Guingamp – En Avant Guingamp : un feu d’artifice pour finir la saison en beauté

Ce samedi 14 mai, En Avant Guingamp va finir sa saison en Ligue 2 à une encourageante sixième place. La réception du Havre sera l’occasion de faire la fête au stade de Roudourou, une habitude dont les Guingampais sont friands et pourtant, ils en ont été sevrés durant trois ans. Une fois en raison des mauvais résultats sportifs, sanctionnés d’une descente en Ligue 2, puis deux années de crise sanitaire.

Battre le record d’affluence

Ce dernier match de la saison sera aussi l’occasion de battre le record d’affluence. Le club a, pour cela, mis en vente des places à 10 € en tribunes Côtes-d’Armor et Super U et à 5 € en Umbro et CMB. Une offre suffisamment attractive pour battre les 11 640 spectateurs présents pour le match contre Toulouse, le 9 avril ? C’est le défi lancé par le président de l’EAG, Fred Le Grand. Les nombreuses animations prévues durant la soirée devraient attirer un large public.

Un feu d’artifice sera tiré vers 21 h 45 – 22 h, à la nuit tombante. Trois quarts d’heure environ après le coup de sifflet final du match. Pour inciter les spectateurs à rester à leur place, le club a prévu un spectacle de danseuses sur la pelouse puis, il diffusera sur les écrans géants tous les buts marqués par les Rouge et Noir cette saison (50 avant le match du Havre, NDLR). Des spectateurs seront choisis pour participer au Golden barre, une animation d’ordinaire organisée à la mi-temps : ils auront deux essais pour réussir à tirer sur la barre transversale.

La société HTP tire le feu d'artifice de Guingamp, le dernier dimanche avant Noël.
La société HTP tire depuis plusieurs années le feu d’artifice de Guingamp, le dernier dimanche avant Noël. (Le Télégramme/Emmanuel Nen)

Le feu d’artifice de fin de saison est un événement toujours apprécié des habitués du Roudourou. Tiré au-dessus des tribunes, avec de la moquette posée pour protéger la pelouse, il sera préparé par la société HTP, installée à Lanvollon. Cette même société qui concocte, depuis plusieurs années, le de Guingamp, le dernier dimanche avant Noël, au-dessus des remparts du château. Elle était déjà à l’œuvre au Roudourou en 2018, qui avait été l’occasion de présenter Komgall.

La particularité d’un stade, c’est qu’il y a du public à 360°. C’est à prendre en compte dans la conception du spectacle.

Du rock pour accompagner les feux

« Ce sera un feu personnalisé, durant dix minutes, axé rock cette année. Un synchronisé sur la musique. La particularité d’un stade, c’est qu’il y a du public à 360°. C’est à prendre en compte dans la conception du spectacle. Autre contrainte, par rapport au plein air, on doit avoir une vigilance plus importante en termes de sécurité », indique Frédéric Salaün, le directeur de HTP Lanvollon (le siège est à Guichen). Une société qui mobilisera une autre équipe à Rennes, pour le match contre Marseille. Et qui est régulièrement sollicitée par le SCO Angers et le FC Nantes.

HTP est une habituée des clubs de foot et des stades. Comme son directeur d’agence, qui se dit passionné de foot. « Le club d’En Avant est fier de reprendre ses animations, il finit très bien sa saison. L’année prochaine, il fêtera ses 110 ans, ce spectacle sera en quelque sorte un avant-goût des festivités à venir », relève Frédéric Salaün.

Article source: https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/guingamp/en-avant-guingamp-un-feu-d-artifice-pour-finir-la-saison-en-beaute-10-05-2022-13021250.php