Tourisme en Dordogne : le château de Castelnaud et les jardins de Marqueyssac sont à la fête

Jeudi 24 mars, les deux plus gros sites privés du département en termes de visiteurs (plus de 200 000 par an chacun), situés de part et d’autre de la rivière Dordogne, se mettent en quatre pour une journée exceptionnelle et entièrement gratuite, ouverte à tous, qui s’achèvera en apothéose par un feu d’artifice dans la vallée.

Le château de Castelnaud fait face à Marqueyssac.

Le château de Castelnaud fait face à Marqueyssac.

« Leçon d’élégance »

Les deux sites ouvriront dès 10 heures. Au château de Castelnaud, la nouvelle visite thématique, intitulée « Bâtisseurs de châteaux et de machines de siège », emmènera le public se promener gratuitement à 11 heures, 12 heures, 15 heures, 16 heures et 17 heures, en compagnie d’un médiateur costumé. On pourra aussi suivre, à l’intérieur du château, une « Leçon d’élégance » par Claude de Cardaillac, la dame de Castelnaud à la fin du XVe siècle (campée par une comédienne costumée), à 11 h 30, 15 h 30 et 16 h 30.

Les buis des jardins de Marqueyssac vus d’en haut.

Les buis des jardins de Marqueyssac vus d’en haut.

Il y aura le vernissage de l’exposition O’Galop, dessinateur du célèbre bonhomme Michelin

Puis le feu nourri d’animations débutera à 14 heures au château, sur le bastion, par le tir inaugural du couillard, la nouvelle arme de jet du site, arrivée l’hiver dernier. À 16 heures, l’historien Jacques Miquel et le compagnon-charpentier Renaud Beffeyte, papa des reconstitutions des machines de guerre de Castelnaud, échangeront avec les visiteurs qui pourront aussi découvrir en avant-première le nouveau film dans lequel ils interviennent : « Le Château de Castelnaud, histoires d’une renaissance ». Ce dernier retrace l’histoire de la restauration du site ouvert en 1985. On peut bien sûr également y voir le grand initiateur Kléber Rossillon, patron des lieux comme de Marqueyssac.

Un autre film sera dévoilé en exclusivité : « Les machines de siège au Moyen Âge », une reconstitution historique d’un siège à l’époque médiévale.

Le tournage d’une reconstitution historique au château de Castelnaud en début d’année.

Le tournage d’une reconstitution historique au château de Castelnaud en début d’année.

Challenge

À 17 heures, il sera temps de partir pour Marqueyssac à Vézac. On pourra y découvrir en compagnie d’Alain Baraton, parrain des jardins et jardinier en chef de Versailles, de nouveaux espaces de visite dans le château, ainsi que le film réalisé par le Sarladais Thierry Pasquet, « Secrets de jardiniers », sur les petites mains vertes du site.

Au programme des festivités, il y aura le vernissage de l’exposition O’Galop, dessinateur du célèbre bonhomme Michelin, arrière-grand-père de Kléber Rossillon, puis le lancement de l’édition du Guide vert Michelin Périgord-Quercy 2022 et du guide des plus beaux parcs et jardins, en présence de Philippe Orain, directeur international des guides de voyage Michelin.

Des figurants costumés lors du tournage de la reconstitution.

Des figurants costumés lors du tournage de la reconstitution.

À 20 heures, le site se parera, non pas de 25, mais de centaines de bougies, pour renouer avec les célèbres soirées aux chandelles sous l’éteignoir depuis deux ans. Le feu d’artifice sera tiré depuis la vallée de la Dordogne vers 22 heures, pour parachever cette journée exceptionnelle concoctée pendant les confinements.

Article source: https://www.sudouest.fr/tourisme/dordogne/tourisme-en-dordogne-le-chateau-de-castelnaud-et-les-jardins-de-marqueyssac-sont-a-la-fete-10256450.php