Feux d’artifice québécois

Le skieur acrobatique Alex Beaulieu-Marchand a terminé deuxième du slopestyle au Dew Tour, dimanche. — Photo tirée de la page Facebook d'Alex Beaulieu-Marchand

Le skieur acrobatique Alex Beaulieu-Marchand a terminé deuxième du slopestyle au Dew Tour, dimanche. — Photo tirée de la page Facebook d’Alex Beaulieu-Marchand

Plusieurs noms québécois ont résonné dans les montagnes, au courant des derniers jours, alors que planchistes et skieurs se sont distingués, du Colorado à l’Europe. Difficile d’identifier l’étoile de la fin de semaine parmi tous ces feux d’artifice.

Mikaël Kingsbury a démontré ses intentions dès la première Coupe du monde de ski acrobatique de la saison, en s’imposant à Ruka, en Finlande, devant le champion olympique, Alexandre Bilodeau. Ces deux bosseurs sont vraiment dans une classe à part! Excitant de les voir repousser leurs limites dans cette guerre fratricide.

Résumé de la journée de samedi dans La Presse.

***

Après une septième place frustrante, vendredi, au parallèle géant de la Coupe du monde de Carreza, en Italie, la planchiste Caroline Calvé, a dominé la compétition, samedi, au slalom parallèle. L’athlète de Lachine entreprend, elle aussi, sa saison au sommet du podium.

***

Kimberly Lamarre (Lac-Beauport) et Alex Beaulieu-Marchand (Cap-Rouge) ont fait vibrer la planète du ski acrobatique en se hissant tous les deux au deuxième rang du slopestyle du Dew Tour, à Breckenridge, au Colorado. Alors que Kingsbury, Bilodeau et Calvé sont préqualifiés pour les JO, ABM et Lamarre doivent s’illustrer au courant du prochain mois pour représenter le Canada à Sotchi. Ce sera alors la première présentation olympique de cette épreuve fort spectaculaire.

Pour voir la descente en finale d’ABM.

Pour lire les commentaires de Kim Lamarre et pour voir sa descente en finale (la qualité de l’image s’améliore au milieu de la vidéo).

Sur la même montagne, le planchiste de Régina Mark McMorris a gagné l’épreuve de slopestyle, alors que Maxence Parrot (Bromont) a terminé troisième, juste devant son ami Sébastien Toutant (Montréal), quatrième. Un résultat rapprochant Parrot de Sotchi. Ses deux coéquipiers sont déjà préqualifiés.

Un podium tout canadien est-il possible à Sotchi? Pourquoi ne pas rêver?

***

Marie-Michèle Gagnon continue son incroyable début de saison. Samedi, à la Coupe du monde de Saint-Moritz, en Suisse, la skieuse de Lac-Etchemin a signé un quatrième top 10 en sept courses (après celle de dimanche) cette saison en terminant sixième du super-G.

«Je me trouve dans cette zone magique à l’heure actuelle et je ne compte pas trop analyser la situation», a lancé celle qui a déjà son billet pour Sotchi.

***

Alors, qui est votre étoile des derniers jours? J’ai un penchant pour ceux non qualifiés pour Sotchi qui doivent tout donner et qui brillent sous pression.

Mon vote se divise entre Kim Lamarre qui revient d’une opération au genou droit et Beaulieu-Marchand qui, malgré ses 19 ans, ne semble pas affecté par l’enjeu olympique.

Article source: http://blogues.lapresse.ca/roberge/2013/12/15/feux-dartifice-quebecois/