Castelsarrasin. Le maire annonce plus de transparence dans ses décisions

Si la concession du port-canal Jacques-Yves-Cousteau a été au cœur des débats lors du dernier conseil municipal (notre édition d’hier), la concession de Voies navigables de France (VNF) arrivant à son terme (la commune étant désormais en concurrence avec des groupes privés tels que Véolia, la Saur ou Suez), le maire a aussi profité de cette séance pour marquer de sa patte cette nouvelle mandature.

L es décisions du maire désormais publiées

«Nous avons décidé, par souci de transparence, de publier à chaque fois dans les documents qui vous sont transmis pour la séance du conseil municipal, les décisions du maire prises par délégation», indiquait Jean-Philippe Bésiers en s’adressant à fleuret moucheté à l’opposition municipale qui était encore aux commandes de la commune il y a un peu plus de deux mois. Le premier édile laissant entendre que ces décisions qui ne passent pas par le vote du conseil municipal, ne devaient plus être simplement lues à la volée par la secrétaire générale de la mairie en début de séance comme cela se faisait dans la précédente mandature (1). Parmi les principales décisions notons ainsi la reconduction du marché de maintenance des installations des éclairages publics avec la SARL JM Lanies basée à Castelsarrasin pour un montant annuel minimum de 20 000 € à 40 000 € maximum ; le marché des travaux de réfection des voiries rurale aux sociétés Eurovia et Laffont SAS (Moissac) pour montant annuel minimum de 100 000 € à 200 000 € maximum ; sur la construction de sanitaires pour le stade Alary (6 lots), le maire a pris la décision de pas donner suite à la consultation lancée par la mandature précédente pour motif d’intérêt général ; la réalisation du feu d’artifice du 14 juillet prochain a été attribuée à la société industrie (Rillieux-La-Pape) pour 8 500 € (HT) ; les travaux supplémentaires de dallage à la salle Paul-Descazeaux ont été attribués à la société Pons pour un montant de 95 000 € (HT) ; enfin les missions de maîtrise d’œuvre pour le centre technique fluvial ont été attribuées au groupement Artélia eau (Ramon ville). Le taux de rémunération est de 4,6 % sur le montant prévisionnel de l’enveloppe financière affectée aux travaux qui est de 1,9 million d’euros (TTC).

(1) Une secrétaire générale de mairie Michèle Montano qui, d’ailleurs, a fait valoir son droit légitime à la retraite et est remplacée par sa collègue Audrey Sainte-Marie.

Article source: https://www.ladepeche.fr/article/2014/06/08/1896336-le-maire-annonce-plus-de-transparence-dans-ses-decisions.html