VENDÉE ARCTIQUE. Horaires d’arrivée de la flotte des Imoca en provenance d’Islande

 

Programme prévisionnel des arrivées de la flotte Imoca aux Sables d’Olonne

VENDÉE ARCTIQUE. Horaires d’arrivée de la flotte des Imoca en provenance d’Islande

 

  • Mardi

Entre 8h45 et 14h15
Manu Cousin (Groupe SÉTIN, abandon)

  • Mercredi

Entre 22h et 03h45 (jeudi)
Louis Burton (Bureau Vallée, 5e)
Charlie Dalin (APIVIA, 1er)
Alan Roura (Hublot, 7e)
Giancarlo Pedote (Prysmian Group, 12e)
Arnaud Boissières (La Mie Câline, abandon)
Jérémie Beyou (Charal, 2è)

  • Jeudi

Entre 11h et 16h20
Sébastien Marsset (Cap Agir Ensemble, 15e)
Louis Duc (Five-Lantana Environnement, 8e)
Benjamin Dutreux (Guyot Environnement – Water Family, 11e)
Antoine Cornic (EBAC Literie, 16e)
Damien Seguin (Groupe APICIL, 9e)
Benjamin Ferré (Monnoyeur – Duo for a Job, 4e)

Entre 23h10 et 04h40 (vendredi)
Éric Bellion (COMME UN SEUL HOMME Powered by ALTAVIA, 14e)
Thomas Ruyant (LinkedOut, 3e)

  • Vendredi

Fabrice Amedeo (Nexans-Ars Fenêtres, 19e)
Guirec Soudée (Freelance.com, 6e)
Romain Attanasio (Fortinet-Best Western, 17e)
Conrad Colman (Imagine, 18e)

Remise des prix durant le week-end au village de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne.

 




Article précédent

 

Parcours modifié : les skippers ne feront pas le tour de l’Islande

Compte-tenu des conditions météorologiques très difficiles annoncées, les 24 coureurs ne pourront finalement pas faire le tour de l’Islande.
Alors qu’il s’agissait d’un des points forts de l’originalité de cette course. Avec toutefois certains risques en cas de météo très capricieuse.
Finalement, un nouveau parcours de 3300 miles a été redessiné !

NOUVEAU PARCOURS

Nouveau parcous de la Vendée Arctique 2022

ANCIEN PARCOURS

Ancien parcours Vendée arctique 2022

.
.
Les explications de Francis Le Goff, directeur de course de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne :

« Nous savions que cette décision pourrait être prise. C’est pour cette raison que nous avions installé une porte à l’est de l’Islande.
Depuis hier, et particulièrement ce matin, les modèles météo ne cessent de s’aggraver avec une dépression très active sur l’Islande.
Dans la partie nord-est de l’île, il y aura des vents moyens de 40 nœuds et vraisemblablement des rafales à plus de 50 nœuds, sur une mer formée et croisée.
Par ailleurs, il n’y a pas vraiment d’échappatoire sur zone, pas comme en pleine mer par exemple. Il serait très délicat et dangereux de faire passer les bateaux à cet endroit.
Concrètement, les marins franchiront la porte à l’Est de l’Islande et se dirigeront directement vers le waypoint Nord atlantique que nous avons décalé de 124 milles vers l’ouest.
Le parcours aura une longueur de 3 300 milles.
En repartant vers le sud, les concurrents affronteront quand même des conditions difficiles mais ils seront au portant et auront davantage de place pour choisir une route plus sécuritaire. »

 

Réaction d’Alain Leboeuf, Président de la SAEM et du Département de la Vendée :

« Sur cette 2e édition de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne, nous voulions que les skippers puissent pour la première fois contourner l’Islande en coupant le cercle polaire arctique.
Nous savions que ce parcours innovant et extrême était susceptible d’évoluer jusqu’au dernier moment en fonction des conditions météorologiques autour de l’Islande.
Après une étude approfondie de la situation de ces dernières heures avec la direction de course et notre expert météorologue, nous décidons une modification de parcours.
C’est de notre responsabilité et le choix de la raison. Le devoir premier de tout organisateur est d’assurer la sécurité des marins.
Comme je l’avais dit, nous ne ferons pas prendre de risques démesurés aux skippers. »

 


LE CLASSEMENT AU JEUDI 16 JUIN 2022 à 15h

 

 

 

 

 


CLASSEMENT MARDI 14 JUIN 2022 à 1h du matin
Romain Attanasio en leader

 

Classement de la Vendée arctique 2022

 

 

Une partition d’accordéon

Cette première nuit en mer s’est déroulée dans des conditions toniques.
L’occasion de “tout de suite tester nos machines” déclarait Giancarlo Pedote (Prysmian Group).
Dans les heures à venir, le scénario est tout autre : les concurrents vont entrer dans la dorsale anticyclonique et les écarts entre eux vont considérablement se réduire.

“Dans la dorsale ça va faire un peu l’accordéon. Les premiers vont entrer dedans et ralentir. Cela va me permettre de revenir mais ils sortiront les premiers et l’écart va à nouveau se creuser” expliquait Nicolas Lunven (Banque Populaire) ce matin à la vacation.

Dans cette zone de vent très faible, les marins devront saisir la moindre petite risée et porter une attention toute particulière à chaque réglage.
Les concurrents ont choisi leur positionnement, globalement plus au sud pour les foilers et plus au nord pour les bateaux à dérives, mais une part d’incertitude persiste.

“J’ai choisi mon positionnement sud, mais la dorsale évolue vite, les prévisions ne sont jamais parfaites et les modèles météo ne sont pas trop d’accord. Certains voient la dorsale plus gonflée que d’autres. Ce sera la surprise !” note Giancarlo Pedote.

Pour que cette partition d’accordéon soit mélodieuse, il faudra donc aussi un peu de réussite…

(avec communication)

 



Article précédent

VENDÉE ARCTIQUE Les Sables-d’Olonne 2022: les précisions du Directeur de la Course

Francis Le Goff, le Directeur de la course Vendée Arctique, a apporté de nombreuses précisions sur les skippers qui prendront le départ de la Vendée Arctique.
Mais il a apporté aussi des révélations et précisions intéressantes sur la partie météo de la Course, sur les deux portes de passages, sur le plan B en cas de fortes conditions de mer et météo (voir vidéo ci-dessous).

Auparavant, Alain Leboeuf, le président du Conseil départemental de la Vendée, a rappelé « combien le département était susceptible d’organiser les plus belles courses au large.
On veut être une vraie référence nationale et internationale » a-t-il ajouté.

Il a indiqué que parmi les cinq courses qualificatives pour le Vendée Globe, deux étaient organisées par la SAEM Vendée Globe (NDLR: ci-dessous en gras):
– la Vendée Arctique le 12 juin,
– la Route du Rhum – Destination Guadeloupe en novembre 2022,
– le Retour à la Base en novembre 2023,
– la Transat CIC en mai 2024
– et la New York Vendée en juillet 2024.

Avec comme ADN le pirncipe d’une course au large, en solitaire et sans assistance.

 

.
.
Le choix de la fin juin permet d’attirer les touristes vers la Vendée sur des périodes qui sont moins chargées que juillet-août (Note de la Revue: les « ailes » de la saison: mai-juin / septembre-octobre).

Alain Leboeuf indiqua également que de plus en plus de skippers s’installaient désormais en Vendée: depuis longtemps Arnaud Boissières, mais aussi Benjamin Dutreux, Manuel Cousin, Denis Van Weynbergh (Belgique), Rodolphe Sepho (Guadeloupe).
Il s’agit de forts encouragements pour la Vendée et Les Sables d’Olonne pour le lancements de courses au large.

Vendée arctique, une alternance avec le Vendée Globe
La Vendée Arctique, d’abord lancée par la classe Imoca, a été depuis reprise par la Saem Vendée Globe, en collaboration avec l’Imoca.
La Vendée Arctique se déroulera tous les quatre ans, en alternance avec le Vendée Globe, et avec les mêmes fondements: en solitaire, sans escale, sans assistance.
Uen forme d’entraînement avant de se lancer dans le grand bain du Vendée Globe. Elle est bien sûr qualificative et permet aux skippers d’ajouter 3500 miles aux parcours exigés pour être sélectionner pour le Vendée Globe.
Rappelons que le nombre de concurrents maximum pour le Vendée Globe 2024 a été arrêté à 40 !
Il s’agira d’une course difficile, sportive, exigeante dans une mer généralement puissante.

Un parcours innovant
Le parcours est innovant, depart des Sables d’Olonne, passage au large de la Bretagne puis un tour de l’Islande, et le retour vers Les Sables.
Le contour de l’Islande avec le franchissement de la ligne du « Cercle poliare arctique » est une première !
(lors de l’Arctique 2020, les skippers n’ont pu faire le tour de l’Islande en raison de conditions météorologiques très mauvaises et de la présence d’icebergs).

Révélations et icebergs
Pour les révélations et la météo, il suffit de regarder la vidéo du Directeur de Course qui donne tous les détails (vidéo ci-dessous).
On sait que pour le Vendée Globe, une ligne mouvante de sécurité a été mise en place afin de ne pas rentrer dans des zones d’icebergs très dangereuses dans les Mers du Sud.

Mais pour cette Vendée Arctique, tant le Directeur de Course, Francis Le Goff qu’Alain Leboeuf ont parlé d’une certaine liberté à laisser aux skippers.
Voici ce que dit Alain Leboeuf: « Il s’agit de s’affranchir des frontières du possible, il y aura de belles images et sans doute des sueurs froides pour les skippers. Le plateau sera relevé avec des marins d’expérience et pour d’autres le moyen de développer celle-ci. »

« Il n’y aura pas de bateau neuf: la plupart sont en cours de construction pour le Vendée Globe 2024 et les quelques-uns qui sont construits ne sont pas encore prêts pour affronter une telle épreuve. »
Précisons aussi qu’il y aura un certain équilibre entre foilers et sans foils: la flotte est composée de 14 IMOCA à foils, et 11 IMOCA à dérives droites.
Ce sera l’occasion dans une course particulière de voir si les foilers vont vraiment tirer partie de leur avantage technique ??!!

Vidéo de Francis Le Goff, Directeur de la Course Vendée Arctique

 

Départ
Le départ sera donné le dimanche 12 juin à 17h00. Les 25 skippers feront alors face à 3 500 milles d’un parcours engagé et inédit, qui les emmènera à la découverte de la navigation en course sur le cercle polaire arctique.
La remise des Trophées aura lieu le 26 juin 2022 à 17h00.

LE PLATEAU DE LA VENDÉE ARCTIQUE – LES SABLES D’OLONNE

17 des 25 skippers engagés ont couru le Vendée Globe ; 15 en prenaient le départ le 8 novembre 2020. 8 marins sont donc lancés dans la course vers leur premier Vendée Globe.

Les skippers de la Vendée Arctique 2022

 

Les « aguerris » du Vendée Globe (17 skippers) :

Ils ont couru la 9e édition en 2020 (15 skippers) : Fabrice Amedeo (Nexans – Art Fenêtres), Romain Attanasio (Fortinet – Best Western), Jérémie Beyou (Charal), Arnaud Boissières (La Mie Câline), Louis Burton (Bureau Vallée), Manuel Cousin (Groupe Sétin), Charlie Dalin (Apivia), Benjamin Dutreux (Guyot Environnement – Water Family), Pip Hare (Medallia), Isabelle Joschke (MACSF), Giancarlo Pedote (Prysmian Group), Alan Roura (Hublot), Thomas Ruyant (LinkedOut), Damien Seguin (Groupe Apicil), Kojiro Shiraishi (DMG Mori Global One).
Parmi eux, deux skippers féminins : Pip Hare (Medallia), Isabelle Joschke (MACSF)

Ils ont couru la 8e édition en 2016 (2 skippers) :
Éric Bellion (Comme un seul Homme powered by Altavia), Conrad Colman (Imagine).

Les « Bizuths » qui rêvent de leur 1er Vendée Globe en 2024 (8 skippers) :
Antoine Cornic (Ebac Literie), Louis Duc (Fives – Lantana Environnement), Benjamin Ferré (Benjamin envoie le Pépin), Nicolas Lunven (Banque Populaire), Sébastien Marsset (Cap Agir Ensemble), Guirec Soudée (Freelance.com), Szabolcs Weöres (Hongrois, Szabi Racing), Denis Van Weynbergh (Belge, Laboratoires de Biarritz).


Le Plateau Sportif en chiffres :
25 participants dont 2 skippers féminins (Pip Hare et Isabelle Joschke)
8 skippers internationaux : Szabolcs Weöres (Hongrois), Denis Van Weynbergh (Belge), Pip Hare (Britannique), Isabelle Joschke (Franco-Allemande), Giancarlo Pedote (Italien), Alan Roura (Suisse), Kojiro Shiraishi (Japonais), Conrad Colman (Américain et Néo-zélandais).
10 nationalités représentées, par le jeu des binationalités : France, Royaume-Uni, Belgique, Italie, Suisse, Hongrie, Allemagne, Japon, Nouvelle-Zélande, États-Unis.
– La flotte est composée de 14 IMOCA à foils, et 11 IMOCA à dérives droites.

 

LE VILLAGE
Dans la lignée du Vendée Globe, la Vendée Arctique embrasse sa vocation populaire. Les festivités vont commencer par la grande parade des skippers du Vendée Globe, qui aura lieu le vendredi 3 juin, à partir de 21h30. La SAEM Vendée avait vraiment à cœur de remercier et célébrer ses skippers de l’édition 2020-2021, ce qui n’avait pas pu être fait l’an dernier, restrictions sanitaires oblige. Ce défilé festif sur le remblai des Sables d’Olonne sera conclu par un spectacle pyro-musical de Jacques Couturier, vers 23 heures, visible depuis la Grande plage.

 

Village de la Vendée Arctique 2022

 

– Le village départ, accessible à tous, sera ouvert du samedi 4 juin 2022 à 10h00 au dimanche 12 Juin avec les 25 bateaux amarrés au ponton.

Dès le 15 juin, il rouvrira, transformé en village course. Il sera le point d’ancrage du public et le lieu d’accueil des skippers à leur arrivée. Des animations et des informations tout au long de la journée.

 

– Découvrir : les espaces du Département de la Vendée, de Vendée Tourisme et des autres acteurs du village accompagneront la découverte de la course, des projets sportifs et des territoires.

Le thème de l’Arctique sera au cœur de l’événement avec une exposition photos sur l’Arctique signée Florian Ledoux, la présence d’Under the Pole et de Pure Ocean avec leurs stands de sensibilisation.

– Se divertir : une patinoire synthétique de 200 m2, des challenges Virtual Regatta Inshore ouverts au public, des quiz quotidiens et, à partir du 15 juin, des courses de voiliers télécommandés et un challenge de waterball donneront au village sa dimension ludique. Des concerts v, ainsi que la fête de la musique, le 21 juin, contribueront à souligner l’esprit festif du village.

– S’informer : Les Lives seront au cœur du village également avec des tables rondes quotidiennes à 15 heures et le Live ponton avec les skippers à 19 heures qui conservera son horaire pendant la course avec des Lives quotidiens depuis la scène du village avec les skippers en mer.

 

5 dates à noter :
– Le 3 juin, 21h30 : la grande parade des skippers du Vendée Globe 2020-2022.
– Le 4 juin:
* 10h00 : Ouverture du village départ au public.
* 17h00 : Runs dans la baie des Sables.
* 21h30 : Présentation des skippers sur la scène du village.

– Vers le 22 juin : Premières arrivées attendues
– Le 12 juin, 17h00 : Départ de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne.
– Le 26 juin, 17h00 : Remise des trophées

 

À l’impératif de qualification sportive s’ajoute celui de la sélection : car pour faire partie des 40 partants au Vendée Globe 2024, il faudra avoir couru le plus de milles dans les courses du Championnat IMOCA GLOBE SERIES.

 



Article précédent

La SAEM Vendée vient d’officialiser le choix de Francis Le Goff comme Directeur de Course de la « Vendée Arctique – Les Sables-d’Olonne », 1ère étape qualificative pour le Vendée Globe 2024 

  • Le village événementiel durera 3 semaines : du samedi 4 juin au dimanche 26 juin 
  • La Parade des Skippers du Vendée Globe 2020 se déroulera vendredi 3 juin 2022 à partir de 22h

Photo de Une:
Le Président de la SAEM Vendée Alain LEBOEUF, le Maire des Sables d’Olonne Yannick MOREAU.
Au 2ème rang: Laura LE GOFF, Directrice Générale de la SAEM Vendée et Francis LE GOFF, Directeur de Course de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne.

 

Une Direction de course expérimentée pour une course au parcours extrême et innovant

Forte du soutien du Département de la Vendée et de la ville des Sables d’Olonne, la SAEM Vendée, société organisatrice du Vendée Globe, organisera la « Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne » qui partira de port Olona le 12 juin 2022.

Cette première étape qualificative de 3 500 miles sera l’occasion pour les skippers du Vendée Globe 2024 de naviguer dans les mers houleuses du grand Nord. C’est la première fois qu’ils iront couper le cercle polaire arctique et faire le tour de l’Islande.

 

Vendée Arctique Les Sables-d’Olonne

Afin d’assurer le suivi sportif de cette épreuve exigeante, la SAEM Vendée a choisi Francis Le Goff pour assurer la Direction de course.

Engagé dans les équipes de direction de course depuis plus de 20 ans, Francis Le Goff affiche aujourd’hui une solide expérience des grands événements de la course au Large. De chef de quart de sémaphore à entraîneur, de Directeur de Ligue à Directeur de Course, il a acquis des compétences nautiques au fil des années en ayant une approche multi-facette de la Mer.

Sur la Solitaire du Figaro de 2017 à 2021, la Transat en Double Concarneau-Saint-Barthélemy en 2019 et 2021, sur la Route du Rhum Destination Guadeloupe 2018 ou encore plus récemment sur la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre 2021, il a accumulé les expériences de haut-niveau.

Il pourra également s’appuyer sur une équipe aguerrie pour mener à bien sa mission :

  • Yann CHATEAU : Régatier encore en activité ayant décroché plusieurs titres de champion de France et d’Europe en Match-Racing, c’est aussi un navigateur et un routeur. Sa compétence technique s’est complétée au fil des expériences par une bonne maîtrise des différentes facettes de la Course au Large. Véritable bras droit de Francis Le Goff depuis plusieurs années, ils ont collaboré sur de nombreuses courses : Solitaire du Figaro de 2017 à 2021, Tour Voile 2021, Transat Jacques Vabre 2021.

 

  • Claire RENOU : Après plus de 10 ans chez OC Sport Pen Duick au service des marins, en assurant la coordination nautique et en intégrant les équipes de Direction de Course, Claire est devenue indépendante pour élargir son panel de compétences. Elle a notamment épaulé Jacques Caraës sur le dernier Vendée Globe, mais a aussi participé à de nombreuses Directions de Courses : La Solitaire du Figaro 2019 et 2018, Transat AG2R 2018, Route du Rhum 2018.

 

  • Pierre HAYS : Passionné très jeune pour la Course au Large en apportant son aide lors des Transat Jacques Vabre. Sa rigueur, ses compétences en termes de sécurisation de plan d’eau et sa connaissance de la classe IMOCA font de Pierre un atout dans l’équipe de Direction de Course. Il a lui aussi épaulé Jacques Caraës sur le dernier Vendée Globe, mais a aussi participé à diverses Directions de Courses : Solitaire du Figaro 2020, Transat Jacques Vabre 2021.

    .
    .
    3 semaines de village et d’animations : du 4 au 26 juin
    Le village de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne ouvrira ses portes au public le samedi 4 juin à 10h avec de nombreuses animations au programme et les IMOCA amarrés au ponton de port Olona.Le public pourra venir découvrir les IMOCA du 4 au 12 juin date du Départ. Des animations sur le thème de l’Arctique seront organisées tout au long des 3 semaines de village.Les spectateurs pourront y suivre la course en direct, assister à des Lives avec les skippers et participer à diverses animations jusqu’aux arrivées et à la cérémonie de clôture organisée le dimanche 26 juin.

Parade des Skippers du Vendée Globe : vendredi 3 juin

L’occasion sera enfin donnée d’organiser une grande fête populaire pour communier avec les héros du Vendée Globe 2020, comme cela était prévu, mais finalement repoussé du fait du contexte sanitaire.

Cette Parade des Skippers se déroulera sur le Remblai des Sables d’Olonne le vendredi 3 juin à partir de 22h et sera ponctuée d’un feu d’artifice visible depuis la grande plage.

EXTRAITS DE LEURS DÉCLARATIONS:
« Nous sommes ravis de pouvoir compter sur le professionnalisme de Francis Le Goff et de son équipe pour assurer la Direction de Course de la Vendée Arctique – Les Sables-d’Olonne. Son expérience sera précieuse pour mettre en place ce format de course innovant et engagé sportivement, tout en assurant une sécurité optimale pour les marins.
Nous aurons à cœur d’offrir un événement festif et convivial qui débutera avec une grande Parade des Skippers du Vendée Globe 2020, le vendredi 3 juin à 22h. »
Alain Leboeuf, Président de la SAEM Vendée et Président du Département de la Vendée

 

« Avec la nomination de cette Direction de Course expérimentée, c’est une nouvelle étape qui est franchie dans l’organisation de la Vendée Arctique, que nous avons hâte d’accueillir aux Sables d’Olonne. Le Département et la Ville travaillent main dans la main pour faire de cet événement un grand rendez-vous et affirmer un peu plus la place des Sables d’Olonne comme Capitale mondiale de la course au large en solitaire. »
Yannick Moreau, Maire des Sables d’Olonne et Président de la Communauté d’Agglomération des Sables d’Olonne


« C’est une grande fierté et une belle responsabilité qui m’est confiée avec la Direction de Course de la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne. Je tiens à remercier Alain Leboeuf et ses équipes pour leur confiance. Je suis très heureux de pouvoir contribuer à cette course au parcours à la fois innovant et exigeant vers le cercle polaire Arctique. »
Francis Le Goff, Directeur de Course de la Vendée Arctique

 

.

Publiez vos annonces légales:
https://www.lereportersablais.com/annoncesjudiciairesetlegales/
.

b91d7 Logo LRS2 - VENDÉE ARCTIQUE. Horaires d'arrivée de la flotte des Imoca en provenance d'Islande - Revue de presse des artificiers

 

 

 



Ancien article

 

Une nouvelle version de la Vendée Arctique Les Sables d’Olonne verra le jour en 2022

Genèse de la Vendée Arctique Les Sables d’Olonne
Il ne faut surtout pas croire qu’il s’agit d’une nouvelle course. Elle a déjà vécu une édition, en 2020, pour des raisons particulières.
Antoine Mermod, président de la classe Imoca, nous l’a très bien expliqué.
En 2020, avant le Vendée Globe 2020-21, la France est en pleine pandémie Covid alors que l’organisation a prévu deux courses préparatoires (dont la Vendée Les Sables New-York) pour permettre aux skippers ayant de nouveaux bateaux d’effectuer les règlages nécessaires, et aussi parce qu’il faut permettre à des skippers de concourir pour obtenir leur qualification pour le Vendée Globe (ils étaient 11 à devoir se qualifier).
Deux courses donc très importantes mais qui ne peuvent être organisées en raison de nombreuses restrictions. Il faut alors réfléchir à un palliatif, une course pas trop longue pouvant servir à une préparation des Imoca.

Une personne présente à la direction de la Saem Vendée Globe se souvient alors d’un projet qui avait été évoqué dans les années 2000: un projet qui visait à organiser une course en alternance avec le Vendée Globe. A l’époque, on se satisfait pleinement des retombées du Vendée Globe.
Mais le problème reste sa périodicité calquée sur celle des jeux Olympiques, quatre ans.
Et quatre ans, c’est très long pour un organisateur, c’est encore plus long pour le département qui en attend des retombées économiques et touristiques !

Quatre années bien longues…
Au sein de notre rédaction, on a toujours pensé que quatre années, c’était beaucoup trop long, et plus du tout adapté à notre époque.
Cette périodicité a été adoptée par Pierre de Coubertin pour les jeux olympiques modernes, à une époque où la plupart des voyages se faisaient en paquebot, puis sur de lentes lignes de chemins de fer; des voyages demandant donc beaucoup de temps.
Ce n’est plus le cas aujourd’hui; les transports ont évolué et le temps médiatique n’est plus le même.
Le Vendée Globe aurait sans doute gagner en dynamisme – mais aussi en retombées économiques et touristiques – en passant à une périodicité de trois ans au lieu de quatre.
Et pour les skippers candidats, cela aurait été une année de moins à attendre. Quatre années, c’est excessivement long pour un sportif ou un skipper. Pensez donc ! Un problème physique, un problème de santé, un problème de préparation, un sponsor qui ne se laisse pas attendrir et ce sont quatre longues années qui sont perdues.
Le bon équilibre nous paraît bon entre un Vendée Globe partant tous les deux ans – excessif en raison de la répétition de l’effort – et la périodicité actuelle de quatre années.

Les données du 1er Vendée Arctique de 2020
Mais revenons à la Vendée Arctique. Ce projet avait donc été esquissé pour être lancé en alternance avec le Vendée Globe. Elle fut lancéd pour servir de course de préparation au Vendée Globe 2020-21 après avoir obtenu – en raison de la pandémie – le nécessaire feu vert du Premier ministre.
Le départ fut prévu le 4 juillet 2020.
Nous avons retrouvé les grandes lignes de la course.

DOCUMENTATION
La Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne : une épreuve inédite pour les IMOCA
L’horizon se dégage pour les prétendants au Vendée Globe 2020.

Le 4 juillet, ils ont rendez-vous au départ de la Vendée-Arctique-les Sables d’Olonne, course océanique en solitaire de 3 600 milles (6 600 km) autour d’un grand triangle culminant aux abords du cercle polaire. Cette épreuve au parcours totalement nouveau, organisée par la Classe IMOCA, en collaboration avec la société Sea to See, et parrainée par la Vendée et la ville des Sables d’Olonne, est un véritable « prologue » pour le Vendée Globe. Plébiscitée par les coureurs, elle permettra à ces derniers d’éprouver leur bateau récemment sorti de chantier et, pour certains, de se qualifier pour le tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance du 8 novembre prochain. Elle se déroulera dans des conditions conformes aux mesures sanitaires en vigueur et portera également des messages alliant recherche médicale, protection des océans et littérature.
La plupart des marins n’ont pas navigué depuis des mois. Tous sont impatients de retrouver le goût du large et de la compétition.
Depuis plusieurs semaines, la Classe IMOCA et les organisateurs du Vendée Globe travaillent pour remplacer les deux transats en solitaire qui n’ont pu se tenir comme prévu au printemps. Cette alternative a pris forme : c’est la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne. Cette compétition a été repensée autour d’un parcours de 3 600 milles, soit dix à douze jours de mer en solitaire, et sur un itinéraire pour la première fois réalisé en IMOCA entre les côtes françaises – départ et arrivée aux Sables d’Olonne – l’ouest de l’Islande et le nord des Açores. 

La nouvelle édition de la « Vendée Arctique Les Sables d’Olonne »
Elle partira le 12 juin 2022
Aujourd’hui 19 septembre 2021, Antoine Mermod, président de l’Imoca, déclare être content de passer le flambeau de la course Arctique à la Saem Vendée Globe. Ce n’est pas la vocation de la classe Imoca d’organiser elle-même des courses, dit-il.
La Saem va donc prendre en charge l’organisation de la « Vendée Arctique Les Sables d’Olonne » qui aura lieu tous les deux ans en alternance avec le Vendée Globe.
La date a été fixée au 12 juin 2022, dans 9 mois, autant dire demain, et l’édition suivante aura lieu en 2026.

Vendée Arctique Les Sables d’Olonne

 

Antoine Mermod se satisfait de ce nouveau calendrier qui permet à la classe Imoca de revenir tous les deux ans au contact des Sables d’Olonne et non plus tous les quatre ans.
Il rappelle qu’en 1989, la question de la longueur du parcours du Vendée Globe dans l’antarctique avait été posée et considérée comme trop sollicitant pour les skippers en cas de course répétée tous les deux ans.

Des difficultés à ne pas sous-estimer
La Vendée Arctique Les Sables d’Olonne n’est pas le Vendée Globe mais il ne faut toutefois pas en sous-estimer les difficultés !
On se trouve dans une autre logique. Le parcours est beaucoup plus court – 3600 milles – (à l’image d’une transatlantique) mais il faut toutefois rester méfiant car les conditions météo changent très vite.
Sur le Vendée Globe, la météo change tous les 10 jours environ, alors que sur l’arctique le changement s’effectue en une journée ou une journée et demi. Les skippers sont donc beaucoup plus souvent sollicités avec l’obligation de faire davantage de manoeuvres et de changements de voiles.

Antoine Mermod pense que 25 ou 30 skippers participeront à la course, pour le défi mais aussi en raison du besoin de se qualifier car la course est officiellement qualificative pour le Vendée Globe 2024. Il indique, en comparaison, que pour la Jacques Vabre il y a déjà 24 participants.

Sachez aussi qu’au mois de juin, il n’y a pas de nuit dans l’arctique, ce qui devrait permettre d’obtenir de belles images dans une atmosphère particulière.

A une question du Reporter sablais sur les icebergs, il a été indiqué qu’il y aurait une ligne d’exclusion comme celle existant pour le Vendée Globe. Les informations sont transmises en fonction des évolutions constatées par satellite.
Antoine Mermod précisa aussi qu’il pourrait y avoir des zones d’exclusions en raison de la présence de bancs de certaines espèces de poissons (pour la Vendée Arctique, édition 2020, une zone d’exclusion par rapport aux poissons avait déjà été fixée). Notons aussi que les skippers ont des caméras sur les mâts permettant une aide à la détection de bancs de poissons.

Festivités retardées du Vendée Globe 2020
Le Reporter sablais vous avait annoncé en avant-première l’annulation de la Fête Vendée Globe du 25 septembre 2021, et cela en raison des contraintes liées à la crise sanitaire, réduite mais persistante.
Cette fête aura donc lieu à l’occasion de la Vendée Arctique LS le vendredi 10 juin 2022 avec une grande parade des Imoca du Vendée Globe sur le chenal des Sables d’Olonne, deux jours avant le départ.
Seront déjà présents les skippers du VG2020 qui participent à la Vendée Arctique LS, et il suffira donc de réunir tous les autres.

Avis de course du Vendée Globe 2024-25
L’avis de course – qui apportera toutes les précisions sur les règles de qualification et de sélections – devrait sortir vers la fin du mois d’octobre 2021 pour la course du Vendée Globe 2024.

Antoine Mermod, prés. Imoca, Alain Leboeuf, prés. Conseil Vendée, Yannick Moreau, maire des Sables d’Olonne

 

Les élus
Alain Leboeuf, président du Conseil départemental de Vendée, avant d’apporter des précisions sur la Vendée Arctique Les Sables d’Olonne a tenu à dire combien la dernière édition du Vendée Globe avait été majestueuse, et vécue par le public grâce à la presse puisque les conditions sanitaires avaient privé ce public des fêtes traditionnelles et de l’habituelle proximité avec les skippers.
Il s’est satisfait du record obtenu en terme de retour puisque les 3/4 des Imoca ont pu revenir à bon port.
A propos de la Vendée Arctique LS, il a rappelé la volonté du département de la Vendée de se positionner comme un acteur incontournable du nautisme et de la Course au large, en lien avec la ville phare des Sables d’Olonne, lieu où les courses au large sont devenues la référence.

La Vendée Arctique Les Sables d’Olonne – dont la durée de course devrait être d’une quinzaine de jours – sera une course exigeante avec un parcours de 3600 miles dans le grand Nord, une aventure extrême avec un contournement de l’Islande nécessitant une surveillance permanente des icebergs et de la banquise.

Yannick Moreau, maire des Sables d’Olonne, a indiqué que la ville était heureuse de renouer avec cette course de l’audace, qui a d’ores et déjà trouvé son public. La volonté est de pérenniser ces courses au large et que Port Olona devienne en permanence le port d’attache des Imoca en plus de la période du Vendée Globe.
Le choix du mois de juin pour la Vendée Arctique LS permet d’élargir l’activité d’avant-saison et de braquer les projecteurs sur la ville des Sables d’Olonne, ce qui est intéressant sur le plan économique et touristique.

Thomas Ruyant, Isabelle Joschke, Kevin Escoffier, Maxime Sorel et Alexia Barrier sont déjà dans les starting-block pour le départ de cette course arctique.

Philippe Brossard-Lotz

Le Reporter sablais


© Photos: Yvan Zedda





 

 


Article source: https://www.lereportersablais.com/vendee-arctique-horaires-darrivee-de-la-flotte-des-imoca-en-provenance-dislande/