Infos pyrotechniques

Avec l’annulation des festivités du 14-Juillet, nombreux seront les Français à vouloir improviser un mini-feu d’artifice dans leurs jardins. Pour l’occasion, Ardi, leader français de l’artifice de divertissement, propose l’opération « Fête solidaire ». Pour chaque feu d’artifice Portable acheté jusqu’au 31 août, la société s’engage à reverser 1 € à la Fondation Armée du Salut. Ardi a inventé, il y a vingt ans, le concept de feux d’artifice Portables. Entièrement préréglé, ce feu d’artifice est capable de produire des effets au sol pouvant aller de 3 à 5 m (fontaines multicolores, jets crépitants, sifflants ou détonants) et des effets aériens pouvant aller jusqu’à 60 m. Le prix de ces feux d’artifice est d’une centaine d’euros la minute.

Le 14 juillet rime aussi avec pétards. Tous les ans, de nombreux accidents liés à leur manipulation sont recensés, pouvant toucher les mains, le visage et les yeux. Des accidents aux conséquences parfois dramatiques : brûlures, plaies profondes, amputations… provoquant « des dommages comparables à des blessures de guerre », selon les spécialistes de SOS Mains de la clinique de l’Union. Prudence donc !

Toulouse illuminée en bleu, blanc, rouge

Malgré l’annulation des traditionnels feux d’artifice et concert du 14 juillet, organisés par la mairie de Toulouse. Jean-Luc Moudenc a cependant souhaité que la Fête nationale, synonyme de valeurs républicaines, soit célébrée dans toute la ville. Un dispositif particulier permettra de fêter ce moment. Ainsi, un éclairage aux couleurs bleu blanc rouge illumine depuis vendredi soir tous les quartiers, de nombreux bâtiments de la ville jusqu’au mardi 15 juillet, de 22h à 5h du matin : le Capitole, le Monument aux Combattants, le Centre culturel Henri-Desbals, la place de Soupetard, la médiathèque Empalot, la place Abbal, la Villa des rosiers avenue Jean-Rieux… L’ensemble de la ville est pavoisée également en bleu-blanc-rouge, de l’avenue Saint-Exupéry à la route de Saint-Simon en passant par la rue de Metz et l’avenue des Minimes… Deux expositions quiz autour de la laïcité et du vivre ensemble seront visibles place Abbal (le 13 juillet de 14h à 17h), sur le parvis du métro Borderouge (le 14 juillet de 10h à 13h) et sur le parvis du métro Saint-Michel (le 14 juillet de 14h à 17h). Des projections mettront en valeur les symboles de la République et la devise « Liberté, Egalité, Fraternité ». L’une d’entre elles prendra la forme d’un mapping sur la façade de La Brique rouge, place d’Empalot, où les images animées joueront avec le relief du bâtiment. La création sonore composée de musique électronique fera pulser les mesures de « la Marseillaise ». Enfin, les 13 et 14 juillet de 22h à 23h30

Sur la façade du Capitole, une vidéo retraçant des événements festifs et des moments de convivialité sera projetée, mettant également en exergue la devise « Liberté, Egalité, Fraternité », jusqu’au 15 juillet de 22h à minuit.

Article source: https://www.ladepeche.fr/2020/07/12/feu-dartifice-dans-son-jardin-attention-8976140.php