En lutte contre l’exclusion parentale, ils tirent un feu d’artifice à Nantes

L'association Droits du parent et de l'enfant va tirer un feu d'artifice en l'honneur des enfants.
L’association Droits du parent et de l’enfant va tirer un feu d’artifice en l’honneur des enfants victimes d’exclusion parentale. (©Le Courrier du pays de Retz)

Ne soyez pas surpris de voir un feu d’artifice à Nantes ce soir, mercredi 12 juin 2019, sur le site dit Cale des sous-marins, cale 1, près du Carrousel des mondes marins . Il s’agit d’une action de Droits du parent et de l’enfant (DDPE), une association nationale de lutte contre l’exclusion parentale et familiale, qui souhaite mener « une action positive de sensibilisation de l’opinion ». Ses représentants en Loire-Atlantique expliquent :

Nous menons cette action pour penser toujours, encore et encore plus à elles et à eux, à ces millions d’enfances anormales et pleines de souffrances et de tristesse oubliées dans le silence du quotidien. Nous menons cette action pour offrir à ces enfants un très beau feu d’artifice, malgré leur triste et longue absence. Un feu d’artifice dont – nous ne pouvons que l’espérer – ils et elles entendront parler un jour.

Pour comprendre les situations difficiles contre lesquelles DDPE lutte, l’association cite quelques exemples, comme Nina, domiciliée en Loire-Atlantique et privée sans aucun motif valable de son père depuis plus de 3 ans, ou encore Annaïs, domiciliée en Pologne et privée sans aucun motif valable de son deuxième pays, d’une deuxième langue parentale et de toute sa famille paternelle depuis plus de 8 ans. « N’oublions pas également toutes les non-représentation d’enfants qui restent très majoritairement impunies bien que constitutives d’un délit, les manipulations insidieuses des enfants vivant de telles situations, les souffrances de ces enfants comme de leurs parents exclus », précisent ces militants.

Afin de défendre les enfants victimes d’exclusion parentale et familiale, ils s’appuient notamment sur l’article 8 de la convention internationale des droits de l’enfant qui stipule que « les États-parties s’engagent à respecter le droit de l’enfant de préserver son identité, y compris sa nationalité, son nom et ses relations familiales tels qu’ils sont reconnus par loi, sans ingérence illégale ».

Contacts : ddpe@free.fr ou 06 13 55 19 55.

Article source: https://actu.fr/pays-de-la-loire/nantes_44109/en-lutte-contre-lexclusion-parentale-tirent-feu-dartifice-nantes_24959877.html