Saint-Jean-de-Luz : le feu d’artifice du 14 Juillet sera tiré depuis Sainte-Barbe

a997a so 5b4bf74366a4bdd453b04b7c ph0 - Saint-Jean-de-Luz : le feu d'artifice du 14 Juillet sera tiré depuis Sainte-Barbe - Revue de presse des artificiers

Aux surprenantes détonations ont suivi des explosions de couleurs. Des jaunes, des rouges, des vertes. Ce mardi 11 janvier 2022, à 19 heures pétantes et pendant environ trois minutes, un mini feu d’artifice a illuminé sans prévenir le ciel de Saint-Jean-de-Luz. Un son et lumière non annoncé et donc inattendu, trop spectaculaire pour être l’œuvre d’un particulier, comme cela arrive parfois dans ce quartier, au mépris des interdits et des dangers.

Sur le même sujet

Ces bombes et étaient bien tirées par un professionnel et ce feu court, mais intense, avait bien sûr fait l’objet d’une déclaration préalable en préfecture. Comme indiqué sur Facebook de manière quasiment synchronisée avec le feu par Saint-Jean-de-Luz Animations, il s’agissait de tester l’opportunité de tirer tout ou partie de feux d’artifice depuis la colline luzienne de Sainte-Barbe.

Autre jolie prise, généreusement partagée avec les lecteurs du journal « Sud Ouest » par le même photographe.

Autre jolie prise, généreusement partagée avec les lecteurs du journal « Sud Ouest » par le même photographe.

L’incident de 2021

L’opération confiée à la société de Paxkal Indo, à l’oeuvre pour le feu de 2021, était guidée par le triple objectif d’évaluer la problématique de la sécurité, de la technique et de l’esthétique des tirs depuis ce lieu hautement stratégique. Et selon les retours recueillis à chaud, le test suivi depuis la pergola notamment par le maire Jean-François Irigoyen et son adjoint en charge des animations, Éric Soreau, s’est avéré concluant sur les trois points.

Le service extra-municipal luzien a confirmé la bonne impression générale dès le lendemain matin. « Le test est validé. Le feu du 14 Juillet sera donc tiré depuis la colline de Sainte-Barbe », est même autorisé à relayer le référent, William Georges. L’actif salarié de la structure évoque une hypothèse étudiée depuis les incidents déplorés quelques heures avant le show pyrotechnique du 14 Juillet dernier, proposé comme tous les ans depuis la digue aux chevaux.

Il rappelle qu’un coup de mer était venu emporter une partie des artifices installés dans l’après-midi, obligeant l’ à réajuster le tir au dernier moment, afin de limiter la casse. « Ce n’était pas non plus optimal au niveau de la sécurité. Et, contrairement à Sainte-Barbe, ça imposait d’interdire la navigation dans la baie », dit-il.

« Orientation idéale »

Préférable d’un point de vue sécuritaire, l’option d’un tir depuis des barges, sur l’eau, rendait l’opération tout aussi dépendante des conditions maritimes et elle ne changeait rien sur le volet navigation. Élément non négligeable, celle-ci s’avérait aussi « plus coûteuse », précise William Georges.

Selon ses explications, le choix de Sainte-Barbe est largement préférable d’un point de vue sécuritaire, avec « un site simple à évacuer » et « trois accès seulement à fermer ». Il serait incomparable d’un point de vue technique, l’ trouvant dans la configuration du site l’avantage de gagner en hauteur, mais aussi de l’intérêt de « pouvoir jouer beaucoup plus sur la largeur ».

Les observateurs de ce feu surprise estiment enfin qu’il n’y a pas photo sur l’esthétique. L’orientation est ainsi jugée « idéale », juste en face de la Grande plage. Les résidents de Ciboure ne devraient pas s’en plaindre non plus.

Article source: https://www.sudouest.fr/pyrenees-atlantiques/bayonne/saint-jean-de-luz-le-feu-d-artifice-du-14-juillet-sera-tire-depuis-sainte-barbe-7656103.php