Les Hornets en mode record face à Indiana : 158 points marqués, 39 pour Kelly Oubre Jr. et une bonne migraine pour les Pacers

Certaines soirées en NBA restent dans les annales, et certaines restent dans les annales de la ville de Charlotte. Ce 26 janvier en fait dorénavant partie, avec un feu d’artifice jamais vu auparavant en Caroline du Nord puisque les Hornets ont profité de cette nuit magique pour exploser quelques records face à une très faible équipe des Pacers, et face à un Rick Carlisle qui n’avait jamais vu ça de toute sa carrière. Spoiler, c’est pas un récap c’est Des Chiffres et des Lettres.

Les stats maison de ce grand n’importe quoi c’est juste ici !

La forme actuelle des Hornets couplée à la santé disons précaire des Pacers laissait à penser que les hommes de James Borrego prendraient assez logiquement cette win, mais de là à imaginer de pareilles largeurs… Rendons hommage tout d’abord, façon de parler hein, à ces Pacers souvent dans le coup finalement cette saison mais dont les coups de grisous sont systématiquement terribles, passages à vide lors desquels il manque clairement un, voire deux, voire trois patrons pour garder tout le monde à flot. Ainsi, cette nuit le début de match fut pareil à une vraie passe d’armes offensive, le génie à la passe de Lance Stephenson répondant à une énorme entame du trio LaMelo Ball / Terry Rozier / Miles Bridges, rapidement rejoint dans la colonne scoring par Kelly Oubre Jr. en sortie de banc. 140 points marqués en cumulé à la mi-temps, des Hornets devant d’un tout petit point, puis vint l’heure de ce fameux coup de grisou.

42 points encaissés au troisième quart, 45 dans le dernier, un Kelly Oubre Jr. tout feu tout flamme qui a une nouvelle fois convulsé avec une feuille finale de 39 points dont 10 paniers du parking, un LaMelo Ball mort de rire en tapant un fat triple-double avec 29 points, 10 rebonds et 13 passes sans rater grand chose au tir (11/16 dont 3/4 de la bergerie), et les Hornets tous morts de rire d’ailleurs, partis sans le savoir pour une soirée record… visez plutôt :

  • Record de franchise en points marqués en une mi-temps avec 87
  • Record de franchise en points marqués en trois quarts-temps avec 113 Tonton
  • Record de franchise en points marqués au total avec 158
  • Record de points pour un joueur sortant du banc avec 39 pour Kelly Oubre Jr.
  • Record de paniers du parking marqués pour un joueur sortant du banc avec 10 pour Kelly Oubre Jr.
  • Plus gros total de points encaissés par les Pacers dans toute leur histoire avec 158
  • Barfight le plus claqué de l’histoire entre Keifer Sykes et James Bouknight avec 1,4 seconde et 100 kilos au total

Un dernier quart-temps qui sera malgré tout assez ridicule en prenant des airs de Rising Stars où tout le monde se regarde jouer, le banc de Charlotte qui exhorte le rookie JT Thor à ouvrir son compteur points mais c’était sans compter son niveau proche de la DM4, et si le giga garbage time permettra tout de même d’apprécier de nouveau les skills athlétiques d’Isaiah Jackson pour Indiana, c’est donc davantage le caractère historique de cette rencontre qui sera retenu, plus que son réel niveau de basket.

Pour Charlotte tout roule avec cette victoire réagissant à deux défaites de rang face aux Hawks et aux Raptors, et au 27 janvier les Frelons gardent bien au chaud leur place en play-in, en attendant peut-être mieux mais c’est déjà pas mal. Pour les Pacers ? Y’a urgence là, parce que perdre ça arrive, mais perdre de cette manière ça veut dire quelque chose. Il est ouvert le marché les gars, alors on se bouge, on se bouge parce qu’il faut que ça bouge.

Article source: https://trashtalk.co/2022/01/27/les-hornets-en-mode-record-face-a-indiana-158-points-marques-39-pour-kelly-oubre-jr-et-une-bonne-migraine-pour-les-pacers/