Un dernier feu d’artifice pour le FC Foix

Un dernier match en roue libre ? Tout faux. Muret battu à Lourdes, Comminges Saint-Gaudens pouvait terminer dauphin de Plaisance-du-Touch. De leur côté, les Fuxéens avaient dans le viseur une 4e place finale presque impensable aux fêtes de fin d’année. Résultat, un match enthousiasmant avec du jeu, du suspense et des buts tous aussi beaux les uns que les autres. Du grand spectacle.

La lourde chaleur n’empêche pas les 22 acteurs de se donner sans arrière-pensée dès le coup d’envoi. Foix ne fait aucun mystère de ses ambitions. Les joueurs de Grégory Girardin réussissent une entame de match quasi parfaite. Le ballon circule bien, le collectif est parfaitement en place. La récompense arrive. Du côté gauche, Climent enroule une merveille de ballon dans la lucarne opposée d’Andral (1-0, 18e). Saint-Gaudens prend des risques dans l’alignement, ce dont profite Lucas Salvy. Après une course de 50 m, l’Ariégeois reste lucide pour tromper le gardien commingeois et faire le break (2-0, 26e). Les visiteurs sont désormais dos au mur. D’une superbe reprise de volée au deuxième poteau sur un corner, Lucien Anere relance le suspense (2-1, 29e). Une première demi-heure tambour battant. Saint-Gaudens reprend des couleurs mais Ader débute son festival en remportant un premier face-à-face juste avant le repos (41e).

Du jeu porté vers l’offensive

Dès le retour des vestiaires, les visiteurs passent la vitesse supérieure. Les Ariégeois souffrent. Si Ader gagne son duel face à Delmas (46e), il doit s’incliner sur une reprise de près de Gramont (2-2, 48e). Tout est à refaire pour les partenaires d’Arjona. La rencontre devient complètement débridée. Saint-Gaudens doit gagner et laisse des espaces béants dont les Fuxéens ne se privent pas de profiter. Pour parachever sa sublime saison, Pinelli y va d’un énième but. Amorti-reprise de volée sans que le ballon ne touche terre, c’est sublime (3-2, 54e). Mais ce n’est pas fini. Libre de tout marquage au deuxième poteau, Cazaux ajuste une tête imparable pour un 3-3 du plus bel effet (63e). Les gardiens doivent rester vigilants dans cette orgie de jeu offensif. Ader est encore exceptionnel face à Eyenga Ahanga (65e) pendant qu’Andral ne repousse le danger face à Climent (71e). Dans ce match indécis, c’est Kaboré qui délivre les Fuxéens. Sur un contre rondement mené, Climent ajuste un centre parfait pour Kaboré, à point nommé pour glisser le ballon au fond des filets saint-gaudinois pour la 4e fois (4-3, 79e). Malgré des situations chaudes de chaque côté, il n’y aura pas de 8e but inscrit.

Avec cette 13e victoire, les Sang et Or enregistrent une troisième victoire consécutive et décrochent une 4e place formidable après une première partie de saison aussi compliquée en raison des absences.

FC FOIX 4 – COMMINGES SAINT-GAUDENS 3

(M-T : 2-1). Arbitrage de M. Jonathan Abad assisté de MM. Pascal Perales et Redouane Bensekrane. Délégué principal : M. Michel Raymond.

Pour Foix : Climent (18e), Lucas Salvy (26e), Pinelli (54e), Kaboré (79e).

Pour Comminges Saint-Gaudens : Lucien Ancre (29e), Gramont (48e), Cazaux (63e).

FC FOIX. Ader ; De Ferluc, Simakha, Florian Salvy, Khalid Fadil, Rachid Fadil (cap.), Climent, Arjona, Pinelli, Mouro, Lucas Salvy. Sont entrés en jeu : Kaboré, Baby, Lucien. Entraîneur : Grégory Girardin.

COMMINGES SAINT-GAUDENS. Andral ; Lucien Anere, Artigue, Castan, Latte Ekoudou, Couadeau, Eyenga Ahanda, Lecussan (cap.), Gramont, Trigance, Cazaux. Sont entrés en jeu : Barthe, Delmas. Entraîneur : Cyrille Mehay.

Avertissements : Trigance (33e), Gramont (57e).

Article source: https://www.ladepeche.fr/2022/06/13/un-dernier-feu-dartifice-pour-le-fc-foix-10361988.php