Une localité appelle au boycott des feux d’artifice

Des jubilés aux festivals, tous les grands événements ont leur feu d’artifice. Les fêtes nationales n’y coupent pas, mais une commune lucernoise aimerait changer cette habitude.

Dans leur dernier tout-ménage, les autorités d’Udligenswil appellent les habitants à renoncer aux du 1er Août. «Le bruit des détonations ne convient pas à tout le monde, ni aux animaux, peut-on lire dans le document. Ils peuvent même provoquer de l’anxiété et de la panique.» En outre, les feux d’artifice polluent. L’Office fédéral de l’environnement a estimé l’année passée que les célébrations du 1er Août rejettent chaque année l’équivalent de 360 tonnes de particules fines.

Des drapeaux et des lampions

La Municipalité d’Udligenswil propose cette année une fête calme et contemplative. Son message rappelle que les «bougies, guirlandes lumineuses, lampions, bûches finlandaises, ballons et drapeaux sont très beaux. Le 1er Août est surtout festif quand les maisons, les jardins et les balcons sont décorés et les drapeaux hissés.»

Le conseiller municipal Reto Schöpfer s’explique: depuis 2014, la réglementation sur les explosifs s’est durcie, et la sécurité doit être assurée. Il dit également prendre au sérieux les avertissements de la Protection suisse des animaux, qui réagit lors de chaque tir de pétard. «Naturellement, il y a aussi les gens qui n’apprécient pas que leurs voisins organisent une nouba privée après 22 heures», ajoute l’élu.

Ce n’est pas la première fois que la Municipalité fait cette demande, pour un résultat jusqu’à maintenant peu concluant. Reto Schöpfer l’admet: «Je pars de l’idée que certaines personnes veulent quand même célébrer la fête nationale avec des feux d’artifice.»

«C’est le comble!»

Du côté des artificiers, la proposition de boycott ne réjouit pas. «C’est le comble, nous vivons dans un pays libre», réagit Anna Lisa Läubli, propriétaire du fabricant de feux d’artifice Läubli. Pour elle, il faut évidemment penser au bien commun, mais également «préserver les traditions telles que les feux d’artifice du 1er Août. On voit rarement autant de gens heureux ensemble», conclut-elle.

(mme/pru)

Article source: http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Une-localit--appelle-au-boycott-des-feux-d-artifice-16596197