Coronavirus – Narbonne : les rendez-vous estivaux en berne

Narbonne n’échappe pas à la règle. Comme indiqué par le Président de la République Emmanuel Macron, lundi soir, toutes les animations et festivals sont annulés jusqu’à la date du 15 juillet. Exit donc le festival de théâtre amateur, Next (sur les Barques), les Elisik’ (le festival du Palais des Archevêques), les Estivales, Musique au présent (festival des musiques plurielles et innovantes). « Tous les rendez-vous culturels, toutes les animations qui devaient se dérouler avant le 15 juillet 2020 sont évidemment annulées, qu’elles soient municipales ou associatives », confirme le maire de Narbonne Didier Mouly.

Même le feu d’artifice du 14 juillet ? « Nous nous réservons encore un peu de temps pour voir s’il peut être ou non toléré, étant donné que nous l’avons commandé puisqu’il s’agit d’un marché public. Les défilés seront interdits, c’est une certitude. En accord avec les artistes, et s’ils le peuvent, tous ceux qui étaient programmés à Narbonne et qui ne pourront se produire, pourront le faire en 2021 », précise le premier magistrat.

Tout notre possible pour maintenir Jazz à L’Hopsitalet (Gérard Bertrand)

Le rendez-vous majeur de l’été – Barques en Scène (août 2020) – reste gelé. « Cela dépendra, on a vraiment peu de visibilité. On avait déjà signé un artiste. Mais là, on a gelé la recherche d’artistes. On est en position de retravailler sur Barques en Scène… À voir… Je le répète, nous n’avons vraiment que très peu de visibilité. »

Concernant le festival Musique et Histoire à Fontfroide (15-19 juillet 2020), la décision n’a pas encore été prise. « Le Festival engage en effet beaucoup de partenaires publics et privés avec lesquels l’abbaye doit encore s’entretenir », fait savoir le service communication de Fontfroide.

Gérard Bertrand, l’organisateur du festival Jazz à L’Hospitalet (22 au 26 juillet), qui doit accueillir à Narbonne, Pascal Obispo, Ibrahim Maalouf, Nile Rodgers  CHIC, Yuri Buenaventura, et Jean-Baptiste Guegan, l’assure: « Nous ferons tout notre possible pour maintenir le festival car c’est notre devoir de continuer à promouvoir l’art de vivre cher à tous les Narbonnais. Croisons les doigts et souhaitons que les conditions soient favorables à la tenue de la 17e édition de Jazz à l’Hospitalet. »

Article source: https://www.lindependant.fr/2020/04/14/narbonne-les-rendez-vous-estivaux-en-berne,8846347.php



Librairie coquine – sexy libertine - Bandes dessinées érotiques - Lingerie coquine – sexy libertine