Infos pyrotechniques

Publicité

B

osseur, artiste, bouillant, vivant, épicurien, tenace, débordant d’énergie, pourvu d’un fort caractère, ce sont les qualificatifs employés par ses amis pour décrire Pascal Albizu. C’est un homme très attaché à sa commune, au monde des festivals qui a disparu, à 55 ans, vendredi.

Publicité

Très jeune, il entre au chantier du prieuré. Pendant dix ans, il s’est investi avec toute l’énergie dont il était capable, dans la restauration de ce haut lieu patrimonial et culturel macarien. Électricien de formation, il a d’abord travaillé chez un artisan local avant d’intégrer la fonction publique territoriale, comme projectionniste à Léognan. Bon comédien et amoureux des planches, il intervient dans des critiques caricaturales de la vie publique macarienne fort appréciées. Mais ce n’est que plus tard qu’il va pouvoir vivre pleinement sa passion pour la .

Fasciné depuis sa plus tendre enfance par les feux d’artifices, il saute le pas lors du festival verdelaisien Rêve ou meurt. Puis, il enchaîne avec l’embrasement des carnavals de Saint-Macaire et de Saint-Pierre d’Aurillac.

En 1989, il quitte la fonction publique pour transformer la poudre en une multitude d’étoiles et devient Bizu, l’artificier. Il va alors laisser libre court à son côté artistique car, pour lui, la création d’un feu d’artifice était un art. « La pyrotechnie, c’est la mise en place d’un décor éphémère dans l’espace… », se plaisait-il à dire.

Son objectif était d’essayer de mettre en scène des spectacles associant la pyrotechnie, le conte, la musique et la danse. L’alose de feu, un des moments incontournables du Festival des fifres de Garonne et de la Fête de l’alose, en était le symbole et montrait l’immense attachement que « Bizu » vouait à cette Garonne dont il se sentait si proche. Aujourd’hui, il a rejoint le monde qui l’a toujours fait rêver, celui des étoiles.

Ces obsèques ont lieu cet après-midi, à 16 heures, au cimetière de Saint-Pierre d’Aurillac.

Pascal Albizu et son alose de feu, symbole du Festival des fifres de Garonne. archives Patrick Izaute

Article source: http://www.sudouest.fr/2014/03/04/l-artificier-pascal-albizu-s-en-est-alle-1479498-3131.php