Retour à la « vraie vie » pour la fête foraine de la Trinité à Guéret après deux ans de coronavirus

Des cris de joie et de peur, des rires et des petites voix qui réclament de la barbapapa : voilà la bande-son qui va enflammer Guéret pendant neuf jours. La fête foraine de la Trinité démarre samedi 11 juin à 14h et fermera ses portes dimanche 19 juin. Cette année, 70 stands et manèges sont installés. Même s’il n’y a pas de feu d’artifice et de cavalcade, les forains se réjouissent d’un retour à la normale après deux années perturbées par la pandémie de Covid-19.

L’édition 2020 avait été réduite à trois jours à cause du coronavirus, celle de 2021 comptait moins de forains que d’habitude et avait été décalée fin juin-début juillet en raison du couvre-feu. Cette année, la Trinité aura donc un petit goût de « comme avant », sourit Charly Roux, l’un des forains, qui vient depuis 18 ans : « C’est enfin un retour à la normale avec des dates normales, pendant neuf jours ! »

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un parc d’attraction à ciel ouvert

Le nombre de stands est même un peu plus important qu’avant la pandémie selon Charly Roux : Il est sûr d’avoir du monde : « Les Creusois et Guérétois adorent la fête foraine. » La Trinité a une renommée nationale selon lui : « Les chiffres sont bons, les gens sont ravis de nous accueillir, et c’est une fête encore en centre-ville, la renommée nous permet d’avoir de beaux manèges. Les placiers de Guéret mettent des places bleues, avec des manèges différents chaque année. »

Depuis qu’il a commencé sa tournée de fêtes foraines au printemps, il perçoit un réel engouement après deux ans de pandémie : « On sent que les gens veulent respirer, voir autre chose, surtout la jeunesse, les adolescents veulent vivre. La fête foraine est une forme de liberté : c’est un parc d’attraction à ciel ouvert. »

La tête à l’envers, les pieds en l’air et les cheveux au vent

Pas de cavalcade ni de feu d’artifice

En revanche, il y a une ombre au tableau à Guéret : les forains sont déçus de l’absence de cavalcade et de feu d’artifice, comme ça avait déjà été le cas l’an dernier. « La mairie nous dit que ce n’est pas possible à cause des normes de sécurité et qu’il n’y avait pas assez de chars, mais c’est un peu confus, il y a des feux d’artifice dans d’autres villes où l’on passe », regrette Charly Roux.

Les forains doivent aussi cohabiter avec les terrasses de la place Bonnyaud : « La mairie tenait absolument à ces deux terrasses, on cohabite et ça se passe bien. »

Un manège Star Wars « unique en Europe »

Les habitués de la Trinité retrouveront les manèges habituels mais aussi de petits nouveaux, notamment un modèle « unique en Europe » selon Charly Roux : un manège Star Wars, dans lequel – évidemment – on finit « la tête à l’envers, les pieds en l’air et les cheveux au vent » !

Cette année, quelques stands sont installés pour la première fois devant la mairie, notamment un manège à rail, familial.

Une partie des forains de la Trinité poursuivront la fête en Creuse en s’installant à Felletin le week-end suivant, pour la fête foraine des samedi 25, dimanche 26 et lundi 27 juin.

Article source: https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/retour-a-la-vraie-vie-pour-la-fete-foraine-de-la-trinite-a-gueret-apres-deux-ans-de-coronavirus-1654843640