Les Sables. Un feu d’artifice pour fêter la fusion fait polémique – Ouest

Une fête pour célébrer la fusion ? Cette idée du maire d’Olonne-sur-Mer a mis le feu aux poudres. Les maires des Sables-d’Olonne et du Château-d’Olonne dénoncent un gaspillage d’argent public qui pourrait se monter à 100 000 €. Décidément, la fusion est en ébullition.

Une fête de la 5 janvier 2019 ?

C’est un rapport de 15 pages qui a mis le feu aux poudres. Il y a une dizaine de jours, les maires des Sables, du Château et d’Olonne, les trois communes qui fusionneront le 1er janvier 2019, l’ont reçu sur leur bureau. Que contient-il ? Une proposition d’événement pour célébrer  « la commune nouvelle des Sables-d’Olonne » . Objectif : offrir  « un moment fort, festif, convivial, rassembleur qui marquera les mémoires » .

Chaque animation est détaillée et chiffrée : un feu d’artifice de Jacques Couturier à 50 000 €, un spectacle de déambulation pour 20 000 €, quatre comptes à rebours pour 16 000 €, un sablier géant pour 8 000 €, etc. Le rapport préconise de l’organiser le samedi 5 janvier 2019.

La surprise des maires

« J’étais furieux » , avoue Didier Gallot, le maire des Sables, à la découverte de ce rapport.  « On a fait travailler les services de la ville dans mon dos. » Joël Mercier, le maire du Château, dit lui aussi sa  « surprise » . Car les deux élus avaient eu vent de cette idée, en septembre, soumise par le maire d’Olonne Yannick Moreau, et ne l’avaient pas validée.  « Pour nous, le dossier était classé sans suite » , indique Joël Mercier, candidat au poste de maire de la ville nouvelle.

Le maire d’Olonne, Yannick Moreau (également candidat au poste de maire), confirme être à l’origine de cette idée d’animation.  « Lors de cette réunion du comité de pilotage, je me suis exprimé pour dire que vu l’ampleur de cet événement historique, il faudrait prévoir quelque chose le jour J, le 1er janvier. Les collègues ont dit qu’il fallait qu’on y réfléchisse, ça en est resté là. »

Jusqu’à la sortie de ce rapport très précis. Ce vendredi matin, il doit servir de base de discussion à une nouvelle réunion du comité de pilotage qu’on imagine déjà très animée.

Initiative ou manipulation ?

Pour les maires du Château et des Sables, cela ne fait aucun doute. C’est le maire d’Olonne qui est derrière la demande de ce rapport, réalisé par les services des trois villes, sans le consentement des maires.

Il n’en est rien, assure Yannick Moreau.  « Les services ont imaginé qu’on allait reposer la question, ils ont préparé la prochaine réunion pour qu’on puisse parler de choses concrètes » , explique-t-il.  « Ce n’est rien d’autre que ça. Alors effectivement, on peut choisir de faire polémique de tout. »

De quoi faire sourire Joël Mercier,  « il faut être sérieux… »

Le montant de la facture fait débat

Des élus des majorités des Sables et du Château se sont dits choqués par les sommes annoncées. Comme Geoffroy de Baynast, adjoint à l’urbanisme aux Sables, qui a exprimé son indignation sur Facebook, parce que  « c’est immoral de jeter en l’air 100 000 € en cette période de restrictions budgétaires » , estime-t-il.

Didier Gallot est également  « totalement contre, on ne joue pas avec l’argent du contribuable. On a mis la pression sur nos services pour faire des économies et là, le premier acte de la commune nouvelle serait de faire un feu d’artifice ? 100 000 €, c’est trois emplois à temps plein pendant un an… »  Joël Mercier ajoute :  « on crie haro sur l’État et la baisse des dotations et là, on dépenserait sans compter ? On ne devrait même pas imaginer une initiative allant dans ce sens. »

Des accusations qui laissent Yannick Moreau dubitatif. Car cette somme de 100 000 € correspond à  « une addition de devis » et,  « si on n’est pas de bonne foi, on parle de 100 000 € de festivités le 5 janvier » . Mais pour lui, ce rapport  « qui aurait dû rester confidentiel » ne doit servir qu’à donner une idée précise de chaque prestation pour  « décider quel montant est acceptable et mettre le curseur où il faut ».

En tout cas, il reste persuadé qu’il faudrait  « faire quelque chose » pour célébrer la fusion, un  « événement historique » . Pour Isabelle Doat, la première adjointe au Château,  « ce qui serait historique, c’est qu’on puisse travailler sereinement. »

Partager cet article

    • Les Sables-d’Olonne
    • Olonne-sur-Mer
    • Château-d’Olonne

    Article source: https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/les-sables-dolonne-85100/les-sables-un-feu-d-artifice-pour-feter-la-fusion-fait-polemique-6085505