Des feux d’artifice totalement féériques !

Samedi 31 décembre, il est 23h. L’esplanade de la SDPC, derrière la Patinoire du Sofitel Hôtel Ivoire, est déjà noire de monde. En famille ou entre amis, plusieurs centaines d’invités ont pris d’assaut les lieux. Deux espaces ont été aménagés pour la circonstance. Le premier, qui fait face à un podium et un pupitre, est réservé aux VIP. Et le second qui donne sur un buffet, est destiné au grand public, mais sur invitation. Mais, à cette heure de la nuit, les deux endroits affichent presque complets. Pourtant, des convives continuent d’arriver. Et pour certains d’entre eux, c’est un cassetête pour se trouver un siège, il faut fouiller, se renseigner auprès de ceux qui sont déjà installés. Même des sièges d’apparence vides, sont…occupés ! C’est dire que l’engouement pour l’événement est d’ores et déjà un succès. Avec le spectacle pyromusical de feux d’artifice promis par Apoteoz, la structure opérationnelle de cette 5ème édition du festival « Abidjan, perle de lumières», baptisé « I love Abidjan, perle de lumières», personne ne veut, bien entendu, se faire conter cet événement inouï, qui ne se passe qu’une…seule fois dans l’année. Pour cette grosse et dernière articulation de ce festival, l’équipe d’Apoteoz a trusté les artificiers de -Ruggieri, le nec plus ultra en matière de feux d’artifice dans le monde. L’affluence continue, au fil du temps, de grossir sur l’esplanade de la SPDC… Autre lieu, même rassemblement : le Palais de la culture d’Abidjan, où l’ambiance est totalement, depuis 18h, à la fête sur l’espace l’Oiseau-Livres, qui borde la lagune Ebrié, avec une vue imprenable sur le pont de Gaulle, qui abrite 29 postes de tirs. Le reste étant sur des barges disséminées sur la lagune Ebrié. C’est l’Incroyable 30UN, concocté encore par Apoteoz. Ici, c’est le show à gogo, avec bouffe, boisson et musique. Surtout que minuit avance à grands pas. Une sono ahurissante distille à profusion, les chansons en vogue du moment : « Aperitif Yamakoudji » de Debordo Leekunka ; « C moi » d’Arafat ; « Coller la petite » de Franko et… bien d’autres titres à succès. Quand l’horloge affiche 00h, c’est l’explosion de joie, en communion, à travers un écran led (le direct de la RTI depuis l’esplanade de la SDPC a commencé) avec le public du Sofitel Hôtel Ivoire. Accolades par-ci, chaleureuses poignées de mains par-là, on se souhaite les vœux, les meilleurs pour la nouvelle année. Puis, le calme revient. Les yeux sont maintenant rivés sur l’écran led, la cérémonie officielle pour les feux d’artifice vient de débuter sur l’esplanade de la SDPC. Sous la houlette de l’animateur Yves Zogbo Junior, deux interventions soulagent l’impatience du public. C’est d’abord le gouverneur du District d’Abidjan qui souhaite un joyeux anniversaire au président de la République, Alassane Ouattara qui fêtait ce 1er janvier 2016, ses 74 ans, et une très bonne et heureuse année 2016 aux Abidjanais. Ensuite, le Médiateur de la République N’golo Coulibaly se réjouit de ces festivités, avant de donner le ton du spectacle pyromusical des feux d’artifice d’Abidjan, qui va se décliner en 10 tableaux et s’articuler autour du thème : « La Côte d’Ivoire qui gagne». La voix du parolier Bomou Mamadou tonne aussitôt, il rappelle les premières heures de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Dans la foulée, les tirs débutent. Des figures lumineuses déchirent le ciel, au grand bonheur des populations qui explosent de Cocody à Treichville, en passant par le Plateau. Pendant un peu plus de 25 minutes, le ciel abidjanais brille de mille feux, avec en prime des rafales éblouissantes sur le pont de Gaulle. Un spectacle féérique, qui a visiblement conquis la foule du Palais de la culture. « C’était magnifique. J’ai adoré et je ne regrette pas d’être venu », note avec satisfaction Justin Koffi, enseignant. « C’était graaave ! », s’extasie Pauline Koné, commerciale, avec des éclats de rire. Pour sûr, beaucoup d’Abidjanais n’oublieront pas de sitôt ces feux d’artifice mémorables…

Y. SANGARÉ

Article source: http://lepatriote.net/actualite_det.php?id=3912