Prendre de bonnes photos de feu d’artifice avec son smartphone, ce n’est pas si compliqué !


À grand renfort de feux d’artifice, le 4 juillet (fête nationale américaine) sera bientôt célébré comme il se doit outre-Atlantique. L’occasion pour Cnet de dévoiler ses trucs et astuces pour prendre de belles photos de ces explosions chatoyantes dans un ciel de jais. Des conseils tout aussi valables en France à l’approche du 14 juillet.

Au fil des ans, les smartphones sont devenus des appareils photo d’appoint assez remarquables, suffisamment perfectionnés pour fournir, à l’aide de minuscules capteurs, des photos de haute volée. Si les appareils photo hybrides ou reflex restent encore inévitables pour capturer des clichés sans compromis en termes de rendu, les smartphones ont l’avantage indéniable d’être en permanence au fond de nos poches. Ils constituent aussi des solutions relativement économiques pour prendre de belles photos sans investir plusieurs centaines, voire milliers, d’euros dans un appareil dédié.

Mais en dépit de ces qualités, et des progrès réalisés ces deux dernières années par Samsung, Apple ou encore Huawei, nos fidèles smartphones ne sont pas toujours des bêtes de course lorsqu’il s’agit de prendre des clichés de nuit… a fortiori en cas de feux d’artifice. Et pour cause, l’écart entre la noirceur de la nuit et l’éclat de ces volutes pyrotechniques peut poser problème à leurs capteurs.

De l’importance des accessoires

Prendre des photos de feux d’artifice avec un simple smartphone est toutefois possible… à condition d’être un peu plus préparé (et équipé) que le touriste assistant à l’improviste à l’événement. L’idéal est donc de passer par la case repérage afin d’identifier l’emplacement adéquat pour prendre ses photos : il doit être un peu à l’écart de la foule qui ne manquera pas de se masser, ne pas être trop pollué par l’éclairage public (qui compromettra vos photos) ou envahi par la végétation, et doit idéalement vous permettre de poser un trépied. Car oui, se prémunir d’un minimum d’équipement sera un (gros) plus pour prendre la photo parfaite.

Trépied flexible ou dépliable, déclencheur photo et lentilles additionnelles (surtout pour les anciens smartphones qui ne comprennent qu’un seul capteur photo) pourront en effet devenir des atouts de taille. Et bonne nouvelle, il n’est clairement pas nécessaire de se ruiner. Sur Amazon, les trépieds premiers prix débutent dès 15 à 20 euros, les déclencheurs peuvent se trouver à moins de 10 euros, tandis que les lentilles pour smartphone se négocient souvent entre 15 et 30 euros en fonction des modèles. Des packs regroupant différentes lentilles et un trépied existent par ailleurs à des prix inférieurs, là aussi, à 30 euros.

Notez qu’il est également possible de déclencher ses photos à l’aide des commandes de volume d’un simple kit main libre. Dans un environnement silencieux, les assistants personnels peuvent aussi être une solution, tout comme l’Apple Watch pour les détenteurs d’iPhone.

N’oubliez pas de jongler entre les différents modes caméra !

Autre conseil : ne pas hésiter à passer d’un mode à l’autre une fois l’application photo lancée. Les derniers flagships (iPhone XS, XR, Samsung Galaxy S10 et Note 9, Huawei P30 Pro, OnePlus 7 Pro) regorgent bien souvent de « modes caméra » que l’on n’utilise que rarement. Un feu d’artifice est l’occasion rêvée.

Utiliser le mode Time-Lapse peut par exemple permettre d’enregistrer une vidéo amusante pour Instagram. Plus intéressant peut-être, les récents Google Pixel 3 et Huawei P30 Pro disposent d’un mode dédié à la capture de photos de nuit. Il sera idéal dans le contexte d’un feu d’artifice, mais attention… ces modes requièrent tout de même un minimum de lumière pour fonctionner correctement. Le mode panorama présent sur la quasi totalité des smartphones permet aussi de prendre des photos intéressantes à l’horizontale, certes, mais aussi à la verticale. Pratique pour capturer un feu d’artifice dans son entièreté, de la pelouse jusqu’au ciel étoilé.

Enfin, n’oubliez pas que votre smartphone peut prendre des photos en rafale en maintenant la commande de déclenchement enfoncée. Dans la même veine, passer d’un objectif à l’autre pour switcher entre une vue classique et grand ange, ou opter pour le zoom optique (ou hybride) de son smartphone, est un réflexe à prendre ; surtout sur les derniers modèles à la mode.

Ne pas se limiter aux seules applications pré-installées

D’un point de vue plus logiciel, rappelons que les Stores d’Apple et de Google abondent d’applications photo développées par des éditeurs tiers. Elles permettent parfois de trouver des compléments pertinents aux applications photo pré-installées sur smartphone.

Par exemple, Slow Shutter Cam permet sur iOS (et contre 2,29 euros) d’obtenir un effet « Pose longue » très réussi. Sur Android, Camera FV-5 propose d’en faire autant, mais cette fois pour 2,99 euros.

Pensez aussi à retoucher vos photo. En la matière, Instagram et ses filtres ne sont pas la seule option… loin de là. Nous vous suggérons notamment le très efficace Adobe Lightroom ou encore l’application VSCO (gratuits sur iOS et Android). Ces outils vous permettront le cas échéant de rectifier le tir sur des photos justes moyennes, ou de sublimer des clichés déjà réussis à l’origine. Leur gratuité les rend inévitables et diablement pertinents.

Source : Cnet US

Article source: https://www.clubic.com/smartphone/actualite-862564-bonnes-photos-feu-artifice-smartphone-complique.html