Un feu d’artifice au goût et à l’odeur fruités pour le Nouvel an de Londres !

Cette anne, et pour la premire fois, les explosions de lumires du nouvel an  Londres, seront allies  des gots et des odeurs fruites.

Les scientifiques culinaires Bompas et Parr ont créé des feux d’artifices « multi-sensoriels ». Pour la première fois, ils seront testés lors du réveillon du jour de l’an à Londres et intégrés aux festivités annuelles de South Bank. Au programme, neige à la pêche, confettis à la banane et bien d’autres surprises !

Cette année, pour le Jour de l’An, les Londoniens pourraient bien avoir une surprise de bon goût et surtout… de bonne odeur. Lorsque les douze coups de minuit retentiront sur les milliers de personnes rassemblées le long de la Tamise, le feu d’artifice sera bien différent cette année !

Pour le passage en 2014, le ciel sera non seulement rempli d’explosions colorées mais aussi de senteurs inédites. Neige à la pêche, confettis à la banane ou encore bulles géantes au zeste d’orange devraient ravir les spectateurs.

Explosions sensorielles

Ce sont les scientifiques culinaires Sam Bompas et Harry Parr qui ont été enrôlés pour créer le tout premier feu d’artifice multi-sensoriel. Objectif ? Recouvrir South Bank, par exemple, d’une délicate odeur de fraises, mais aussi lui en donner le goût ! Leur idée est de créer une expérience où il y en aura pour tous les sens.

Et lorsque Londres accueillera la nouvelle année, les spectateur seront alors capables de voir, d’écouter, de sentir et de goûter à quoi ressemblera 2014. Les deux experts, connus surtout pour leurs créations à base de gelée, ont mis au point des effets spéciaux avec des goûts et des odeurs de fruits pour accompagner le feu d’artifice.

« L’idée de ce concept de premier feu d’artifice multi-sensoriel est venue après de nombreuses recherches sur les spectacles historiques. Nous avons réalisé que cela n’avait jamais été tenté auparavant et que ce serait une première mondiale géniale !« , s’enthousiasme Sam Bompas. « Un projet de cette ampleur implique des spécialistes pyrotechniques, des scientifiques de la saveur, des musiciens, des ingénieurs et des experts en santé et en sécurité« , détaille-t-il.

Prouesse technique

« Il y aura des bulles oranges qui flotteront dans l’air. Lorsque les gens les exploseront, une odeur typique et piquante d’oranges d’Espagne en sortira. De la neige à la pêche tombera du ciel et les confettis à la banane seront comestibles« , précise-t-il, repris par le Daily Mail.

« Nous allons permettre aux gens de goûter le feu d’artifice. Et ils seront fruités. Quand vous verrez du rouge dans le ciel, vous sentirez la fraise. C’est aussi une responsabilité énorme« , ajoute le scientifique culinaire. Ainsi, le quartier de South Bank, à Londres, étant plutôt restreint, Vodafone, partenaire de l’événement, a mis en place une retransmission en direct.

Des gens dans le monde entier pourront donc assister, le 31 décembre, à cette prouesse inédite via une expérience en réalité augmentée. Et, pour la première fois, le feu d’artifice du Jour de l’an de Londres possédera une application, disponible 24 heures avant le réveillon. Elle s’activera lorsque la nouvelle année débutera, à minuit, complétant ainsi l’expérience d’admirer le feu d’artifice à la télévision.

« Londres a une réputation de créativité et d’innovation, permettant des expériences hors du commun. Cette nouvelle approche des célébrations du Nouvel An s’ajoutera à la magie de la nuit« , se félicite Boris Johnson, maire de Londres.

Article source: http://www.maxisciences.com/feu-d-artifice/un-feu-d-039-artifice-au-gout-et-a-l-039-odeur-fruites-pour-le-nouvel-an-de-londres_art31577.html