Un homme tué en manipulant un feu d’artifice en Alsace

Malgré les efforts de prévention menés par les pouvoirs publics, la tradition des pétards du Nouvel An a de nouveau tourné au drame, mercredi 1er janvier en Alsace, avec la mort accidentelle d’un jeune homme tué en manipulant un feu d’artifice. Comme l’explique les Dernières Nouvelles d’Alsace, l’accident a eu lieu vers 0h30 à Sarre-Union, une commune du nord-ouest du Bas-Rhin, proche de la Lorraine. L’engin pyrotechnique, un mortier, a explosé au visage de la victime, âgée de 29 ans,  alors qu’elle « faisait la fête chez des amis dans un domaine privé », selon la préfecture.

Ailleurs en Alsace, un jeune homme de 22 ans a été grièvement blessé à une main en début de soirée à Strasbourg, selon l’adjoint au maire chargé de la sécurité, Olivier Bitz. Dès mardi après-midi, un autre homme avait dû être pris en charge pour des brûlures à une main. Dans le Haut-Rhin, les pompiers ont fait état de deux blessés légers.

Des interdictions drastiques

Après les deux morts recensés l’an dernier, les autorités en Alsace avaient pourtant fait de gros efforts cette année pour éviter que la traditionnelle débauche de feux d’artifice du réveillon ne vire à nouveau au drame, comme le détaille France 3 Alsace. La réglementation était particulièrement stricte cette année dans les deux départements alsaciens : seuls les plus petits pétards étaient désormais autorisés, et uniquement pour les plus de 12 ans. Les plus puissants, cauchemars des services d’urgence, nécessitent des autorisations. En outre, l’usage des pétards a même été interdit « à moins de 50 mètres des immeubles d’habitation », ce qui revenait à une interdiction de facto en ville.

Face au danger, policiers et gendarmes ont multiplié les contrôles en amont. Ces derniers jours, ils ont saisi près de deux tonnes de pétards et autres explosifs, dont plus de la moitié dans la seule journée de mardi. Ces saisies ont eu lieu soit chez des commerçants en infraction avec la législation, soit aux frontières, pour faire respecter l’interdiction d’importer tous types de pétards, alors que nombreux Alsaciens se fournissent en Allemagne où les règles sont beaucoup moins strictes.

Faits-divers

Article source: http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/un-homme-tue-en-manipulant-un-feu-d-artifice-en-alsace_494840.html