Pas de feu d’artifice pour Griezmann

Des adieux émouvants. A la 19e minute de ce match sans enjeu de la 38e et dernière journée de Liga entre Levante et l’Atlético, les spectateurs de l’Estadio Ciudad de Valencia ont chaleureusement applaudi un joueur sur le départ. Pas Antoine Griezmann, ni Diego Godin, Juanfran ou encore Filipe Luis, qui disputaient leur dernier match avec les Colchoneros, mais bien Pedro Lopez, le capitaine et numéro 19 valencian.

Godin, son homologue uruguayen de l’Atlético, avait eu le droit à une belle cérémonie au Wanda Metropolitano la semaine dernière, au contraire d’Antoine Griezmann. Car c’est mardi que le Mâconnais, un peu moins d’un an après avoir prolongé son contrat jusqu’en 2023, a annoncé sa volonté de quitter la formation madrilène après cinq saisons bien remplies.

Camello, quelle première

Le champion du monde, que l’on annonce de nouveau au FC Barcelone, n’aura pas réussi à marquer un dernier but sous le maillot de l’Atlético, lui dont le compteur restera donc bloqué à 133 buts en 257 matches. Il a tout de même participé à la mini-remontada des hommes de Diego Simeone, menés 0-2 à la pause après des réalisations d’Erick Cabaco (6e) et Roger Marti (36e).

« Grizi », qui ne se sera procuré qu’une seule occasion, sur un coup franc légèrement à côté (24e), a d’abord vu, malgré l’expulsion d’Angel Correa, les siens revenir dans le match sur une superbe frappe de Rodrigo Hernandez (68e) avant d’être impliqué dans une partie de flipper qui a fini par profiter à Sergio Camello, buteur pour son premier match avec les professionnels (79e). Et si le jeune attaquant de 18 ans, auteur de 24 réalisations avec les U19 et de 6 autres en réserve, était le successeur de Griezmann ?

Article source: https://www.beinsports.com/france/la-liga/news/pas-de-feu-dartifice-pour-griezmann/1195647