Archives de catégorie : Feux d’artifice

feu artifice, feu d’artifice, feux artifice, feux artifices, feux d’artifice, feu d’artifice automatique, feu d’artifice musical, feux d’artifice mariage, feux d’artifice musicaux, feu artifice standard, catalogue vente feux artifice, feux artifice vente, vente de feux d’artifice, pyrotechnie, spectacle pyrotechnique, spectacles pyrotechniques, dispositif pyrotechnique, dispositifs pyrotechniques, équipements pyrotechniques, pyromusical, flambeau, flambeaux, fusées, lampions, torches, stage K4, formation artificier, K3, K4

La Roche-sur-Yon. Les détonations, hier soir, c’était l’artificier Jacques Couturier

Hier, vers 21 h 15, nous fûmes quelques milliers à baisser le son de la télé et à risquer un bout de nez dehors, pour tenter de déterminer l’origine des détonations qui ont résonné au-dessus du ciel Yonnais, de manière bien inhabituelle. Ce matin, au boulot, les supputations allaient bon train. Nouvel an Chinois pour les uns, Effarouchement d’étourneaux pour les autres, heures supplémentaires à la carrière pour un troisième… Eh bien non. C’était tout simplement un feu d’artifice signé Jacques Couturier.

Contacté par téléphone ce matin, le célèbre artificier nous dévoile bien volontiers le pourquoi du comment. « C’était une belle opération commerciale, rigole-t-il encore. J’ai reçu à la Longère de Beaupuy 300 maires et représentants de comité de fêtes des Pays de Loire et Poitou-Charentes ». Objectif : vendre aux communes des feux d’artifices à tirer soi-même et proposer des formations adéquates. En bonus, les invités de Jacques Couturier ont eu droit à un extrait du prochain spectacle mis au point par le maître artificier.

Article source: https://larochesuryon.maville.com/sortir/infos_-la-roche-sur-yon.-les-detonations-hier-soir-c-etait-l-artificier-jacques-couturier_52737-2308559_actu.Htm

Challans. Entretien. Jacques Couturier: ‘Le spectacle de la foire des Minées s’inspire de Vingt

Jacques Couturier, artificier et gérant de l’entreprise Jacques Couturier Organisation.

Quel est le thème de cette année ?

Il est en lien avec le thème de la Foire des Minées, c’est-à-dire la mer. Le spectacle sera composé d’extraits du roman Vingt mille lieues sous les mers de Jules Vernes.C’est une version remaniée et adaptée d’un de nos anciens spectacles. Cette version s’adaptera au site pyrotechnique et les musiques ne seront pas toutes les mêmes.Ce spectacle anglera sur la liberté, la poésie et l’invitation au voyage et portera une réflexion de l’homme par rapport à la mer.

Quelle est l’origine de ce spectacle ?

Ce spectacle est né à la suite d’une rencontre avec le navigateur Olivier de Kersauson. II y a quelques années, après avoir vu l’un de mes spectacles, il était tout ému comme un enfant de cinq ans. Il m’a dit qu’il aimerait bien faire quelque chose avec moi. Je ne l’ai pas oublié. Plus tard, Olivier de Kersauson a enregistré la voix du capitaine Nemo du roman Vingt mille lieues sous les mers. Quand il dit avec sa voix grave « la mer est tout et je l’aime », ça prend une autre tournure. Il est crédible.L’acteur Pierre Arditi interprète, quant à lui, le conteur.Leurs voix ont été enregistrées séparément dans des studios : celle d’Olivier de Kersauson à Brest et celle de Pierre Arditi, à Paris.

Que représente la soirée de la Foire des Minées pour vous ?

Elle m’évoque plein de souvenirs. C’est une fête authentique. Une vraie rencontre avec le public qui nous fréquente depuis des années. Nous savons qu’il est réceptif à nos thématiques. C’est un rendez-vous de partage.

Feu d'artifice
Feu d’artifice | Couturier jacques

Mardi 11 septembre, à partir de 21 h sur la prairie Louis-Claude-Roux, à Challans. Entrée gratuite.Le feu d’artifice portera sur le thème de la mer.DR

Article source: https://larochesuryon.maville.com/actu/actudet_-challans.-entretien.-jacques-couturier-le-spectacle-de-la-foire-des-minees-s-inspire-de-vingt-mille-lieues-sous-les-mers_loc-3526761_actu.Htm

Le Reporter sablais • 14 juillet Les Sables d’Olonne Feu d’artifice

14 juillet Les Sables d’Olonne Feu d’artifice [emaillocker]

C’est à partir de 23h que les fusées vont éclater dans le ciel sablais, l’éblouissant de magnifiques couleurs. Comme d’habitude, les Sablais se seront placés tout au long du muret du Remblai ou sur la plage pour le contempler.
Il aura donc lieu le vendredi 14 juillet 2017 et sera d’une durée d’environ 20 minutes.
Il sera tiré depuis la petite jetée fermée pour la circonstance.

La société de pyrotechnie Jacques Couturier a été désignée pour ce feu d’artifice ainsi que pour ceux de St-Gilles-Croix-de-Vie, St-Jean-de-Monts, La Tranche-sur-Mer et l’Aiguillon-sur-Mer.
Soit 5 villes au total. Jacques Couturier qui cherche toujours à varier les plaisirs, par exemple avec des fonds musicaux retraçant un épisode historique, a donc décidé cette année d’accoler le thème de la météo à ces 5 feux d’artifice. On devrait donc pouvoir deviner le beau temps avec son ciel d’azur, l’arc-en-ciel, ou l’automne et le plus symptomatique l’orage accompagné de ses éclaires caractéristiques.
Un moyen d’amuser un peu plus les spectateurs qui ne manqueront pas de jouer avec leurs enfants pour trouver le type de météo qui s’affiche sous leurs yeux.

Voir aussi l’Agenda pour toute la Vendée: http://www.lereportersablais.com/agenda-2017-des-feux-dartifice-en-vendee-dont-14-juillet/

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

VIDEO: Voir le feu d’artifice du 14 juillet 2016


[/emaillocker]

Booking.com

Article source: https://www.lereportersablais.com/14-juillet-les-sables-dolonne-feu-dartifice/

Fête Nationale : Feu d’artifice : Mairie de Niort

Le 14 juillet, Niort sera à la fête avec un spectacle pyro-musical à la hauteur de l’attente. Le Québec sera le fil rouge, bleu, jaune… pour une soirée haute en couleur. Toujours tiré à la Brèche et avec une sécurité optimale garantie par les services municipaux, ce feu d’artifice scellera un bouquet d’anniversaire : 400 ans d’histoire avec le Québec, les 375 ans de la ville de Montréal, le cinquantenaire de la visite du Général de Gaulle. Il confirmera ainsi l’élan que porte Niort vers l’Atlantique.

Le feu d’artifice mettra à l’honneur, cette année, nos cousins de la Belle Province, dans un spectacle pyro-musical mis en scène par Jacques Couturier Organisation. Il rendra hommage à nos ancêtres poitevins partis des ports de l’Atlantique en quête de terres promises et célèbrera la langue française, la francophonie et tous les francophones.

Le spectacle démarrera à 23 h précises et mettra en scène une série d’histoires, créant de véritables scénarios où les feux d’artifice épouseront les jeux de lumière sur l’écran noir de la nuit. L’artifice devient langage au service de la fête et de la poésie. C’est au son de « Emmenez-moi », de Charles Aznavour et sous des notes bleues et argentées, que commencera le voyage. Un voyage rythmé par les voix de Simon Genest et Fabienne Thibeault, chanteuse populaire au Québec.

La bande-son transportera le public dans une ambiance festive et populaire, mais aussi dans des ambiances romantiques et passionnées, sublimée par des fresques de feu qui accompagneront chaque musique, choisie dans les répertoires québécois et francophone riches et variés où des artistes comme Robert Charlebois, Lynda Lemay, Hugues Auffray, Felix Leclerc ou Gilles Vigneault se passeront le flambeau jusqu’au bouquet final.

Un bouquet de mille feux sous le « J’irais où tu iras », de Céline Dion et Jean-Jacques Goldman, dont  vos yeux garderont l’empreinte pour bien longtemps…

Circulation et stationnement

La circulation est interdite de 22h à 0h30 :

  • rue Alsace Lorraine (jusqu’à la rue Bernard d’Agescy),
  • le bas de l’avenue de Paris (jusqu’aux ronds-points de la rue Voltaire),
  • rue Marcel Paul, rue du 14-Juillet (de la rue Emile Cholois à la rue Terraudière),
  • rue Barra, rue Viala et avenue de Limoges (jusqu’à la rue Paul-Paul François Proust),
  • avenue de Verdun,
  • rue Rabelais,
  • et rue de Saint-Maixent.

Le stationnement est interdit de 8h à 0h30 :

  • rue du 14-Juillet (de la rue Viala à la rue Barra)
  • bas de l’avenue de Limoges jusqu’à la rue Paul-François Proust.
  • le parking de la Brèche est fermé à partir de 22h (plus aucune entrée possible) et la sortie sera possible vers 23h50, une fois le désenfumage terminé.

 Voir le plan

Article source: https://www.vivre-a-niort.com/fr/actualites/agenda/rechercher-une-manifestation/fete-nationale-feu-dartifice-13087/index.html

Feux d’artifice: des annulations qui inquiètent la profession

Les suppressions concernent surtout des communes qui déploient un budget assez important pour leur spectacle. Si le prix moyen s’élève à environ 2.500 euros, il peut monter jusqu’à 100.000 euros pour certains feux.

« Le nombre d’annulations est faible mais l’impact sur le chiffre d’affaires des fabricants sera proportionnellement beaucoup plus important« , explique à l’AFP Jean-Frédéric Dartigue-Peyrou, secrétaire général du Syndicat des fabricants d’explosifs, de pyrotechnie et d’artifice.

En France, entre 10.000 et 12.000 feux d’artifice sont tirés chaque année, dont une multitude dans des petites communes. Environ 60% des manifestations ont lieu les 13 et 14 juillet, selon le syndicat.

« Il ne faut pas juste regarder la taille des villes mais aussi l’attractivité du feu dans ces villes touristiques, où la population est multipliée par trois ou quatre, voire plus pour les stations balnéaires« , a précisé M. Dartigue-Peyrou.

Or, ces communes ne disposent pas toujours des moyens matériels et financiers nécessaires pour sécuriser des grands événements.

De leur côté, les artificiers n’ont pas de marge de manoeuvre pour faire en sorte qu’un spectacle soit maintenu.

« On prévoit de tirer un produit de tel calibre à tel endroit dans un périmètre de sécurité et nous assurons la sécurité de ce côté-là de la barrière, mais de l’autre côté, ce n’est pas de notre ressort« , a souligné Jean-Louis Morancé, dirigeant de Prestatech. La société, qui assure une cinquantaine de feux par an pour un chiffre d’affaires de 500.000 euros, n’a pas été affectée par les annulations jusqu’à présent.

En cas de suppression, « il y a des dédommagements, ils varient énormément d’une ville à l’autre mais cela ne comble pas » le manque à gagner, résume Jacques Couturier, président du groupe Artifices JCO. Son entreprise aurait dû notamment assurer le feu d’artifice de La Baule, annulé par la mairie pour ne « faire prendre aucun risque » au public.

L’entreprise Fêtes et Feux a également été touché par les annulations. Elles représentent en août une baisse de 10% de son chiffre d’affaires. « Il faut aller de l’avant et continuer à travailler pour gagner des marchés mais ce qui est perdu, on ne le rattrape pas« , commente Bertrand Julhès, PDG de la société.

– « Situation inédite » –

S’il est encore trop tôt pour évaluer l’impact des annulations pour 2016 – des feux importants étant tirés en fin d’année – certains professionnels du secteur s’inquiètent.

« L’incidence financière n’est pas catastrophique mais je crains qu’elle ne le devienne très rapidement, la tendance des annulations nous inquiète pour le reste de l’année« , affirme Jacques Couturier.

« C’est une situation totalement inédite, on sait prendre des décisions stratégiques, mais là, je ne suis maître de rien, ça créé une frustration terrible« , expose le chef d’entreprise qui emploie 25 personnes à l’année et 30 saisonniers entre mars et septembre pour un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.

« Il ne faut pas que les annulations perdurent dans le temps sinon les entreprises françaises seront impactées sévèrement et cela pourrait remettre en cause leur pérennité« , a déclaré Bertrand Julhès.

Pour minimiser le poids des annulations en France, l’export se présente comme le principal relais de croissance pour les professionnels. Certaines sociétés sont déjà bien positionnées sur ces marchés, comme Ruggieri, leader en Europe, qui compte plusieurs filiales à l’étranger.

« On avait très peur de l’état d’urgence mais avant les attentats de Nice, globalement les feux se tiraient. Il faut attendre un peu pour voir comment se présentera la saison prochaine« , a affirmé M. Dartigue-Peyrou.

Suite aux attentats du 13 novembre à Paris, plusieurs villes avaient déjà réduit la voilure pour leurs festivités de la fin d’année 2015. Lyon, par exemple, avait annulé la Fête des lumières et Nancy avait supprimé trois grandes manifestations, dont un feu d’artifice, pour la Saint-Nicolas.


Le marché des feux d’artifice en France est estimé à plus de 30 millions d’euros. Outre les difficultés liées aux annulations de spectacles, les professionnels doivent faire face aussi aux baisses de budget des collectivités.


Opinions

Par Yascha MounkPar Christophe DonnerNicolas BouzouPar Sylvain Fort

Article source: https://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/feux-d-artifice-des-annulations-qui-inquietent-la-profession_1824002.html