Feux d’artifice dans le Gard : pas d’arrêté préfectoral, mais des annulations en pagaille

 

La préfecture du Gard n’a toujours pas pris, ce lundi, d’arrêté interdisant totalement ou partiellement les feux d’artifice sur le territoire autour du 14 juillet. « Sur ce point-là, la préfète est en train de prendre en considération l’ensemble des éléments, indique le nouveau directeur de cabinet de la préfète Grégoire Pierre-Dessaux. Il n’y a pas de décision arrêtée à notre niveau. Pour l’heure, la responsabilité de prendre cette décision est celle des élus. A l’heure d’aujourd’hui, beaucoup ont déjà annulé leur feu d’artifice. »

Parmi les communes ayant déjà annoncé annuler ou reporter le feu d’artifice, on retrouve Nîmes, l’une des toutes premières communes à avoir pris cette décision, mais aussi Alès, Anduze, Vézénobres, La Grand-Combe, Allègre-les-Fumades, Vergèze, Saint-Gilles, Lussan, Uchaud, Vauvert, les Salles-du-Gardon, Cabrières, Bezouce, Saint-Ambroix, Les Mages, Salindres, Saint-Christol-lès-Alès, Saint-Bonnet-du-Gard, Sernhac, Aramon, Bessèges, Saint-Hilaire-de-Brethmas, Lasalle…

Le nouveau directeur de cabinet de la préfète du Gard, Grégoire Pierre-Dessaux, qui a pris ses fonctions ce lundi, a informé la presse que, suite aux incendies de la semaine dernière, des contrôles ont été effectués concernant l’allumage de feux ou l’entrée dans les massifs forestiers.

« Il y a eu un certain nombre de verbalisations. Ce week-end, une vingtaine de contraventions ont été effectuées pour allumages de feu. »

 

Article source: https://www.midilibre.fr/2022/07/11/feux-dartifice-pas-darrete-prefectoral-mais-des-annulations-en-pagaille-10429065.php