Le Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

Une arène flottante composée de 5 barges, une baie et tout un ciel !
la compétition internationale cannoise, créée en 1967, rassemble chaque année la crème des artificiers.
Cet évènement voit les meilleurs spécialistes internationaux s’affronter dans la Baie de Cannes.Le Festival décerne chaque année un trophée au meilleur artificier : La Vestale d’Argent. Tous les 4 ans, les lauréats de la Vestale d’Argent se retrouvent à Cannes pour concourir et remporter les très convoitées Vestales d’Or, Vestale d’Argent et Vestale de Bronze précieux sésames remis « aux meilleurs d’entre tous ».

Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

1967, première compétition des meilleurs artificiers du monde !

c’est dans le cadre fantastique d’une baie ouverte entre les Iles de Lérins et la pointe de l’Estérel, sur un écran géant de 400 m de large pour 200 m de hauteur, écran étoile de la Ville du Cinéma, que les meilleurs artificiers, viennent pour concourir et vaincre devant 200000 personnes, la tête dans les cieux au rendez-vous des dieux de l’artifice.
Profitant de son site et de son prestige, Cannes décide, en 1967,d’organiser une manifestation de portée internationale au cœur de sa saison estivale. Dès la première année, les établissements Ruggieri,maîtres incontestés de l’art du feu, travaillent alors en étroite collaboration avec la Ville de Cannes afin de créer une véritable compétition, durant laquelle des artificiers internationaux proposent chacun un spectacle autour d’un thème : un feu synchronisé avec fond sonore, tiré depuis des barges sur la mer et associé au texte d’un sujet choisi.Pour la première fois, on passe de l’échantillonnage désordonné de bombes, fusées ou chandelles, à une mise en scène pyrotechnique bien structurée. Un événement qui attire tant les Cannois que les touristes,et qui place la Ville de Cannes au rang de précurseur dans le domaine des spectacles pyromusicaux.Créativité, technologie, précision et beauté sont les maîtres-mots de ces soirées magiques.

Les plus grandes firmes internationales participent à ce festival pyromusical qui compte parmi les plus prestigieux du monde, pour tenter de remporter la prestigieuse Vestale d’Or ou d’Argent.

Les sociétés participantes sont soumises à un cahier des charges très strict, et sont tenues de concevoir un spectacle alliant qualité et originalité. Elles doivent faire part au comité d’organisation du thème musical choisi, ainsi que du détail de la pyrotechnie utilisée. Chaque spectacle doit avoir une durée minimum de 25 minutes.
Le jury est constitué de représentants du monde de la Culture. Chaque membre du jury doit évaluer les spectacles pyromusicaux selon les critères suivants :
La qualité et l’originalité des artifices : les couleurs, les formes
La bande sonore : les choix musicaux, les enchainements
La synchronisation : la précision entre les effets sonores et les artifices, le choix du tempo
L’impression artistique générale : les tableaux, la conception pyrotechnique, le res-pect du thème choisi

1968 Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

En 1968, l’artificier Lacroix remporte son premier trophée : la Vestale d’argent du Festival pyrotechnique de Cannes.

De 1984 à 1997 Le festival est interrompu.

Le festival était organisé par le comité des fêtes jusqu’en 1984, pour différentes raisons d’organisation et de financement, le festival fut arrêté mais des feux étaient tirés comme les 14 juillet, 15 aout et 24 aout (fête de la libération de Cannes). Puis en 1997, l’office du tourisme puis la direction de l’évènementiel du Palais des Festivals de Cannes ont remis d’actualité le festival pyrotechnique avec 6 feux : les 14, 21 (fête nationale de la Belgique) et le 29 juillet et les 7, 15 et 24 aout.
Depuis le Festival est redevenu un des événements majeurs de la Pyrotechnie.

2007 Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

Depuis 2007, le Prix du Public permet également aux spectateurs de donner une note aux feux en compétition.

2009 Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

C’est cette année que notre ami Jean-marc Solbes est nommé Chef de projet du Festival Pyrotechnique de Cannes.
Suite au départ en retraite d’un collègue. Il était le Régisseur Général de la Direction de l’Evènementiel au Palais des Festivals de Cannes depuis 1994. Sa fonction était l’organisation générale et donc aussi il faisait partie du comité de programmation. Le budget, les demandes administratives et techniques, toutes les commandes et contrats de tout ordre étaient sa responsabilité. Il a passé son certificat C4T2 dès sa prise de ce poste.

2015 Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

Pour réaliser leurs tableaux de feu au coeur de la baie de Cannes, les maîtres artificiers dispose cet été d’un plan de tir encore plus grand qui leur permet d’opérer à partir de 10 bargettes et 3 grosses barges. Et pour étrenner cette configuration inédite, ce sont 6 compagnies parmi les plus emblématiques de l’art pyrotechnique qui animent les nuits estivales cannoises au rythme de leurs partitions minutieusement orchestrées.
Après l’ouverture de la compétition le 14 juillet, avec pour invité d’honneur à l’Azerbaïdjan et la firme Baku Firework Group, se sont succédé la Pologne le 21 avec Surex, puis le 29 juillet, Intermede Artifices de France, le 7 août Pyrotex Fireworx Grande-Bretagne. Pour clôturer la compétition, c’est l’Italienne Jupiter qui va le 15 août, livré au ciel ses poudres multicolores , tandis que le 24 août, c’est la France, avec Prestatech-Artifices, qui fermera le ban de l’édition 2015. Un bouquet final (hors compétition) plein de promesses visuelles, après leurs “Vestales” d’argent en 2009 et d’or en 2010.

2016 Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

Si le 14 Juillet reste la nuit des feux d’artifice en France, d’autres spectacles émaillent le calendrier. Parmi les grands rendez-vous : le festival pyrotechnique de Cannes, en juillet et août, en partie annulé cette année après les attentats de Nice

2017 Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

LE FESTIVAL d’Art Pyrotechnique FETE SON 50ème ANNIVERSAIRE
Cette édition 2017 s’achève le 24 août, soit 50 ans jour pour jour après le premier feu d’artifice tiré dans le cadre du festival. En un demi-siècle, l’événement est devenu l’un des plus prestigieux festivals pyrotechniques au monde. A chaque soirée, il accueille plus de 150 000 spectateurs dans la baie de Cannes.
6 sociétés pyrotechniques sont en compétition, représentant le Canada (Sirius Pyrotechnics), la France (Alpha Pyro), l’Angleterre (SM Art Pyrotechnics), l’Autriche (Pyrovision), les Philippines (Dragon Fireworks) et l’Italie (Panzera).

2018 Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

pour la 1ère foist, ce sont 3 Vestales (or, argent et bronze) qui récompensent les meilleurs d’entre tous !
La baie de Cannes est toujours en toile de fond mais leur terrain de jeu, en mer, grandit pour atteindre près de 500 m².
« Nous passons de trois à quatre barges de lancement de 120 m² chacune, indique Jean-Marc Solbes, chef de projet au palais des congrès de Cannes. En plus de dix plus petites plateformes. Cela va nous permettre d’avoir des feux plus lourds et plus chargés. »
Alors qu’ils nécessitaient entre 1 et 1,7 tonne de poudre noire les années précédentes, les feux d’artifice présentés cet été pourront faire exploser jusqu’à 2 tonnes de matière.
Le Palais des festivals et des congrès de Cannes, qui finance l’événement, a revu son enveloppe à la hausse pour coller à ces nouvelles ambitions. Le budget alloué pour chaque feu est passé de 44.000 à 48.000 euros. Les artificiers allongeant ensuite eux-mêmes la note pour espérer figurer au palmarès cannois, parmi les plus prestigieux.
Le Limougeaud Romain Palard et la société Alpha Pyro décrochent la Vestale d’Or. Conçu et dirigé par Patrick Brault à la tête de la société Alpha Pyro, le spectacle « Eurydice dans les yeux d’Orphée » a su convaincre le public cannois !
Après une Vestale d’argent en 2017, voilà la récompense suprême, la Vestale d’Or, celle qui couronne l’une des six meilleures équipes des trois précédentes éditions du festival d’art pyrotechnique de Cannes.

2019 Festival International d’Art Pyrotechnique de Cannes

Une quatrième barge de tir l’été dernier. Et une cinquième encore ajoutée pour cette nouvelle édition 2019. Le Festival d’art pyrotechnique de Cannes n’en finit plus de voir plus grand. Dès le premier feu programmé, « nous serons à 500 m linéaires de plateformes de lancement immergées dans la baie », explique Sophie Dupont, la directrice de l’événementiel au Palais des festivals.
« Et nous avons imposé un minimum de 1,4 t de poudre pour accompagner cette montée en puissance », précise la responsable. Contre 1 t à 1,2 t l’an dernier. Davantage de bombes seront donc tirées au-dessus de l’eau. Avec autant de retombées. Des déchets supplémentaires que le centre de congrès a prévu de traiter.
Le Palais des festivals prévoit un budget de 110.000 euros pour chaque feu d’artifice. Libre ensuite à chaque concurrent d’investir davantage s’il le souhaite.
feux d'artifice, 14 juillet, 1er Aout, 15 Aout, 31 Décembre