L’enfant de Saint-Pierre d’Exideuil fait des étincelles

en savoir plus

Lauriers monégasques

« On avait invité la principauté de Monaco pour rire ». En 1995, Jacques Couturier est l’une des chevilles ouvrières du salon « Salut l’Artiste » de La Roche-sur-Yon. A son assistante (devenue depuis sa femme), l’artificier n’arrête pas de demander si elle a bien invité tout le monde. « A part la principauté de Monaco, oui », répond sous forme de boutade la jeune femme. « Et pourquoi pas ? » rétorque du tac au tac Jacques.
A la grande surprise des organisateurs, ceux-ci voient débarquer Maurice Crovetto, directeur des fêtes de Monaco, en quête de spectacles plus modestes que les superproductions qu’on lui propose généralement. Enthousiasmé par le spectacle créé par pour le centenaire de l’invention du cinéma, le Monégasque convie la PME vendéenne dans la principauté pour le prestigieux concours international de feux d’artifice, qu’elle emporte haut la main.
Depuis JCO a décroché des premiers prix un peu partout à travers le monde, notamment en Chine (à Liuyang, capitale mondiale de la pyrotechnie) ou au Vietnam.

Article source: https://www.centre-presse.fr/article-583513-l-enfant-de-saint-pierre-a-fait-des-etincelles.html