Paris, New York, Londres… voici les plus beaux feux d’artifices du monde

Quand on pense feux d’artifice, on associe à ce spectacle, 14 juillet, Jeux Olympiques, concerts grandioses ou mariages de rêve. Mais pour admirer ces beaux bouquets colorés et profiter du show au rythme de « Oh la belle bleue », cette poudre noire colorée à évolué avec les époques.
Bien que tous les experts ne soient pas forcément d’accord, il semblerait tout de même que l’on doive nos feux d’artifices aux Chinois. Au départ, la poudre servait à des fins militaires mais pas seulement. Avant de nous éblouir dans le ciel, celle-ci était utilisée pour faire fuir les esprits maléfiques. C’est au Moyen-Age en Europe que cette poudre noire, mélangée à de la poudre dorée ou argentée permettait de faire des feux lors de grandes cérémonies. Il faudra attendre 1487 et le couronnement d’Elisabeth d’York, fille d’Edouard IV, pour observer le tout premier feu d’artifice européen. La couleur apparaîtra quant à elle vers le 18éme siècle. Depuis les feux d’artifices nous proposent de somptueux spectacles pyrotechniques et nous en mettent plein la vue. En 2014, Dubaï fait inscrire dans le Guinness Book  le plus grand feu d’artifice au monde. Dix mois de préparation, 200 techniciens, 400 sites de lancement et 500 000 projectiles pour… six minutes de spectacle incroyable. Battant ainsi le record précédent détenu par le  Koweït avec (seulement) 77 000 projectiles.
 Même si toutes les villes n’ont pas les moyens de réaliser de titanesques shows, ils n’en restent pas moins magiques. La preuve avec ses fabuleux feux d’artifices tirés aux quatre coins du monde.

Article source: https://www.elle.fr/Loisirs/Sorties/Les-plus-beaux-feux-d-artifices-du-monde