spectacle vivant pyrotechnique maillant le territoire français.

« Malgré la crise que subissent nos métiers de l’évènementiel, nous avons choisi la solidarité plutôt que le repli sur soi (…). La fête nationale doit rester une célébration de la vie collective et un moment de solidarité. En écho aux applaudissements effectués à 20h durant le confinement, nous invitons tous les français à nous rejoindre pour faire encore plus de bruit le 14 Juillet à 20h.

Ils ont eu l’idée de garder l’esprit 14 juillet mais en s’adaptant au contexte sanitaire avec un slogan « Liberté, Egalité Solidarité » et un geste vers les soignants, en créant quatre pochettes « Mon 14 Juillet à la maison », faites de pétards légers et sauts de serpentins permettant d’être utilisés sur un balcon, par exemple).

L’action « Liberté, Egalité, Solidarité » reversera 1€ par pochette vendue au Fonds d’aide d’urgence COVID-19 créé par la fondation des Hôpitaux de France pour venir en aide aux hôpitaux et EHPAD, à ses personnels soignants et patients sur l’ensemble du territoire français. Plus de 12 200 pochettes ont déjà été acquises donc autant de dons… et de familles qui seront sur le balcon.

Un regroupement qui a permis à ces sociétés de se soutenir et de garder espoir en attendant des jours meilleurs, quand les rassemblements et événements pourront de nouveau avoir lieu et faire appel à leurs services.
Car comme le dit Emmanuel Juy:

Il faut garder le sourire… On donne du plaisir aux gens

Emmanuel Juy, patron d’Elipse-Pyrotechnie

Article source: https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/pas-feu-artifice-quel-14-juillet-vivra-t-on-aquitaine-cette-annee-1851506.html

Pas de feu d’artifice du 14 juillet à Joué-lès-Tours

La ville de Joué-lès-Tours a attendu le dernier moment, pour éventuellement voir le protocole sanitaire évoluer. mais comme les restrictions liées à la limitation des rassemblements sur la voie publique sont maintenues, la mairie a décidé de ne pas organiser le traditionnel feu d’artifice du 14 juillet. Le bal populaire organisé sur le site des Bretonnières est également annulé. La ville de Joué-lès-Tours précise travailler « à la tenue d’une cérémonie officielle de célébration de la Fête Nationale, dans le respect des consignes sanitaires en vigueur ». Très peu de festivités sont prévues en Touraine. Par exemple, les feux d’artifice de Loches, Chinon, Château-Renault, Chambray-lès-Tours ou encore Notre Dame d’Oé sont également annulés cette année, pour cause de situation sanitaire.

Article source: https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/pas-de-feu-d-artifice-du-14-juillet-a-joue-les-tours-1594125598