Ile-de-France et Oise : c’est le week-end des feux d’artifice géants …

D’habitude, ils se font plutôt rares. Il faut attendre la fête nationale, un mariage ou un festival pour en voir un. Mais ce week-end, trois feux d’artifice grandioses se bousculent dans le ciel : ceux de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), Compiègne (Oise) et Enghien-les-Bains (Val-d’Oise) réunissent la fine fleur des artificiers. Trois feux, trois lieux prestigieux, mais trois styles différents qui nous offrent un joli bouquet coloré.

LE CHAMPION D’EUROPE, À SAINT-CLOUD (92)

Nicolas Chavance

« Le Grand Feu » porte bien son nom. Avec 1 h 45 de show, 30 tableaux et six minutes de bouquet final, c’est tout simplement le plus grand feu d’artifice d’Europe. Il nécessite une année entière de préparatifs. Sous la houlette de Jean-Eric Ougier, maître artificier renommé dans le monde entier, le spectacle sera divisé, comme chaque année, en deux parties : la première autour d’un thème, raconté par une voix off, et la deuxième plus « traditionnelle », en musique. Pour cette 9e édition, les feux vous font passer « Une journée à la Cour du Roi Soleil ». Un clin d’œil aux fastueuses fêtes que le duc d’Orléans organisait au sein même du domaine de Saint-Cloud. Tout l’enjeu pour Jean-Eric Ougier sera d’imaginer un feu aussi excentrique, aussi fou que les réceptions de Philippe d’Orléans…

Samedi 9 septembre, de 21 heures à 23 heures au Domaine National de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). De 32 à 89 €. Rens : www.le-grand-feu.com

LE COSMOPOLITE, À ENGHIEN-LES-BAINS (95)

C’est un peu l’Erasmus du feu d’artifice. Cette année, le Festival international de feux d’artifice « Les couleurs du Val-d’Oise » invite l’Espagne, l’Angleterre, les Etats-Unis et la France pour créer un show pyrotechnique multiculturel, au rythme de musiques éclectiques : Elvis Presley, bande-son du film Zorro, Édith Piaf… A l’issue du spectacle, le public pourra voter pour son coup de cœur. Et à l’occasion des dix ans du festival, les spectateurs auront droit à un cinquième feu surprise, sobrement intitulé « la minute de bonheur ».

Samedi 9 septembre à partir de 19 heures sur l’hippodrome d’Enghien-Soisy. Tarif : 15 € l’entrée, gratuit pour les moins de 6 ans. Parking à 2 €.

LE COMPÉTITIF, À COMPIÈGNE (60)

LP

Les Masters de Feu proposent un menu complet : spectacle d’ouverture, trois feux d’artifice et spectacle de clôture, la totale. Après un showcase musical en première partie, trois équipes d’artificiers venus du Royaume-Uni, de Grèce et de Belgique s’affronteront pour remporter le Master d’argent 2017. Cette année, leurs compositions devront dévoiler « les secrets des capitales européennes ». A la fin de la soirée, le vainqueur sera automatiquement qualifié pour la grande finale des Masters d’Or en 2019.

Vendredi 8 septembre à partir de 20 heures à l’hippodrome de Compiègne, avenue du Baron-Roger-de-Soultrait (Oise). De 18,50 € à 21,50 € en pelouse, 65 à 73 € en tribune. Pas de vente sur place. Rens : www.mastersdefeu.com

Article source: http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/sortir-region-parisienne/ile-de-france-et-oise-c-est-le-week-end-des-feux-d-artifice-geants-06-09-2017-7239597.php