Carmaux. La Saint-Privat aura bien son feu d’artifice

Les fêtes de Saint-Privat se termineront en beauté et en nocturne Ce samedi 27 août au stade Jean Vareilles, avec le feu d’artifice que Jean-Pierre Laur, président du Cofest, confirmait cette semaine : « Les gens m’interpellent chaque jour pour savoir si le feu d’artifice aura bien lieu, bonne nouvelle donc, il aura bien lieu ».

Après le succès du concert d’Amaury Vassili (à guichets fermés) et un corso fleuri qui recevait les ovations du public, privé de défilé pendant deux ans, la fête s’installera dans l’enceinte du stade Jean Vareilles, avec un programme qui devrait ravir petits et les grands.

Au programme, de la musique, des manèges, le show du groupe Houston, le village aux produits du terroir et le dernier tour de piste des chars qui se fera sous les sunlights et les vivats des milliers de fans installés dans la tribune et autour du pré. Jean-Pierre Laur promet « une très belle nocturne » .

Les pyramides de Mélinda

Des chars fleuris et illuminés, un char royal qui fermera la marche avec à son bord la reine Melinda et ses dauphines Léa et Adeline, sublimes et radieuses sous les étoiles.

À partir de 19h, on pourra déambuler et se restaurer au village des produits du terroir, comme ceux de la Ferme Gourmande de Foissac, les traditions aveyronnaises de Carmaux, les cuisses de canard confites de la ferme de Lendrevié, les crêpes et grillades de Souquières, ou encore les plats cuisinés de « Chez Mathis ».

Le ventre plein, il sera 21h et on pourra applaudir le show du groupe Houston, chanter et danser à l’unisson.

À 22h, l’orchestre fera sa pause pour laisser place à la cavalcade féerique et fleurie, avec un coup de cœur et les yeux de l’amour pour « Les pyramides de Mélinda », le char de sa majesté.

Puis les projecteurs du stade s’éteindront, le ciel de Carmaux s’embrasera de milliards d’étoiles de toutes les couleurs, le public vibrera jusqu’au bouquet final, avant de retrouver Houston et la fête foraine. Tard dans la nuit, il faudra bien se résoudre à terminer la fête, en se donnant rendez-vous en 2023.

Entrée 7 €, gratuit moins de 10 ans

Article source: https://www.ladepeche.fr/2022/08/26/la-saint-privat-aura-bien-son-feu-dartifice-10506394.php