Bourg-Charente : l’édition 2022 de Son et lumière promet d’être « grandiose » et « féerique »

a52a3 img 6335 - Bourg-Charente : l’édition 2022 de Son et lumière promet d’être « grandiose » et « féerique » - Revue de presse des artificiers

Mus par l’espoir que le virus les laisse enfin tranquilles, Jérôme Sourisseau, le maire de la commune, et les bénévoles derrière un événement qui rassemble plusieurs milliers de spectateurs étaient réunis ce jeudi 10 février, dans la salle des fêtes de Bourg-Charente, pour l’assemblée générale de l’association et la présentation de la prochaine édition. « Il y aura beaucoup de nouveautés. Mais on ne peut pas tout dire, il faut garder des secrets », s’emballait Jérôme Sourisseau.

Texte « allégé » et nouveaux effets

Trois soirées de spectacle ; une compagnie de combat spécialisée en camp pendant cinq jours ; de nouveaux effets spéciaux et notamment une projection en 3D de “L’Hermione” voguant sur la Charente ; des tableaux alliant combats réels et virtuels – des mini-films tournés par les figurants seront diffusés sur écran géant -, voilà pour les promesses majeures.

Le président de Grand Cognac a par ailleurs annoncé des tableaux plus vivants grâce à des « textes allégés » et retravaillés avec Robert Lecocq, le metteur en scène chargé du futur show. Diplômé du cours Florent, celui-ci a martelé son objectif : « donner un côté féerique » au spectacle et faire « quelque chose de grandiose » grâce au feu d’artifice, jets d’eau et autres animations. Toujours d’après le scénariste, la folle-blanche, incarnée par une chanteuse lyrique, sera cette année à la fois « classique, déjantée et électrique ».

Sur le même sujet

La Saint-Barthélémy à Cognac

Budget (aujourd’hui de 165 000 euros), nombre de spectateurs (3 300 en 2019) et bénévoles en hausse : depuis le lancement de « Il était une fois Bourg-Charente » en 2016, le succès du Son et lumière de Bourg-Charente ne s’est pas démenti. À tel point que Jérôme Sourisseau ambitionne d’ancrer son rendez-vous dans le paysage culturel régional en le faisant intégrer dans les festivals d’été de Nouvelle-Aquitaine. Objectif, obtenir de nouvelles subventions : « Rendez-vous est pris pour les années à venir. »

Du côté des bénévoles, des nouveaux sont arrivés, d’autres ont quitté le navire. L’association « peut encore en accueillir des nouveaux, n’hésitez pas en parler », lançait le patron du spectacle, en quête de volontaires pour les tournages des films, prévus le 26 mars dans l’église de Bourg-Charente, au château de Bouteville le 9 avril et le 23 avril à Cognac. Ce jour-là, des chevaux cavaleront dans les rues de la cité cognaçaise pour une représentation de la sanglante Saint-Barthélemy…

L’affiche du spectacle « La fabuleuse histoire du cognac » édition 2022.

L’affiche du spectacle « La fabuleuse histoire du cognac » édition 2022.

Article source: https://www.sudouest.fr/charente/bourg-charente/bourg-charente-l-edition-2022-de-son-et-lumiere-promet-d-etre-grandiose-et-feerique-8526920.php