L’artificier Couturier accélère sa diversification

Jacques Couturier organise de plus en plus de feux d’artifice pour des entreprises et même pour des particuliers. — Photo : Jéromine Doux – JDE

« L’attentat du 14 juillet 2016 à Nice nous a fait énormément de mal. » Pendant les mois qui ont suivi, Jacques Couturier et son équipe ont vu les annulations de spectacles s’enchaîner. « Cette année-là, nous devions lancer le feu d’artifice de Toulon le 15 juillet, il avait été décalé pour des raisons météo. La municipalité l’a donc annulé, se souvient l’artificier vendéen, basé à Saint-Florent-des-Bois. Trois jours après, nous organisions le festival international de Monaco. Mais le Prince a également décidé de l’annuler. » Puis au mois d’août, tous les feux d’artifice prévus sur la côte ont disparu de l’agenda de Jacques Couturier Organisation (5 M€ de CA, 25 salariés). « Les préfets demandaient de telles mesures de sécurité que les maires n’avaient pas les moyens de les mettre en place. » Un an après, le scénario noir continuait. « Il y a eu les effets secondaires : les mairies ont eu des frais importants imposés pour la sécurité. 2 016 et 2 017 ont été des années de vache maigre », lance le dirigeant qui a vu son chiffre d’affaires chuter de 800 000 euros pendant cette crise.

« Des spectacles qui répondent à une forte demande de la société »

Heureusement, durant l’été 2018, l’activité de Jacques Couturier Organisation est repartie à la hausse. « J’ai craint que les collectivités se détournent complètement des spectacles pyrotechniques, mais je me suis aperçu qu’ils avaient une grande importance sociale. Les collectivités se sont adaptées à l’augmentation des coûts liés à la sécurité car les feux d’artifice correspondent à une forte demande de la société. Les maires sont particulièrement attachés à ces spectacles gratuits, dans lesquels on trouve toutes les générations, tous les milieux sociaux. »

Des spectacles privés pour les entreprises

Les spectacles organisés pour les collectivités ont donc à nouveau rempli l’agenda de la société. Mais pour assurer sa pérennité, celle-ci a accéléré sa diversification. Notamment en organisant des spectacles privés pour les entreprises ou les particuliers. « C’est une tendance qui s’est vraiment développée depuis une dizaine d’années. Aujourd’hui, une entreprise qui fête ses 20 ans ou un casino qui ouvre ses portes va faire appel à nous. C’était inenvisageable auparavant », assure le dirigeant qui peut également intervenir pour des mariages ou des anniversaires. Pour se détacher des collectivités, avec lesquelles il travaille à 70 %, Jacques Couturier mise également sur les festivals, comme le Hellfest par exemple ou les parcs d’attractions. « Mon fils Joseph s’occupe des effets spéciaux du parc du Futuroscope, par exemple. Il travaille actuellement sur un nouveau spectacle », précise le dirigeant qui travaille en famille, avec sa fille, son fils et sa femme.

En parallèle, la société propose désormais des spectacles multimédias avec du spectacle vivant, des lumières, de la pyrotechnie ou des projections d’image. De nouvelles activités qui devraient assurer la pérennité de l’entreprise avant le départ de son actuel dirigeant. Car après 31 ans à la tête de son entreprise, Jacques Couturier, 72 ans, devrait bientôt laisser les rênes de sa société à ses enfants.

Article source: https://www.lejournaldesentreprises.com/loire-atlantique-vendee/article/lartificier-couturier-accelere-sa-diversification-241075

Télévision : La Roche-sur-Yon et sa vallée sur France 3

Julie Hatu a consacré son magazine à La Roche-sur-Yon et la vallée de l'Yon. Le document est à voir dimanche sur France 3.
Julie Hatu a consacré son magazine à La Roche-sur-Yon et la vallée de l’Yon. Le document est à voir dimanche sur France 3. (©France 3)

En période de confinement, profitez des caméras de France 3 pour découvrir ou redécouvrir La Roche-sur-Yon et la vallée de l’Yon.

La reporter Julie Hatu a consacré son magazine Envie dehors ! à la capitale vendéenne et sa coulée verte. Le document sera diffusé sur France 3, dimanche 22 mars, à 12 h 55.

Avec son équipe, la Nantaise est allée promener ses caméras du côté de l’aérodrome, où Adrien, tout juste 18 ans, l’a emmenée planer au-dessus du bocage.

Son périple yonnais se poursuit à la sellerie du Haras. L’occasion d’échanger avec Michel, maître sellier et meilleur ouvrier de France sur les spécificités de ce métier rare.

Une mise en jambe avant de poursuivre vers le sud, le long de la vallée de l’Yon, jusqu’au chaos de Piquet. De quoi goûter au charme pittoresque du diamant vert du pays yonnais, en compagnie de Fabienne, conteuse.

Lire aussi : La Roche-sur-Yon : une balade, des sources de l’Yon au chaos de Piquet

En guise de bouquet final, la journaliste s’est offert une visite chez Jacques Couturier, l’artificier de renommée mondial, installé dans la campagne de Chaillé.

Diffusion sur France 3, Envie dehors ! sur La Roche-sur-Yon et sa vallée, dimanche 22 mars, à 12 h 55.

Article source: https://actu.fr/loisirs-culture/television-roche-sur-yon-vallee-sur-france-3_32443091.html

Feu d’artifice du 15 juillet à St-Jean-de-Monts

Feu d’artifice du 15 juillet à St-Jean-de-Monts (attention c’est le 15 et non le 14).
[emaillocker]

ST-JEAN-DE-MONTS : feu d’artifice à 23h.

La société de pyrotechnie Jacques Couturier a été désignée pour ce feu d’artifice ainsi que pour ceux de Les Sables d’Olonne, L’Aiguillon-sur-Mer, La Tranche-sur-Mer et St-Gilles-Croix-de-Vie.
Soit 5 villes au total. Jacques Couturier qui cherche toujours à varier les plaisirs, par exemple avec des fonds musicaux retraçant un épisode historique, a donc décidé cette année d’accoler le thème de la météo à ces 5 feux d’artifice. On devrait donc pouvoir deviner le beau temps avec son ciel d’azur, l’arc-en-ciel, ou l’automne et le plus symptomatique l’orage accompagné de ses éclaires caractéristiques.
Un moyen d’amuser un peu plus les spectateurs qui ne manqueront pas de jouer avec leurs enfants pour trouver le type de météo qui s’affiche sous leurs yeux.

Autres Feux d’artifice en Vendée:
http://www.lereportersablais.com/agenda-2017-des-feux-dartifice-en-vendee-dont-14-juillet/

[/emaillocker]
Booking.com

Article source: https://www.lereportersablais.com/feu-dartifice-du-15-juillet-a-st-jean-de-monts/

Où voir les feux d’artifice ce week-end en Vendée ? – Ouest

Et si on assistait à un spectacle pyrotechnique ce week-end ? Plus de quarante sont organisés en Vendée, entre samedi 13 et dimanche 14 juillet. Voici une sélection de la rédaction.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Un feu d’artifice sera tiré dimanche soir depuis la jetée à Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Réalisé par Jacques Couturier, il sera visible de la plage de Boisvinet, à quelques centaines de mètres, et de la Grande plage à plus d’un kilomètre. Il sera inspiré des sept Merveilles du monde, mais attention vous ne verrez pas dessiné le colisée de Rome, ou le Christ rédempteur de Rio de Janeiro.

Dimanche 14 juillet, à partir de 10 h 30, défilé, avec départ du quai Rivière. Déambulation de Onda Da Bahia sur la Grande Plage à 16 h, au Kiosque Bénéteau à 17 h 30, place de la Gare à 21 h, square Loïc-du-Rostu à 21 h 30 et plage de Boisvinet à 22 h 30. Feu d’artifice à 23 h, tiré depuis la grande jetée.

Les Herbiers

Dimanche, aux Herbiers, ça se passera sur le site de l’Étenduère, à côté du château. Et ce n’est pas seulement un feu d’artifice ! À partir de 17 h, le lieu sera en fête avec des jeux en famille, et des animations pour les petits et les grands. Puis, à 18 h 30, le Grand prix cycliste de la ville démarrera, sous les yeux des spectateurs. Les premières fusées du feu d’artifice éclateront quant à elles à 23 h. Et cette année, le thème retenu est celui de Notre-Dame de Paris, avec des extraits diffusés de la comédie musicale. Une soirée dansante va conclure la soirée, sur parquet.

Dimanche 14 juillet, à partir de 17 h, sur le site de l’Étenduère. Gratuit. Restauration sur place.

Les Sables-d’Olonne

Cela faisait déjà un an qu’on l’attendait, et le voici… Place au feu d’artifice des Sables-d’Olonne ! Comme chaque année, il commémore la prise de la Bastille du 14 juillet 1789. Il sera tiré de la petite jetée, au bout de la plage, toujours par la société du célèbre artificier Jacques Couturier, à 23 h. Pour admirer le spectacle, il est préférable de s’installer sur la grande plage ou sur le remblai. Il y a deux ans, l’événement avait réuni 70 000 personnes, selon la Ville. Mais si vous êtes trop impatient, rendez-vous au bal des pompiers, samedi 13 juillet au soir.

Dimanche 14 juillet, à 23 h, tiré depuis la petite jetée.

La Roche-sur-Yon

À La Roche-sur-Yon, le feu d’artifice sera tiré à 23 heures, au parc des Oudairies. Le spectacle Illuminations, préparé lui aussi par Jacques Couturier organisation, mêlera lumières, bande-son, et feu d’artifice, sous le signe de la poésie. La Ville met en place des navettes aller-retour gratuites, qui passent par les différents quartiers et la place Napoléon, pour aller voir le feu d’artifice.

Dimanche 14 juillet, Parc des Oudairies, début du tir à 23 h.

Et aussi…

D’autres municipalités ont fait le choix de tirer leur spectacle pyrotechnique ce soir, samedi 13 juillet. C’est le cas de La Faute-sur-Mer, Noirmoutier-en-l’Île, Benet ou encore Montaigu.

Partager cet article

  • Article source: https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon-85000/ou-voir-les-feux-d-artifice-ce-week-end-en-vendee-6443850

    La candidature du maire sortant de Neuvy-en-Beauce refusée par la préfecture

    Après avoir « ramé » pour trouver de nouveaux colistiers, Jacques Couturier était fin prêt à briguer un second mandat à Neuvy-en-Beauce. Mais il ne sera finalement pas présent au premier tour des élections municipales. La préfecture d’Eure-et-Loir a refusé de valider sa candidature.

    « Étant parti quelques jours en vacances, j’ai demandé à mon premier adjoint de déposer la liste et j’ai apposé ma signature numérique. Mais cette signature a été rejetée par la préfecture. Il fallait une signature manuscrite. »

    Jacques Couturier (Maire sortant de Neuvy-en-Beauce)

    « C’est absurde et ridicule »

    Jacques Couturier se dit « écœuré ». « Tout est dématérialisé maintenant. Pourquoi la préfecture n’accepte pas une signature transmise de manière électronique ? Elle n’a rien voulu savoir. C’est absurde et ridicule ».

    Dépôt de candidature, début de la campagne officielle, délais de recours… Voici les dates à connaître pour les prochaines municipales

    Régis Elbez, secrétaire général de la préfecture, rappelle que « la signature électronique n’existe pas dans le code électoral ». « Tout candidat doit remettre sa liste en mains propres, signer des documents et remplir un questionnaire », a-t-il indiqué, hier. « Je ne peux déroger à ces conditions. Je l’ai dit à M. Couturier. Il savait que sa candidature serait refusée. Ce n’est pas une surprise. »

    Régis Elbez fait, également, remarquer que « rare sont les maires qui partent en vacances avant la date limite de dépôt des candidatures ». « M. Couturier a fait ses choix. Il dit qu’il n’a pas pu faire autrement, mais il n’était pas dans une zone désertique. Même au ski, il aurait pu trouver un moyen pour récupérer les documents, les remplir à la main et nous les envoyer par Chronopost. »

    « Il peut encore se présenter au second tour »

    Jacques Couturier est « hors concours » pour le premier tour. « Mais il peut encore se présenter au second tour », indique Régis Elbez.

    Inscription sur les listes, mode de scrutin, nombre de conseillers : le guide pratique de l’élection

    Une option à laquelle le maire sortant de Neuvy-en-Beauce n’est pas opposé. « Je vais y réfléchir. Il n’y a plus de tête de liste, mais aucun de mes neuf colistiers ne veut la place de maire. La plupart sont candidats parce que je me représente. Maintenant que ma candidature a été refusée, ils ne sont plus intéressés et certains voulaient même retirer leur candidature, mais ils ne peuvent plus. »

    Ces élections municipales 2020 risquent fort de ressembler à celles de 2014.  « La liste était déjà incomplète », rappelle Jacques Couturier. « Les neuf premiers candidats avaient été élus au premier tour et le dixième avait été élu au second. »

    Frédéric Levent avec François Bord

    Article source: https://www.lechorepublicain.fr/chateaudun-28200/actualites/la-candidature-du-maire-sortant-de-neuvy-en-beauce-refusee-par-la-prefecture_13758126/