Les ambitions nouvelles du comité des fêtes de Nérac

L’équipe du comité des fêtes de Nérac (©Le Républicain)

Il est 20 heures passées. Pourtant, la lumière fuse encore du côté des anciens abattoirs dans les locaux du comité des fêtes. On ne perd pas les bonnes habitudes. Et régulièrement les bénévoles s’y retrouvent pour travailler sur les différentes manifestations mises en place tout au long de l’année.

34 membres

Cependant, un nouveau dynamisme souffle à l’intérieur de cette association néracaise. Depuis août dernier, Riko Germain a démissionné de la présidence. Après un premier refus, Manu Nedjar a décidé de « relever le challenge ». « Je suis nouveau Néracais. J’ai découvert les fêtes le 5 mai 2016 », explique celui qui a passé 36 ans de sa vie en Normandie puis en Ile-de-France.

Avec détermination, il a décidé de prendre la suite emmenant un nouvel élan. « Des idées aussi », lâche-t-il « mais il n’est pas question de tout chambouler ». Simplement une autre organisation va être mise en place. « Nous avons mis en place des responsables de pôles. C’est une manière de partager l’énorme travail que nous avons à réaliser tout au long de l’année », souligne-t-il.

Nouveaux bénévoles

Pour cela, le président est heureux d’accueillir près d’une dizaine de nouveaux bénévoles. « Près de 70 % d’eux viennent des extérieurs de Nérac. C’est fabuleux de s’investir comme cela. C’est également un lien social indéniable pour se faire des amis quand on arrive dans une ville que l’on ne connaît pas », place le responsable associatif qui se félicite que le comité « compte désormais 34 membres actifs ».

Côté manifestation, pas de révolution dans la programmation du comité des fêtes. 

Nous aurons quatre grands rendez-vous dans l’année 

Manu Nedjar indique que pour l’ensemble « la programmation musicale a été bouclée ».

Cela débutera le 10 mars avec le « Nérac N’Roll » pour une deuxième édition pleine d’espoir. Sur la scène de l’Espace d’Albret, King Kong Blues, No Remorse, The Substitutes ou encore les Rockfélés mettront le feu.

Les fêtes décalées

« LE » grand événement de l’année sera incontestablement les fêtes du mois de mai. L’incontournable rendez-vous des festayres pour quatre jours de folie pour toutes les générations. « Le programme est une fois encore éclectique avec quelques petites nouveautés », précise le président. Le coup d’envoi sera donné le 4 mai et elles s’étendront jusqu’au mardi 8 avec le grand feu d’artifice en clôture (lire notre article ci-dessous). Le marché délocalisé, le corso fleuri, les concerts, les bodegas, il ne manquera rien à cet événement.

Le 20 juillet, jamais deux sans trois pour Rock en Garenne qui est avancé au vendredi soir. « Une manière de ne pas être en doublon avec la manifestation organisée par l’association des commerçants de la ville », souligne Manu. Enfin, le comité des fêtes est la cheville ouvrière également de So Gascogne qui est programmé le 4 août. Enfin, comme de tradition, les bénévoles seront également de la partie lors des marchés du mardi soir sur l’esplanade de la Baïse avec, pour chaque soirée, une programmation musicale de qualité.

Article source: https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/nerac_47195/les-ambitions-nouvelles-comite-fetes-nerac_15355652.html