Grands Feux Loto-Québec

Les mordus de spectacles pyromusicaux ont pu assister, samedi, à la première des six soirées des Grands Feux Loto-Québec, qui mettent en valeur cette année des attraits culturels de la région de Québec.

La soirée d’ouverture, qui se déroulait sous le thème du Festival d’opéra de Québec, a débuté par une prestation de la Brigade lyrique, qui s’est chargée de divertir la foule massée sur les quais du Vieux-Port.

Les feux, qui ont suivi vers 22 h 30, ont explosé au rythme des plus grands opéras.

Cette première a su mettre l’eau à la bouche des spectateurs pour les présentations à venir.

Pendant trois semaines, les Grands Feux Loto-Québec mettront en valeur, par le biais de la et d’animation publique, six événements culturels de la région.

Hélène Bernard, directrice générale de l’événement, admet que le nouveau concept fut un défi logistique pour allier musique et feux, mais elle parle davantage «de belles découvertes, autant pour l’équipe que pour le public.»

Un défi pour Paris en scène

Selon Mme Bernard, l’un des plus gros défis pour l’équipe, fut de combiner la musique de la soirée Paris en scène, qui aura lieu le 14 août prochain, avec les feux d’artifice. Plusieurs époques de musique devaient être couvertes, ce qui a rendu la tâche plus ardue.

«Il y a eu plus de recherche pour obtenir une trame de qualité», mentionne-t-elle, ajoutant avoir particulièrement hâte de contempler le résultat, qui explosera en plein ciel.

Même si les Grands Feux Loto-Québec mettent en valeur des événements qui se tiennent aussi bien sur la Rive-Nord que sur la Rive-Sud de Québec, la population de Lévis devra attendre une autre année avant de voir le quai Paquet s’animer avant les feux, en raison des travaux qui y sont en cours. L’Organisation souhaite que l’animation publique atteigne éventuellement l’autre rive, confie Mme Bernard.

– Notez qu’en cas d’orages ou de forts vents, les feux sont reportés au soir suivant. La décision sera annoncée la journée même dans la plupart des médias et sur les réseaux sociaux.

Article source: http://www.journaldequebec.com/2013/08/04/au-rythme-des-grands-operas