CARTE INTERACTIVE. 14-Juillet : où voir un feu d’artifice en Loire-Atlantique – Ouest

Carte interactive

Survolez cette carte avec votre souris afin de découvrir les différents feux d’artifice programmés. Le code couleur permet de retrouver les feux en fonction des jours : le samedi 9 juillet en orange, le mercredi en jaune, le jeudi en vert, le vendredi 15 juillet en violet, le samedi 16 juillet en bleu clair. Et Guémené-Penfao, en violet foncé, avec ses trois feux d’artifice.
Vous pouvez aussi rechercher votre commune grâce à la petite loupe en haute de la carte.

NB : une erreur, un oubli sur notre carte ? Écrivez-nous à redaction.web@presse-ocean.com

Trois feux d’artifice pour une commune

Trois bals populaires et trois feux d’artifice sur la commune Guémené-Penfao. Rien que ça ! La première soirée est prévue dès ce samedi 9 juillet, sur la partie Guénouvry avec château gonflable, concert Les Michelines, galettes saucisses/frites, retraite aux flambeaux avec la fanfare, bal populaire et feu d’artifice.
Puis, rendez-vous le mercredi 13 juillet, sur la partie Beslé-sur-Vilaine avec château gonflable, repas moules frites, retraite aux flambeaux avec la fanfare et feu d’artifice.
Et enfin, le 14 juillet, à Guémené avec manèges, repas moules frites, retraite aux flambeaux, défilé de la fanfare, bal sur parquet animé par Dj Pierre et feu d’artifice à 23 h 30.

Et si on profitait de cette particularité pour faire un saut dans le passé ? Guémené-Penfao est une commune très étendue qui regroupe quatre villages à l’origine autonomes : Guémené et Penfao, réunis en 1633 par Henri de Bourbon, prince de Condé, et Beslé et Guénouvry, rattachés à la commune après la Révolution​, explique la Ville sur son site.

Plusieurs villes proposent aux spectateurs de choisir leur musique pour le bouquet final. | ARCHIVES LE MAINE LIBRE

À vous de choisir la musique

À Saint-Brevin, le Ville a fait une croix sur leur célèbre festival pyrotechnique faisant de très nombreux déçus. L’initiative lancée pour le jeudi 14 juillet, ne leur rendra peut-être pas le sourire mais elle a le mérite d’être soulignée. Le public est invité à voter pour choisir la musique du bouquet final, depuis le site Internet : https://www.spectacle-interactif.com.

+++Le festival pyrotechnique n’illuminera plus le ciel

La même offre est proposée aux spectateurs de Saint-Nazaire, La Baule, Basse-Goulaine, Bouguenais, Carquefou, Cordemais et Vertou.

Les habitants de la Loire-Atlantique ont l’embarras du choix pour profiter de cette Fête nationale qui commence parfois dès ce samedi 9 juillet ! | ARCHIVES LE COURRIER DE L’OUEST

Plus écolo

Pas de feu d’artifice tiré à Sautron, mais un spectacle de feu « par la compagnie Belizama, qui sera joué le jeudi 14 juillet, à 23 h. Redon, en Ille-et-Vilaine, a aussi fait le choix d’un pour remplacer le feu d’artifice, jugé trop polluant pour les marais, le mercredi 13 juillet.

La ville de Nantes explique aussi qu’une attention particulière est portée à l’impact écologique que peut avoir un feu d’artifice​. Elle a ainsi fait le choix de matériaux biodégradables et en moindre quantité, afin de réduire notamment les déchets liés aux tirs du feu d’artifice​.

Arrêtés préfectoraux : tous les interdits du 14-Juillet

Plusieurs dispositions ​seront mises en place par la préfecture de Loire-Atlantique, afin d’assurer la sécurité des festivités​. Un arrêté interdit les rassemblements festifs à caractère musical non déclarés (teknival, free-party…) dans le département, du 8 juillet 18 h au lundi 18 juillet à 12 h. Il interdit aussi la circulation des véhicules transportant le matériel de sons qui pourrait servir à ces rassemblements.

Interdiction de vendre et d’utiliser des artifices de divertissement du 9 juillet à 8 h au lundi 18 juillet à 8 h.
Un arrêté interdit également la vente à emporter de boissons alcoolisées du 13 au 18 juillet entre 20 h et 6 h.
Un arrêté réglemente l’achat et la vente au détail, de l’enlèvement et du transport de carburant dans le département du mercredi à 20 h au vendredi 15 juillet à 8 h.

Dans un communiqué de presse, la préfecture recommande d’être vigilants lors des différents événements, notamment par rapport au GHB (aussi appelée la drogue du violeur) et au phénomène des piqûres sauvages. | PHOTO ARCHIVES LE COURRIER DE L’OUEST

Vigilance sur les piqûres sauvages

Dans un communiqué de presse, la préfecture recommande d’être vigilants lors des différents événements, notamment par rapport au GHB (aussi appelée la drogue du violeur) et au phénomène des piqûres sauvages.

Contrôles routiers

La préfecture rappelle que des contrôles routiers seront effectués tout au long de ce week-end prolongé.