Feux d’artifice et bouquet final

La dernière revue statistique de FIFA.com revient sur le dénouement incroyable du championnat sud-coréen, la longévité de John Terry et les prouesses offensives du Celtic, de Zlatan Ibrahimovic et de l’équipe de France féminine.

apparitions en Premier League : telle est la barre atteinte par John Terry. Le capitaine de Chelsea en a profité pour inscrire le 34ème but de sa carrière en première division anglaise. Il se rapproche un peu plus du record de David Unsworth, défenseur le plus prolifique de l’histoire du championnat. Mais contrairement à l’ancien joueur d’Everton et de Sheffield United, qui avait inscrit 22 de ses 38 buts sur penalty, Terry a marqué à chaque fois dans le jeu. De son côté, Wayne Rooney a dépassé Robbie Fowler au classement des meilleurs buteurs de la Premier League, grâce à ses 163 et 164èmes réalisations. L’attaquant de Manchester United occupe désormais la cinquième place derrière Alan Shearer (260), Andy Cole (189), Thierry Henry (175) et Frank Lampard (168). Henry est le seul joueur à avoir marqué plus de buts sous un seul maillot que Rooney à Manchester (149).

minutes venaient de s’écouler lorsque Kim Won-Il a offert, au bout du suspense, le but du titre aux Pohang Steelers lors de la dernière journée de K-League. Longtemps en tête du championnat, Ulsan Hyundai Horangi avait démarré la rencontre avec deux points d’avance. Et alors que l’on semblait se diriger tout droit vers un match nul et vierge, Kim est sorti de sa boîte à quelques secondes du coup de sifflet de final pour permettre aux Steelers de remporter leur cinquième titre national, le premier depuis 2007. Vainqueur de la KFA Cup plus tôt dans la saison, Pohang est le premier club en République de Corée à réaliser le doublé Coupe-championnat. Le but libérateur de Kim a conclu une fin de saison tonitruante pour les Steelers, qui ont enchaîné six victoires consécutives. Avec cette cinquième couronne nationale, ils rejoignent le FC Séoul au palmarès des clubs les plus titrés de K-League, à deux longueurs de Seongnam Ilhwa Chunma.

buts – un toutes les cinq minutes et 38 secondes en moyenne – ont été inscrits par l’équipe de France au cours des deux premières mi-temps de sa double confrontation face à la Bulgarie dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™. Un triplé de Marie-Laure Delie dans les dix premières minutes a notamment permis aux joueuses de Philippe Bergeroo d’atteindre la pause sur le score de 6:0 à Lòvetch, le 23 novembre dernier. Les Françaises l’ont finalement emporté 10:0, avec trois buts également pour Gaëtane Thiney. Elles ont frappé encore plus fort au retour au Mans, en rejoignant les vestiaires avec 10 buts d’avance avant de s’imposer 14:0 grâce à deux quadruplés de Thiney et Eugénie Le Sommer. Les Bleues occupent la première place du Groupe 7, directement qualificative pour la septième Coupe du Monde Féminine de l’histoire. Elles comptent pour l’instant quatre victoires en autant de sorties, avec 31 buts marqués et un seul encaissé. La France n’a plus perdu en match officiel depuis dix rencontres et sa défaite 1:0 contre le Canada lors du match pour la troisième place du Tournoi Olympique de Football Féminin, Londres 2012. Les Françaises n’ont concédé au passage qu’un seul match nul, face au Danemark, en quart de finale du dernier UEFA EURO Féminin. Les Scandinaves s’étaient alors imposées aux tirs au but.

buts permettent à Zlatan Ibrahimovic de pointer en tête du classement des meilleurs réalisateurs de la Ligue des champions de l’UEFA. Le Suédois a également dépassé George Weah, qui était jusque-là le joueur du Paris Saint-Germain à avoir le plus marqué au cours d’une même campagne européenne. En grande forme actuellement, Ibra a encore frappé lors de la victoire 2:1 des champions de France contre l’Olympiakos. C’était sa 100ème apparition en Ligue des champions. Il a marqué à l’occasion son 34ème but dans la phase de groupes de la compétition, soit un de plus qu’Alessandro Del Piero. Seuls quatre joueurs ont fait mieux que lui en la matière : Raul (53), Ruud van Nistelrooy (50), Thierry Henry (38) et Lionel Messi (36). Arturo Vidal est devenu dans le même temps le premier joueur de la Juventus depuis Filippo Inzaghi en 2000/01 à inscrire un triplé en C1. Personne avant lui n’avait par ailleurs inscrit quatre penalties en une seule campagne. Pendant ce temps-là, le Bayern Munich a établi un nouveau record avec dix victoires consécutives dans la compétition, mieux que le FC Barcelone entre 2002 et 2003 (neuf victoires). Autres records, ceux du Real Madrid, qui a désormais marqué au moins un but lors de ses 30 derniers matches de Ligue des champions, et de Manchester United, dont la victoire 5:0 sur le terrain du Bayer Leverkusen est la plus large jamais enregistrée à l’extérieur par le club anglais dans la compétition.

buts encaissés sans en marquer un seul : Hearts a concédé contre le Celtic, dans son Tynecastle Stadium, en Coupe d’Écosse, sa plus lourde défaite depuis plus de quatre décennies. La dernière remontait au 1er janvier 1973, une date de triste mémoire pour les supporters des Jam Tarts, qui avaient vu ce jour-là leur équipe se faire dominer sur le même score (7:0) par le grand rival d’Édimbourg, Hibernian. Hearts a par ailleurs enregistré son revers le plus cinglant face au Celtic, faisant encore pire que le 6:0 de 1981. Un beau cadeau pour Neil Lennon, qui fêtait à l’occasion sa 200ème apparition sur le banc du Celtic. L’entraîneur irlandais a déclaré après coup qu’il n’avait pas vu mieux lors des 199 précédentes.

Article source: http://fr.fifa.com/newscentre/features/news/newsid=2239031/