Saint-Girons. Le retour des feux d’artifice pour les pros

Les premiers n’auront pas tardé. L’arrêté préfectoral interdisant l’usage des pétards, le tir des feux d’artifice ainsi que le lâcher des lanternes volantes n’avait pas été reconduit au-delà du dimanche 31 juillet en Ariège. Dès le lendemain, lundi 1er août, un feu d’artifice a été tiré lors de la fête de Saint-Girons, dans le Couserans. La préfecture de l’Ariège avait précisé que « les conditions météorologiques ne justifiaient pas » une reconduction de l’arrêté. Elle a toutefois rappelé que « les services de l’État sont particulièrement vigilants à l’évolution des conditions météorologiques qui pourraient justifier la prise d’un nouvel arrêté ».

À Mazères, en revanche, le prévu lundi 1er août a été annulé. Après un feu d’artifice le dimanche – interdit en raison de l’arrêté –, une illumination du clocher était prévue dans le cadre de la fête de la ville le premier jour d’août. « On avait fait une commande groupée et on l’a annulé, a expliqué Louis Marette, le maire. La semaine dernière, on nous avait laissés entendre que l’arrêté serait reconduit… »

Le premier officier municipal espèrait toutefois reporter l’évènement : « Je vais essayer de récupérer le feu d’artifice pour les fêtes médiévales de samedi et dimanche (rires). C’est dans notre culture, on a les artificiers -Rugieri à Mazères. »

Mardi 2 août dans la soirée, la préfecture a pris un nouvel arrêté pour interdire « l’acquisition, la cession, la vente et l’utilisation pyrotechniques ». Mais, a-t-elle précisé, « cette interdiction ne s’applique pas aux ayant fait l’objet d’une déclaration et tirés par des professionnels titulaires d’un certificat de qualification ».

Article source: https://www.ladepeche.fr/2022/08/03/le-retour-des-feux-dartifice-pour-les-pros-10469700.php