Benoit Z. Leroux, juge aux feux d’artifice

Choisi parmi plus de 500 candidatures comme membre du jury de l’International des Feux Loto-Québec après avoir passé avec succès l’entrevue, Benoit Z. Leroux de Pierrefonds a partagé avec 18 autres juges, la délicate tâche de sélectionner les meilleures présentations en assistant aux huit feux d’artifice des pays en compétition cette année.

Technicien en production télé pour le réseau d’information continu LCN, Benoit Z. Leroux est passionné par les feux d’artifice depuis plusieurs années. Le jeune homme s’intéresse en particulier à la conception du spectacle et à la production de la bande sonore qui sert de fil conducteur au déploiement pyrotechnique. Benoit a 26 ans, il habite Pierrefonds et il estime aujourd’hui avoir vécu un très bel été en assistant à tous les feux d’artifice de la 29e édition des Feux d’artifice à la Ronde, depuis juin dernier. «C’est un des plus gros concours au monde», constate le jeune homme qui ne regrette pas son expérience. Réservant ses commentaires après le dévoilement des gagnants du Jupiter d’or, d’argent et de bronze lors de la dernière soirée de feux, Benoit a pris des notes de sa place dans les estrades parmi les spectateurs. Ici à La Ronde, seul le t-shirt noir le distingue des autres spectateurs

Le jeune Pétrifontain n’est pas un artificier de métier, mais il a un sens de l’observation et une oreille particulièrement sensible aux subtilités de la bande sonore synchronisée aux pièces pyrotechniques qui se déploient sous ses yeux. Entouré de quelques amis lors de la présentation de l’Italie, Benoit écoutait sagement les commentaires de ses voisins d’estrade et prenait des notes; il a expliqué au journal Cités Nouvelles l’importance de noter après chacun des huit feux, des détails qu’autrement on oublierait quelques semaines plus tard.

Chacun sait depuis samedi soir dernier que l’Italie a décroché le Jupiter d’or pour sa présentation sous le thème de succès de juke-box. Le Jupiter d’argent a été remis à la Croatie dont le thème était, l’intelligence artificielle, et le Jupiter de bronze a été attribué à l’Espagne dont le thème était, parlez-nous d’amour.

Article source: http://www.citesnouvelles.com/Culture/2013-08-06/article-3340396/Benoit-Z-Leroux-juge-aux-feux-dartifice/1