Infos pyrotechniques

 


Feu d'artifice du 14 juillet 2020 : est-il annulé ou maintenu à Paris ?

FEU D’ARTIFICE 14 JUILLET 2020 – Le coronavirus menace le célèbre spectacle pyrotechnique qui est tiré depuis la tour Eiffel à Paris, à l’occasion de la Fête Nationale. Aura-t-il lieu cette année 2020 ?

[Mis à jour le 24 juin 2020 à 17h18] En raison de la crise du coronavirus et de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes, le déroulement des feux d’artifice tirés depuis les grandes villes de France à l’occasion du 14 juillet est actuellement remis en question. Si la ville de Marseille a déjà annulé l’événement, la question se pose encore pour la ville de Paris, dont le défilé du 14 juillet a déjà été remplacé par une cérémonie sur la place de la Concorde.

D’après nos confrères de Sortiraparis, les derniers « bruits de couloirs » iraient en faveur du maintien du feu d’artifice du 2020 à Paris, mais sans public. Le traditionnel concert symphonique de l’Orchestre National de France, la Maîtrise et le Choeur de Radio France est quant lui officiellement maintenu pour sa 8e année consécutive sur le Champ-de-Mars à Paris, mardi 14 juillet 2020 à partir de 21h10. En raison du contexte sanitaire, il sera filmé et diffusé sur la télévision française.

Comment se déroule le feu d’artifice du 14 juillet ?

Le plus spectaculaire des feux d’artifice du 14 Juillet a lieu chaque année à Paris, au pied de la tour Eiffel. Il rassemble d’ordinaire plus de 500 000 personnes. Au programme ? Un spectacle d’une demi-heure qui débute à 23 heures sur le Champ-de-Mars, sur une thématique spécifique. Avant le spectacle pyrotechnique de la Tour Eiffel, la Mairie de Paris accueille le Concert de Paris, un concert réunissant l’Orchestre national de France, le Chœur de Radio France et la Maîtrise de Radio France sous la direction de la cheffe d’orchestre Eun Sun Kim. Le concert, tout comme le feu d’artifice, s’il a bien lieu, seront retransmis en direct à la télévision sur France 2, mais également à la radio et sur internet, par France Inter et Paris.fr.

Si le plus grand feu d’artifice est tiré depuis la tour Eiffel à Paris le 14 juillet, il y en a de très beaux également dans les autres grandes villes de France comme Pornic, Bordeaux, Lyon ou Toulouse. Cependant, aucune de ces villes n’a encore confirmé si elles maintenaient leur feu d’artifice du 14 juillet.

Où observer le feu d’artifice du 14 juillet à Paris ?

Véritable institution dans la capitale, le feu d’artifice du 14 juillet est tiré depuis la Tour Eiffel et les bassins du Trocadéro, à 23 heures, pour une durée d’une trentaine de minutes. L’année dernière, une douzaine de fresques ont été tirées sur le thème des Fédérations. Si le public est admis, il est toujours préconisé de se rendre sur place à partir de 20 heures pour le voir dans de bonnes conditions depuis le Champ-de-Mars, les jardins et l’esplanade du Trocadéro, le Palais de Tokyo, ou depuis les ponts et passerelles Debilly, Alma, Pont-Neuf ou Alexandre-III. Si le public est attendu à ces endroits phares, il existe d’autres points de vue pour s’éloigner de la foule. Les meilleurs endroits pour l’observer est le Toit-terrasse de la tour Montparnasse, le parc de Belleville, les jardins du Trocadéro ou encore depuis la Seine grâce aux Bateaux Parisiens qui attendent les spectateurs pour des dîner-croisières à partir de 19 heures et durant 2 heures au départ du Port de la Bourdonnais. L’idéal est de réserver une place depuis le restaurant de la Tour Montparnasse, au 56e étage, ou depuis la Terrasse du Café de L’Homme au Trocadéro.

Feu d’artifice du 14 juillet au Trocadéro, vu depuis la tour Eiffel à Paris. © NEBINGER/HADJ/SIPA

Quels sont les transports les plus proches du feu d’artifice parisien ?

Il ne faut ni s’y rendre en voiture ni s’y rendre en bus car les axes routiers à proximité du Trocadéro sont habituellement fermés à la circulation dès 14 heures. Il faut penser à conjuguer métro et marche ou RER et marche. Voici les stations de métro et de RER les plus proches des feux qui ne sont habituellement pas fermées :

  • Métro ligne 8 : La Motte-Piquet, La Tour-Maubourg, Invalides
  • Métro ligne 6 : Cambronne
  • Métro ligne 10 : Emile Zola, La Motte-Piquet, Ségur
  • Métro ligne 13 : St-François-Xavier, Varenne, Invalides
  • RER : Javel, Invalides ou Austerlitz

Feu d’artifice du 14 juillet à Lyon

Le feu d’artifice du 14 juillet est traditionnellement tiré depuis les hauteurs de Fourvière à Lyon, s’admirant depuis les quais de Saône côté Presqu’île. Interrogé par Lyoncapitale.fr, la mairie de la ville serait en train d’étudier le projet d’un feu d’artifice symbolique cette année 2020, « tiré en hauteur pour que le maximum de personnes puisse le voir depuis une grande partie du territoire, sans que les gens n’aient besoin de se concentrer sur un seul lieu ». Les bals du 14 juillet seraient déjà annulés.

L’an dernier, le feu d’artifice du 14 juillet de Lyon avait des allures de « défilé de mode monumental ». Au programme, « Fresques tumultueuses, parade dorée, tableau verdoyant, éventails de comètes ou fresque géométrique » se sont succédés. Les séquences étaient tirées aux alentours de 22h30, avant et après les bals du 14 juillet.

Feu d’artifice du 14 juillet 2020 annulé à Marseille

La mairie de Marseille a annulé le traditionnel feu d’artifice ce 14 juillet 2020, tout comme le défilé sur le Prado. En effet, le feu d’artifice rassemble plusieurs centaines de milliers de spectacteurs sur le Vieux Port chaque année… Une cérémonie patriotique devrait cependant être organisée au sein du parc Borely.

Le rendez-vous est traditionnellement donné à 22h15. L’an dernier, le feu d’artifice signé par la société italienne Panzera, a été tiré depuis le Fort Entrecastreaux sur le Vieux-Port pendant 28 minutes précisément, accompagné par un spectacle de sons et lumières et des musiques sur le thème de l’amour. La chorégraphie du feu d’artifice était inspirée de l’art culinaire car l’événement s’associait à l’année de la gastronomie en Provence (MPG2019). Le meilleur endroit pour voir le feu d’artifice est bien sûr sur le Vieux Port mais aussi le quai de la Mairie ou l’esplanade de la Tourette. Le jardin du Pharo est ouvert au public dès 19 heures, afin d’admirer le spectacle pyrotechnique.

L’origine du feu d’artifice

Comment le feu d’artifice a-t-il été associé à la fête nationale du 14 juillet ? Et d’où a bien pu venir l’idée de tirer des pétards aussi bruyants que lumineux pour célébrer l’événement ? Les explications sont assez floues ou en tout cas incomplètes. Il faut d’abord savoir que les feux d’artifice en eux-mêmes remontent à plusieurs siècles et ont même été inventés par… la monarchie. Cocasse quand on sait qu’il sont aujourd’hui une institution du 14 Juillet ou presque. L’Histoire de France fait régulièrement référence au spectacle donné en 1612 sur la place des Vosges à Paris lors du mariage de Louis XIII et d’Anne d’Autriche. Il s’agirait du premier véritable feu d’artifice en France. Loin de signer une rupture avec cette pratique monarchique, la Révolution s’est appropriée le feu d’artifice et l’a rendu accessible au peuple. Le feu d’artifice n’est donc plus réservé à l’élite et à la cour en 1790, et un spectacle est déjà donné lors de la Fête de la Fédération du 14 juillet. Certains républicains mettront entre parenthèse les feux d’artifice pour leur passé royal, mais ceux-ci reviendront en force avec Napoléon, soucieux lui aussi d’impressionner les foules. En 1880, quand il est décidé de faire du 14 juillet la fête nationale, le feu d’artifice est réellement entré dans les mœurs. La IIIe République l’a adopté et, avec l’industrialisation, il devient un art moins coûteux. C’est à cette époque de bouillonnement qu’il gagnera en hauteur, avec des fusées plus puissantes, en couleurs avec de nouvelles poudres, et en  bruit avec des pétards plus festifs.

Article source: https://www.linternaute.com/sortir/guide-des-loisirs/1350018-feu-d-artifice-du-14-juillet-2020-est-il-annule-ou-maintenu-a-paris/