Lézat-sur-Lèze. Un sacré vide-greniers et un feu d’artifice splendide

Le week-end dernier, la commune a vibré avec la fête de la Saint-Antoine. Après deux ans d’absence dus à la crise sanitaire, voilà enfin le retour de cette fête qui est renommée et qui dépasse largement les limites du département de l’Ariège. Pour la 20e édition, le bureau de l’association Lézat traditions a vraiment mis les petits plats dans les grands. Samedi, ce fut le traditionnel vide-greniers qui a rassemblé plus de 160 exposants. Malgré la météo, de très nombreuses personnes sont venues déambuler dans les rues et quelle effervescence, surtout à midi au niveau des stands du Coquelicot lézatois et celui du Foot, où il était possible de déjeuner dans une ambiance de folie. Puis le soir, grosse panique avant la belle surprise que réservait l’association, une pluie qui a presque mis en danger le feu d’artifice. Heureusement que les prières ont été attendues… Celle-ci s’est arrêtée quelques minutes avant. Tout le monde a pris place autour du lac du Biac où le feu a été tiré sur le thème « Si Lézat m’était conté ». Ce fut une belle mise en scène puisque les spectateurs pouvaient apprendre la grande histoire de la ville lors des différents tableaux entrecoupés d’un spectacle pyrotechnique féerique. Puis la soirée a continué en dansant avec Mat Solo dans le jardin des Bénédictins.

Article source: https://www.ladepeche.fr/2022/06/19/un-sacre-vide-greniers-et-un-feu-dartifice-splendide-10375426.php