Des feux d’artifice dans le ciel du Saguenay pour Noël – ICI.Radio

pyrotechnie, feu d'artifice, feux d'artifice, artificier, 14 juillet,13 juillet
9 / 100

Il a créé un regroupement sur Facebook pour rallier le plus de citoyens possible à son projet. En trois jours, environ 700 personnes ont manifesté leur intérêt.

Des feux d'artifice sur une tablette.

Les feux d’artifice disparaissent rapidement sur les tablettes des commerçants de Saint-Honoré.

Photo : Radio-Canada

Des commerçants du secteur ont emboîté le pas. Certains ont dû passer des commandes spéciales pour garnir leurs tablettes. Au Dépanneur Maestro 571, par exemple, les ventes de feux d’artifice sont actuellement comparables à celles enregistrées à la Saint-Jean-Baptiste.

On a eu beaucoup de demandes pour l’achat de feux d’artifice le 24 décembre et on va suivre la population. On va aussi en faire exploser quelques-uns.

Audrey Hudon, employée, Dépanneur Maestro 571

Des commerces offrent aussi des rabais pour inciter les clients à se joindre au mouvement.

Pancarte indiquant un rabais de 50% sur les feux d'artifice.

Des commerçants offrent des rabais sur les feux d’artifice pour inciter les citoyens à participer au mouvement.

Photo : Radio-Canada

Une idée originale qui a pris de l’ampleur

Au départ, Dominic Fortin cherchait simplement une façon de faire plaisir à ses enfants tout en respectant les règles sanitaires. J’essayais de rendre Noël un peu spécial dans le contexte actuel avec la pandémie, explique-t-il.

Il a d’abord suggéré à ses voisins de faire la même chose dans leur cour arrière pour que le spectacle soit plus impressionnant. Puis, il a décidé de lancer son idée sur Facebook.

Le contexte actuel est rempli d’émotions, on est triste. Je voulais un événement complètement à l’opposé de toutes ces émotions négatives que les gens vivent.

Dominic Fortin, initiateur de l’événement

Dominic Fortin en entrevue.

L’idée de Dominic Fortin a ralliée des centaines de citoyens de Saint-Honoré.

Photo : Radio-Canada

Les participants seront invités à faire exploser leurs feux d’artifice à minuit. Ils pourront suivre un décompte en direct à partir de la page Facebook.

Les messages d’appuis qu’il reçoit lui laissent croire que ces quelques minutes flamboyantes dans le ciel de Saint-Honoré seront les plus belles de l’année 2020 pour bien des citoyens.

À condition bien sûr que les règles de sécurité liées à l’utilisation des feux d’artifice soient respectées.

Une initiative qui en inspire d’autres

Le propriétaire de l’entreprise Pyrospek, qui assemble des feux d’artifice professionnels, constate que l’idée fait des petits à l’extérieur de Saint-Honoré.

Avec l’événement, ç’a crée de l’engouement. Ça s’est étiré à Saguenay. Il y a beaucoup de gens qui prévoient le faire à Saguenay aussi, mentionne François Duchesne.

Il rappelle qu’à Saint-Honoré, un permis n’est pas nécessaire pour utiliser des feux d’artifice, mais qu’à Saguenay il en faut un. La demande doit être faite par l’entremise du site web de la Ville, sans frais.

D’après le reportage de Gilles Munger

Article source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1757628/idee-mouvement-facebook-fetes