DIJON : Feu d’artifice aux couleurs de l’Europe – infos

93f89 39292 1 full - DIJON : Feu d'artifice aux couleurs de l'Europe - infos - Revue de presse des artificiers

IMPRIMER L’ARTICLEL’artificier Jacques Couturier Organisation a livré un spectacle pyrotechnique épuré au-dessus du lac Kir ce jeudi 14 juillet 2022. Dans le cadre de la célébration de la Fête nationale, l’événement était organisé par la Ville de Dijon qui a revendiqué 40.000 spectateurs.

Le feu d’artifice faisait suite à une journée bien remplie à Dijon Plage où nombre de familles sont venues ce rafraîchir au cours d’une journée où les températures ont dépassé les 30° quand l’eau était à 22°. Les habitants ont participé en nombre à la kermesse organisée ce jour (lire notre article).

Si quelques personnes ont enchaîné directement l’après-midi à la plage et la soirée à attendre que le ciel sans nuage s’embrase, la plupart des spectateurs sont arrivés passé 21 heures. À 22 heures 30 et quelques secondes, le spectacle débutait, tiré depuis l’eau et la presqu’île, alors que les abords du lac étaient bondés.

«Une pensée pour l’Ukraine»

Proposant «une création pyrotechnique originale, féerique et spectaculaire», sans accompagnement musical, le spectacle de l’artificier a fait la part belle à la verticalité, privilégiant le rythme et l’enchaînement des couleurs à l’accumulation de boules lumineuses.

Le feu d’artifice a débuté par «une pensée pour l’Ukraine» aux teintes de jaune et de bleu avant de prolonger l’ouverture par des nuances de bleu. La France fut le second pays évoqué en bleu-blanc-rouge bien sûr avant la symbolique européenne toute d’or et de bleu.

Les fresques bicolores ont pris le relais puis des roues de paon rouges accompagnées de de bombes clignotantes en référence au soleil disparaissant à l’ouest derrière le plateau de La Cras.

Pas de drapeau pour l’Irlande mais des crossettes vertes craquelantes faisant immanquablement penser aux verts paysages de ce pays. La Grèce succède en  bleu et blanc clignotant puis, après des embrasements suggérant les orages, l’Italie aisément reconnaissable en vert-blanc-rouge. Des bombes pleureuses rouges ont alors embrasé la nuit avant le déroulé d’un tableau argenté figurant la neige des Alpes.

Un pré-bouquet avant le final

La suite a quelque peu déconcerté le public puisque l’évocation de l’Espagne, en rouge et jaune bien sûr, a constitué un pré-bouquet ponctué d’applaudissements avant que le spectacle ne redémarre avec force chandelles et bombettes Kamuro pour nimber une nuit toute d’or vêtue. Le vrai final, un véritable «badaboum», se clôturant sur des étoiles bleu et jaune, a ravi le public qui a salué la création par de chaleureux applaudissements.

Il s’agissait du deuxième tir dijonnais de Jacques Couturier Organisation après celui de la Fête nationale 2021 sur le thème «Gastronomie et Vin».

Forces de sécurité et de secours en nombre

La soirée s’est déroulée sous haute surveillance. La Ville de Dijon avait mobilisé une vingtaine de policiers municipaux. La Police nationale était présente en nombre avec une cinquantaine de policiers locaux et une cinquantaine de CRS venus en renfort dans le cadre des violences urbaines se déroulant à Chenôve (lire le communiqué).

Le dispositif était complété par une trentaine de sapeurs-pompiers, dotés de trois camions-incendie, et environ 70 secouristes coordonnés par le service départemental d’incendie et de secours de la Côte-d’Or pour réagir rapidement soit en cas de départ de feu de végétation soit de malaise parmi les spectateurs.

Le défilé célébrant la Fête nationale à Dijon

Article source: https://www.infos-dijon.com/news/sortir-voir-ecouter-decouvrir/sortir-voir-ecouter-decouvrir/dijon-feu-d-artifice-aux-couleurs-de-l-europe.html