Foire de Bordeaux : une nocturne et un feu d’artifice ce vendredi soir

Comme chaque année, le soir de la nocturne est un moment très attendu par les visiteurs de la foire. L’ambiance est chaleureuse et animée dans les allées et nombreux sont ceux qui dînent sur place avant le traditionnel spectacle pyrotechnique. « Le spectacle de la foire n’est pas un feu normal ni un feu de 14 juillet, il doit avoir une identité et respecter le thème de la nocturne de la foire donc nous écrivons chaque année une partition pyrotechnique adaptée et spécifique », explique David Proteau, le directeur artistique de la société d’artificiers Ruggieri qui célèbre cette année ses 280 ans d’existence.

Quatre séquences

Et ce soir pour la nocturne, la partition prendra des airs nippons pour une nocturne qui mettra à l’honneur le Japon, le pays invité d’honneur de cette 98e édition avec un spectacle pyromusical intitulé « Origami, le Japon aux mille visages ». « Nous nous sommes plongés dans cette culture japonaise avec la volonté de ne pas être trop élitiste et de ne pas nous adresser qu’aux fans du Japon en utilisant un répertoire populaire de la culture japonaise qui parle à tout le monde ».

Pour embraser les eaux du lac de Bordeaux, les artificiers ont donc conçu un spectacle de 15 minutes, projeté sur 500 mètres de longueur et découpé en quatre séquences, chacune illustrant une page de la culture japonaise. « Pour la première séquence qui abordera les origines, la culture et la tradition japonaises, la pyrotechnie fera corps avec les sons (les taïkos, ces sons traditionnels du Japon médiéval et les cris des samouraïs) et la musique (Le dernier Samouraï) ».

La seconde séquence plongera les spectateurs dans un monde virtuel avec des clins d’œil à de célèbres jeux vidéos comme Super Mario, Final Fantaisy, les Pokemon, Tetris ou encore la Légende de Zelda. Dans la troisième partie conçue autour des mangas et des dessins animés, on retrouvera Goldorak, Dragon Ball Z, Making of Cyborg ou encore La légende d’Ashitaka. « Pour ce tableau, nous utiliserons une pyrotechnie très colorée et assez fantaisiste. Ainsi, on retrouvera dans le ciel des cœurs, des étoiles et des smileys ».

Jeux vidéos, mangas

Enfin, la dernière séquence sera consacrée à la J-Pop, cette pop musique japonaise acidulée qui met en scène des personnages surréalistes et fictifs. « La pyrotechnie sera calée sur des musiques de chansons de stars japonaises comme Ayumi Hamasaki ou de personnages virtuels comme Hatsune Miku ». Des personnages qui amèneront jusqu’au bouquet final. « Ça n’a pas été facile de retranscrire tous ces univers à travers un son et lumière mais pour y parvenir, nous utiliserons beaucoup de nouveaux produits comme cet effet de palmeraie à plusieurs changements de couleur mais aussi de nouvelles couleurs très flashy et lumineuses. Des couleurs que nous avions perdues au fil du temps pour des questions environnementales et sécuritaires et que nous avons réussi à retrouver grâce à de nouveaux composants qui permettent de redonner cet éclat et ce côté chatoyant ». Et bien sûr les spectateurs retrouveront les grands classiques qui font aussi le succès des spectacles pyrotechniques comme les effets sol pleureur, cascade, pluie d’or et d’argent ou embrasement.

À 22 h 30 ce vendredi soir sur les berges du lac.

Article source: https://www.sudouest.fr/2019/06/07/nocturne-coloree-pour-une-edition-japonissime-6179955-6038.php