Archives de l’auteur : feux d'artifice, pyrotechnie, artificier

Fête du Merle Blanc, fête foraine, feu d’artifice, cavalcade vendredi 18 juin 2021

Fête du Merle Blanc, fête foraine, feu d’artifice, cavalcade, 18 juin 2021-18 juin 2021, Argenton-sur-Creuse.

Fête du Merle Blanc, fête foraine, feu d’artifice, cavalcade 2021-06-18 20:00:00 – 2021-06-20 23:00:00
Argenton-sur-Creuse Indre

  L’ Association » Les Amis du Merle » propose 3 jours de fête avec diverses animations.
Vendredi 18 : Fête foraine, samedi 19 : fête foraine, retraite aux flambeaux, à la tombée de la nuit, feu d’artifice ; dimanche 20 après-midi : fête foraine. cavalcade, avec chars fleuris et de groupes de musiques.
Venez nombreux, entre amis ou en famille afin de partager un moment convivial !

Fête du Merle Blanc, fête foraine, feu d’artifice, cavalcade

lesamisdumerleblanc@gmail.com

Fête du Merle Blanc, fête foraine, feu d’artifice, cavalcade

L’ Association » Les Amis du Merle » propose 3 jours de fête avec diverses animations.
Vendredi 18 : Fête foraine, samedi 19 : fête foraine, retraite aux flambeaux, à la tombée de la nuit, feu d’artifice ; dimanche 20 après-midi : fête foraine. cavalcade, avec chars fleuris et de groupes de musiques.
Venez nombreux, entre amis ou en famille afin de partager un moment convivial !

©Pixabay

Article source: https://www.unidivers.fr/event/fete-du-merle-blanc-fete-foraine-feu-dartifice-cavalcade-argenton-sur-creuse-indre-2021-06-20/

FEU D’ARTIFICE ET BAL POPULAIRE À ST SAUVEUR DE LANDEMONT mercredi 14 juillet 2021

FEU D’ARTIFICE ET BAL POPULAIRE À ST SAUVEUR DE LANDEMONT, 14 juillet 2021-14 juillet 2021, Orée d’Anjou.

FEU D’ARTIFICE ET BAL POPULAIRE À ST SAUVEUR DE LANDEMONT 2021-07-14 22:30:00 – 2021-07-14 SAINT SAUVEUR-DE-LANDEMONT Etang de Rochefort
Orée d’Anjou Maine-et-Loire Orée d’Anjou

  Samedi 13 juillet, venez assister à un feu d’artifice pyromélodique sur l’étang de Rochefort de St Sauveur de Landemont.
Feux d’artifice à partir de 23h00.

La soirée se poursuivra avec un bal champêtre.

Sur place, pour vous restaurer : sandwichs, grillades et bar.

Feu d’artifice à St Sauveur de Landemont

+33 2 40 98 71 47

Feu d’artifice à St Sauveur de Landemont

Samedi 13 juillet, venez assister à un feu d’artifice pyromélodique sur l’étang de Rochefort de St Sauveur de Landemont.
Feux d’artifice à partir de 23h00.

La soirée se poursuivra avec un bal champêtre.

Sur place, pour vous restaurer : sandwichs, grillades et bar.

Article source: https://www.unidivers.fr/event/feu-dartifice-et-bal-populaire-a-st-sauveur-de-landemont-oree-danjou-maine-et-loire-2021-07-14/

La « touche française » brille aussi dans les feux d’artifice


Si la poudre noire a été inventée en Chine et les feux d’artifice en Italie, la France a contribué très largement au développement des arts pyrotechniques, une « touche française » qui fait toujours recette à l’international.

« La France a une très longue histoire avec le feu d’artifice, elle est une des nations qui a apporté le plus de progrès scientifiques en pyrotechnie », explique Pierre Thébault, consultant et président du Syndicat des fabricants d’explosifs, de pyrotechnie et d’artifices (SFEPA).

Co-président du 15e Symposium international des feux d’artifice, qui se tient à Bordeaux du 20 au 25 septembre, il se réjouit que la manifestation soit organisée pour la première fois en France. Au total, 400 professionnels d’une trentaine de pays sont réunis pour partager leurs pratiques et présenter leurs innovations techniques lors de spectacles publics.

La tradition française du feu d’artifice est ancienne: le premier spectacle pyrotechnique à Paris remonte à 1612; en 1739, les frères italiens Ruggieri deviennent les artificiers de Louis XV et se lancent dans d’audacieuses innovations; plus tard, les chimistes Antoine Lavoisier (1743-1794) et Claude-Louis Berthollet (1748-1822) contribuent à la mise au point des feux colorés…

Autre facteur majeur, la tradition liée au 14 juillet, décrété en 1880 fête nationale devant être fêtée « avec largesse ». « Un gros marché est né et la profession d’artificier s’est beaucoup développée », explique Pierre Thébault.

Résultat, la France reste le plus gros marché en Europe. Leader sur le continent, l’entreprise Lacroix-Ruggieri —- produit de la fusion, en 1998, de deux champions français — tire 60% de son chiffre d’affaires annuel (30 millions d’euros) des 13 et 14 juillet.

Mais si la production de matériel pyrotechnique résiste en Espagne, en Italie et au Portugal, elle s’est réduite depuis les années 2000 à la portion congrue en France. Les artificiers se fournissent en majorité en Chine, à Liuyang (centre-ouest), devenue capitale mondiale de la production. Les sociétés chinoises sont d’ailleurs présentes en force au symposium.

– Conception théâtrale –

Reste alors la créativité, d’autant que les spectacles pyrotechniques, largement assistés par l’informatique depuis vingt ans, associent désormais bandes-son, lasers, projections d’images et offrent une précision inédite.

« Les Français sont particulièrement reconnus pour la conception de grands feux d’artifice », confirme Jean-Michel Dambielle, directeur opérationnel de Lacroix-Ruggieri, qui, depuis 2008, a ouvert sept filiales à l’étranger, dont une en Chine et trois aux Emirats Arabes Unis. « Il y a au Moyen-Orient et en Asie une volonté d’augmenter l’attractivité touristique. Ce sont des marchés porteurs », constate le responsable, qui vise aussi le « frémissant » marché sud-américain.

Basée près de Toulouse, Lacroix-Ruggieri, qui emploie une cinquantaine de salariés permanents, a ainsi assuré la réalisation du gigantesque spectacle du 31 décembre 2014 à Dubaï: « Plus de 200 personnes ont travaillé, nos artificiers ont été trois mois sur zone, avec l’illumination de la tour Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde (828 m) et 56 buildings autour », précise Jean-Michel Dambielle.

Après avoir réussi à creuser son sillon en France avec des spectacles thématiques, Planète Artifices, fondée en 1988 en Vendée, tend elle aussi à se développer à l’international: « Nos spectacles, qui s’attachent à raconter des histoires, sont un vrai atout », souligne Jacques Couturier, fondateur de la société qui compte 25 permanents et a assuré le feu d’artifice des noces du Prince Albert de Monaco en 2012. Lauréat de nombreux prix internationaux, son fils, Joseph Couturier, revendique une inspiration tirée des arts vivants. « Lorsque j’ai présenté à Liuyang un spectacle inspiré de +La Petite Sirène+ d’Andersen, avec les textes traduits en chinois, cela a beaucoup plu alors que le public local est blasé », explique le concepteur de 37 ans, qui a ensuite oeuvré à plusieurs reprises pour un gros artificier chinois.

« Les Espagnols travaillent beaucoup sur le rythme et les couleurs, les Italiens sur le crescendo, les Français proposent des choses plus théâtrales, avec une thématique tenue jusqu’au bout », confirme Martyne Gagnon, directrice de L’international des feux Loto-Québec de Montréal, un des trois plus grands festivals mondiaux avec Monaco et Macau. « C’est toujours très recherché », témoigne cette spécialiste, dont le festival a accueilli 26 spectacles français depuis 1985.

23/09/2015 12:23:55 – Bordeaux (AFP) – Par Jordane BERTRAND – © 2015 AFP


Article source: https://www.lepoint.fr/societe/la-touche-francaise-brille-aussi-dans-les-feux-d-artifice-23-09-2015-1967238_23.php

AMIENS Feu d’artifice : la Ville s’offre une pointure

C’était une opportunité à ne pas rater pour la Ville d’Amiens qui vient de dévoiler, après la fin de son appel d’offres, le nom de celui qui assurera le show cette année à l’occasion du feu d’artifice du 14 Juillet. Sans hésitation aucune, son choix s’est porté sur la société vendéenne Jacques Couturier Organisation (JCO), une entreprise familiale qui s’est forgée une solide réputation dans l’univers du spectacle pyrotechnique. Aujourd’hui, son fondateur, Jacques Couturier, est d’ailleurs considéré comme l’un des meilleurs artificiers au monde.

« Un ponton avec des départs de feu sur l’eau »

« Techniquement, c’est le meilleur et c’est pour cela que nous l’avons choisi. Sa renommée internationale va permettre de donner un beau coup de projecteur sur la ville. Et tout ce qui peut faire rayonner Amiens est bon à prendre »
, s’enthousiasme Renaud Deschamps, adjoint au maire chargé des Fêtes et animations qui s’y voit déjà.
« Ce sera forcément un magnifique spectacle et il y a déjà de très belles idées qui ressortent comme celle d’un ponton sur l’étang qui permettrait des départs de feu sur l’eau. »

Un véritable jeu d’enfant pour la société qui, en 25 ans, a su engranger les médailles et distinctions : premier prix en 2007 et 2009 de la finale des vainqueurs du Festival international de pyrotechnie de Monaco, l’un des plus grands au monde, premier prix en Chine et au Vietnam, premier prix lors du concours des 5 continents à Macau en 2007. Et surtout, ce sont ses équipes qui ont assuré en 2011 le spectacle organisé à l’occasion du mariage du Prince Albert II et de son épouse Charlène sur la baie de Monaco, ou encore le show télévisé au Futuroscope pour la dernière émission Champs-Élysées de l’animateur Michel Drucker.

Mais ce n’est pas la compétition qui anime Joseph Couturier, le fils, devenu le directeur artistique. Lui, ce qu’il aime, ce sont les rencontres et le travail de mise en musique du spectacle réalisé avec les musiciens. Il sera d’ailleurs le 14 avril prochain à Amiens pour rencontrer le directeur artistique de l’harmonie Saint-Pierre qui avait, pour la première fois l’an passé, merveilleusement bien accompagné le feu d’artifice amiénois. Ses musiciens seront de nouveau de la partie cette année. « C’est ce qui m’intéresse au fond : faire du live plutôt que de travailler avec des bandes-son, cela apporte de la vie et une dimension incroyable aux spectacles proposés », souligne Joseph Couturier qui a multiplié les « live » ces dernières années, avec les groupes Scorpions, Zebda ou encore le duo Brigitte en septembre dernier. Le thème du cirque retenu pour cette édition 2016 (lire ci-dessous) a aussi été déterminant : issu du monde du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel, le directeur artistique a également une formation de clown…

Si JCO travaille partout dans le monde, ses spectacles « locaux » assurent la plus grosse part de son chiffre d’affaires avec plus de 400 spectacles montés par an, dont une centaine les 13 et 14 juillet avec quelque 300 artificiers. Pour certains de ces spectacles, comme le feu d’artifice du 14 Juillet de la ville de Paris, la facture peut atteindre 500 000¤. Mais à Amiens, il n’était visiblement pas question d’exploser le budget, même pour une pointure. « La note est de 30 000¤ comme l’an passé, tout compris », précise l’élu.


TÉRÉZINHA DIAS

Article source: https://www.courrier-picard.fr/art/region/amiens-feu-d-artifice-la-ville-s-offre-une-pointure-ia167b0n753518

14-Juillet : la Ville de Saint-Brieuc prépare un feu d’artifice sur le thème de la nature

En 2020, la crise sanitaire avait entraîné l’annulation des festivités du 14-Juillet dans les Côtes-d’Armor. En sera-t-il de même cette année ? S’il est encore trop tôt pour le dire, la Ville de Saint-Brieuc prépare déjà le spectacle qu’elle proposera le mercredi 14 juillet 2021.

Un spectacle pyromélodique qui devrait être tiré à partir de 23 h 15, sur le pont d’Armor, et pour une durée minimum de quinze minutes. Et pour lequel la municipalité a déjà défini le thème : Ode à la nature.

Une enveloppe de 20 000 €

La mairie souhaite que soit proposé un « spectacle moderne et original dans la technologie utilisée, le choix des musiques et les effets pyrotechniques ». Avec l’objectif de « mettre en avant la richesse du patrimoine environnemental : vallées, future voie verte, nature en ville, port, mer, plage du Valais, Baie de Saint-Brieuc… ».

La Ville de Saint-Brieuc souhaite aussi que le prestataire, dans l’enchaînement des tableaux, puisse « alterner des temps très rythmés et puissant, et des temps plus paisibles pour souligner une intention poétique ».

L’enveloppe dévolue à ce spectacle pyromélodique est de 20 000 €. Celui-ci pourrait toutefois être annulé en cas de vent égal ou supérieur à 50 km/h. Mais aussi « pour des raisons sanitaires liées au Covid-19 », précise la Ville.

Je m’abonne

Article source: https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/14-juillet-la-ville-de-saint-brieuc-prepare-un-feu-d-artifice-sur-le-theme-de-la-nature-28-02-2021-12711881.php